samedi 02 juillet 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaumes 119, 41-48

41 Que vienne à moi, Seigneur, ton amour,

et ton salut, selon ta promesse.


42 J’aurai pour qui m’insulte une réponse,

car je m’appuie sur ta parole.


43 N’ôte pas de ma bouche la parole de vérité,

 car j’espère tes décisions.


44 J’observerai sans relâche ta loi,

 toujours et à jamais.


45 Je marcherai librement,

 car je cherche tes préceptes.


46 Devant les rois je parlerai de tes exigences

 et ne serai pas humilié.


47 Je trouve mon plaisir en tes volontés,

 oui, vraiment, je les aime.


48 Je tends les mains vers tes volontés, je les aime,

 je médite sur tes ordres.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 28, v. 23-31

23
 Les notables juifs choisissent avec Paul un jour pour le rencontrer, et ce jour-là, ils reviennent le voir chez lui. Cette fois, ils sont plus nombreux. Depuis le matin jusqu'au soir, Paul leur donne des explications et il leur annonce avec force le Royaume de Dieu. Il leur parle de Jésus et il essaie de les persuader. Pour cela, il se sert de la loi de Moïse et des livres des prophètes.
24
 Les uns sont persuadés par ce qu'il dit, mais les autres refusent de croire.
25
 Au moment de partir, ils ne sont toujours pas d'accord entre eux. Paul leur dit seulement: "L'Esprit Saint avait raison quand il a dit à vos ancêtres, par la bouche du prophète Ésaïe:
26
 "Va voir ce peuple et dis-lui:Vous entendrez bien, mais vous ne comprendrez pas. Vous regarderez bien, mais vous ne verrez pas.
27
 Oui, ce peuple ne veut pas comprendre. Ils ont bouché leurs oreilles, ils ont fermé leurs yeux. Ils n'ont pas voulu voir avec leurs yeux, entendre avec leurs oreilles, comprendre avec leur cœur. Ils n'ont pas voulu se tourner vers moi. C'est pourquoi je n'ai pas pu les guérir.""
28
 Paul dit encore: "Vous devez savoir une chose: Dieu a envoyé la Bonne Nouvelle du salut à ceux qui ne sont pas juifs. Eux, ils l'écouteront!"
29
 []
30
 Paul reste encore deux années entières dans le logement qu'il a loué, et il reçoit tous ceux qui viennent le voir.
31
 Il annonce le Royaume de Dieu et dans son enseignement, il présente le Seigneur Jésus-Christ avec beaucoup d'assurance et en toute liberté.

Commentaire

« Avec pleine assurance et librement ! »

Si Luc rappelle ainsi l’incrédulité du peuple de la promesse, qui s’inscrit dans la ligne de la non-écoute des prophètes par Israël, c’est pour souligner que, désormais, le salut est pour tous. Il nous laisse avec l’image de Paul comme témoin d’une Parole de vie, de libération, de guérison qui s’adresse toujours à nouveau à d’autres.
Et qui nous appelle, à sa suite, à laisser notre cœur, notre ouïe et notre vue s’affiner au contact de cette Parole, pour agir et témoigner en conséquence. Elle se donne à voir dans notre vie d’Eglise, comme aussi dans mes actions, paroles, pensées et sentiments personnels.
Malgré toutes les recherches, nul ne sait rien – sinon Dieu – de la mort de l’apôtre. Fut-il exécuté en 64, au cours de la furieuse persécution de l’empereur Néron, le paranoïaque ? A-t-il été décapité comme citoyen romain et comme la tradition l’indique ? Et encore : que fut sa vie de 62 à 64 ? Aurait-il recouvré la liberté et réalisé son projet (mentionné en Rm 15, 24) d’évangéliser l’Espagne avant qu’une nouvelle incarcération ne mette fin à cette liberté ?
Le plus important à retenir est ce dernier mot du v. 31 qui caractérise la diffusion de l’Evangile par Paul : «sine prohibitione» comme le traduit saint Jérôme dans l’ancienne version latine officielle de la Bible, la Vulgate – «sans entraves». La Parole n’est pas enchaînée, il est vrai… Merveilleux paradoxe !

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
ton Fils nous a promis que la puissance des enfers
ne l’emportera pas contre ton Eglise.
Nous t’en prions, hâte le jour
où tous les peuples entendront
le message de l’Evangile;
éclaire ceux qui dirigent les nations,
afin que l’Eglise puisse librement
proclamer ta Parole partout
et que le monde te connaisse,
toi le seul vrai Dieu,
et Celui que tu nous as envoyé,
Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 46-10 (du recueil Alléluia)

Ouvre mes yeux, Seigneur