samedi 02 septembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Ps 119, 89-96

89 Pour toujours, ta parole, Seigneur,

se dresse dans les cieux.

90 Ta fidélité demeure d’âge en âge,

la terre que tu fixas tient bon.

91 Jusqu’à ce jour, le monde tient par tes décisions :

toute chose est ta servante.

92 Si je n’avais mon plaisir dans ta loi,

je périrais de misère.

93 Jamais je n’oublierai tes préceptes :

par eux tu me fais vivre.

94 Je suis à toi : sauve-moi,

car je cherche tes préceptes.

95 Des impies escomptent ma perte :

moi, je réfléchis à tes exigences.

96 De toute perfection, j’ai vu la limite ;

tes volontés sont d’une ampleur infinie.

Lectures du jour


Livre des Psaumes, Chap. 78, v. 61-72

61
 Le coffre de l'alliance, signe de sa puissance et de sa gloire, il l'a laissé partir chez les ennemis.
62
 Dieu était en colère contre ceux qui lui appartenaient, alors il a abandonné son peuple à la mort.
63
 Le feu a brûlé les jeunes gens, et personne n'a plus chanté pour les jeunes filles.
64
 On a tué les prêtres à la guerre, et les veuves n'ont pas pleuré.
65
 Ensuite, comme un dormeur, le Seigneur s'est réveillé, comme un combattant excité par le vin, il a frappé.
66
 Il a frappé ses ennemis par-derrière, il les a couverts de honte pour toujours.
67
 Puis il a repoussé les enfants de Joseph, il a refusé de choisir la tribu d'Éfraïm.
68
 Mais il a choisi la tribu de Juda, et c'est la montagne de Sion qu'il a aimée.
69
 Là, il a construit son lieu saint, solide comme le ciel, et comme la terre, il l'a établi pour toujours.
70
 Le Seigneur a choisi aussi David son serviteur, il est allé le chercher dans l'enclos des moutons.
71
 Il l'a pris au milieu du troupeau. Il a fait de lui le berger du peuple de Jacob, d'Israël, le peuple qui lui appartient.
72
 David a conduit ce peuple avec un cœur parfait, il l'a guidé avec sagesse.

Commentaire

Transmettre … Transmettre ! Mais c’est privé, la foi, non ?

La fin de ce long psaume d’instruction montre où conduit l’oubli du Dieu libérateur : il se laisse oublier ! D’où les expressions problématiques « Il laissa tomber … Il rejeta … Il délaissa … » Mais comment Dieu pourrait-il oublier son alliance ? Il continuera pourtant de la manifester : choix de Juda, le royaume du sud, reprenant la mission du royaume intégral du début ; choix de Sion comme lieu saint, écartant ainsi les autres lieux de culte pervertis par l’idolâtrie ; choix de David, humble berger derrière son troupeau. L’idée de choix implique que quelque chose tombe, est mis de côté, disparaît pour que d’autres choses émergent et existent. Mais les étapes du plan de Dieu ne sont jamais fondamentalement mises en question par les désobéissances humaines. Voici la texture de notre espérance, la joie qui nous la fait partager et transmettre plus loin.

Transmettre ? Comment ? À qui ? – y a-t-il quelqu’un d’intéressé ? – Avec quel langage ? Ces questions lancinantes ne sont pas sans rapport avec les difficultés que traversent nos Eglises et institutions.
Transmettre, selon le Ps 78, ce n’est pas répéter une série d’affirmations sur la foi ou cultiver des dogmes. Ce n’est pas non plus chercher à convaincre. C’est bien plutôt raconter mon histoire – personnelle ou collective – en pointant les moments où j’ai vu, où nous avons vu Dieu à l’œuvre. Libre à la génération suivante d’interpréter autrement cette histoire, pourvu qu’elle ait été racontée.
Nos manquements et nos limites transmettent eux aussi quelque chose de la présence et de l’action de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Réveille ta puissance,
et viens, Seigneur, pour que,
dans le grand péril où nous met notre péché,
nous puissions trouver en toi
le défenseur qui nous délivre
et le libérateur qui nous sauve,
toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant
et pour les siècles des siècles.

 

A l’occasion de la journée de l’Eglise évangélique réformée du Canton de Vaud et des consécrations des nouveaux ministres:

Dieu tout-puissant,
auteur de tout don parfait,
tu prends soin de ton Eglise
en lui donnant les ministres dont elle a besoin.
Donne ta grâce à ceux que tu as appelés
au service de ton peuple
et qui, aujourd’hui, sont consacrée ou agrégés
au ministère pastoral.
Remplis-les de la vérité de la foi,
revêts-les de la sainteté de vie;
qu’ils servent fidèlement devant toi,
pour la gloire et le bien de ton Eglise.
Par Jésus-Christ notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 78 (du recueil Alléluia)

Le Seigneur dit...