lundi 02 novembre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 107 (106), 1-9

Reconnaître l’amour du Seigneur

 
1
Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
 
 
Éternel est son amour !

 
2
Ils le diront, les rachetés du Seigneur,
 
 
qu’il racheta de la main de l’oppresseur,
 
3
qu’il rassembla de tous les pays,
 
 
du nord et du midi, du levant et du couchant.

 
          ~

 
4
Certains erraient dans le désert
 
 
 sur des chemins perdus, *
 
 
sans trouver de ville où s’établir :
 
5
ils souffraient la faim et la soif,
 
 
ils sentaient leur âme défaillir.

℟1
6
Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur,
 
 
et lui les a tirés de la détresse :
 
7
il les conduit sur le bon chemin,
 
 
les mène vers une ville où s’établir.

℟2
8
Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour,
 
 
de ses merveilles pour les hommes :
 
9
car il étanche leur soif,
 
 
il comble de bien les affamés !

Lectures du jour


Nombres, Chap. 10, v. 29-36

29
 Moïse dit à Hobab, fils de son beau-père madianite Réouel:"Nous partons pour le pays que le Seigneur a promis de nous donner. Viens avec nous, nous te ferons participer aux bienfaits que le Seigneur a promis de donner à Israël."
30
 Hobab répond:"Non! Je préfère retourner dans mon pays et dans ma famille."
31
 Moïse lui dit:"S'il te plaît, ne nous abandonne pas! Tu connais les endroits où nous pourrons camper dans le désert. Tu seras notre guide.
32
 Si tu viens avec nous, nous te ferons participer aux bienfaits que le Seigneur va nous donner."
33
 Les Israélites quittent la montagne du Seigneur et ils marchent pendant trois jours. Les lévites, qui portent le coffre de l'alliance, partent devant eux. Ils doivent leur trouver un endroit où ils pourront installer leur camp.
34
 Pendant la journée, le nuage du Seigneur les couvre quand ils quittent le camp.
35
 Quand les lévites partent avec le coffre sacré, Moïse fait cette prière:"Lève-toi, Seigneur! Alors tes ennemis partiront de tous côtés, et ils fuiront devant toi!"
36
 Et quand les lévites s'arrêtent, il dit:"Seigneur, reviens! Installe-toi au milieu des familles d'Israël! Elles sont si nombreuses!"

Commentaire

Autorité divine, autorité humaine : concurrence, complémentarité ?

Le moment où Israël quitte le Sinaï a été l’occasion d’un débat qui a traversé toute l’histoire de ce peuple et auquel le croyant, engagé dans la vie sociale et politique, ne peut se soustraire.

Moïse tente de convaincre Hobab, fils de son beau-père madianite Réouel, de lui servir de guide pour diriger Israël dans sa prochaine étape vers la Terre Promise. Pour salaire, il lui offre d’avoir part de plein droit aux bénédictions dont le peuple bénéficiera là-bas. Hobab décline la proposition de Moïse.

Israël et son chef Moïse ne seront toutefois pas abandonnés à l’inconnu du désert : l’arche de l’Alliance ouvre la marche, échelon d’exploration, qui décidera du lieu et de l’adéquation de la première halte importante.
Et il y a avant tout cette nuée par laquelle le Seigneur indique dans le ciel le chemin durant le jour – ce qu’il fait aussi par une traînée lumineuse pendant la nuit (Ex 13, 21-22).

Ainsi, il y a « concurrence » entre Dieu et les guides que les hommes se donnent.
La tentation serait de voir d’emblée dans cette concurrence une « complémentarité »: ou bien, mettant la volonté de Dieu au rang de la volonté humaine ils font de la première un simple adjuvant providentiellement soumis à la deuxième ; ou bien la complémentarité qui lui serait offerte pourrait faire de tel chef élu un guide suprême aux prétentions absolues.
Affirmer la complémentarité entre Dieu et l’homme, c’est finalement aliéner et Dieu et l’homme. Seule l’affirmation de la concurrence entre Dieu et l’homme respecte et rend justice à chacun d’eux.

Au fil des semaines, la sécurité et le rythme du voyage s’ordonnent autour des prières de Moïse et des paroles prophétiques qui lui sont données, fidèlement conservées dans maints passages de la Bible et la liturgie d’Israël.

Sujets de prière

Oraison

Dieu fidèle,
tu conduis, sans les abandonner jamais,
ceux que tu as enracinés dans ton amour.
Fais que notre vie de tous les jours
soit portée par ta grâce.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 53-05 (du recueil Allélluia)

Marche en ma présence