jeudi 02 février 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 107 (106), 33-43

Reconnaître l’amour du Seigneur

 
33
C’est lui qui change les fleuves en désert,
 
 
les sources d’eau en pays de la soif,
 
34
en salines une terre généreuse
 
 
quand ses habitants se pervertissent.

 
35
C’est lui qui change le désert en étang,
 
 
les terres arides en source d’eau ;
 
36
là, il établit les affamés
 
 
pour y fonder une ville où s’établir.
 
37
Ils ensemencent des champs et plantent des vignes :
 
 
ils en récoltent les fruits.

 
38
Dieu les bénit et leur nombre s’accroît,
 
 
il ne laisse pas diminuer leur bétail.
 
39
Puis, ils déclinent, ils dépérissent,
 
 
écrasés de maux et de peines.

 
40
Dieu livre au mépris les puissants,
 
 
il les égare dans un chaos sans chemin.
 
41
Mais il relève le pauvre de sa misère ;
 
 
il rend prospères familles et troupeaux.

 
42
Les justes voient, ils sont en fête ;
 
 
et l’injustice ferme sa bouche.
 
43
Qui veut être sage retiendra ces choses :
 
 
il y reconnaîtra l’amour du Seigneur.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 9, v. 9-17

9
 Jésus s'en va. En passant, il voit un homme appelé Matthieu assis au bureau des impôts. Jésus lui dit: "Suis-moi!" Matthieu se lève et il suit Jésus.
10
 Ensuite, Jésus prend un repas dans la maison de Matthieu. Beaucoup d'employés des impôts et de pécheurs viennent manger avec Jésus et ses disciples.
11
 En voyant cela, les Pharisiens disent aux disciples de Jésus: "Votre maître mange avec les employés des impôts et avec les pécheurs. Pourquoi donc?"
12
 Jésus les a entendus et il dit: "Les gens en bonne santé n'ont pas besoin de médecin. Ce sont les malades qui en ont besoin.
13
 Allez donc apprendre le sens de cette phrase des Livres Saints: Je désire l'amour, et non les sacrifices d'animaux." En effet, je ne suis pas venu appeler ceux qui se croient justes, mais ceux qui se reconnaissent pécheurs."""
14
 Alors les disciples de Jean-Baptiste s'approchent de Jésus et lui disent: "Les Pharisiens et nous-mêmes, nous jeûnons souvent. Mais tes disciples à toi ne jeûnent pas. Pourquoi donc?"
15
 Jésus leur dit: "Est-ce que les invités à un mariage peuvent être tristes, quand le marié est avec eux? Mais le moment va venir où on leur enlèvera le marié. Alors ils jeûneront.
16
 "Personne ne met un morceau de tissu neuf sur un vieux vêtement. Sinon, le morceau neuf arrache une partie du vieux vêtement, et le trou dans le vieux vêtement est encore plus grand!
17
 Personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres, sinon, les outres éclatent, le vin coule par terre et les outres sont abîmées. Mais on met du vin nouveau dans des outres neuves. Ainsi le vin et les outres se conservent bien."

Commentaire

Appelés par le Christ : se laisser renouveler

Le percepteur d’impôt détesté, ce collaborateur de l’occupant romain … Il est si facile d’enfermer les gens dans des catégories toutes faites ! C’est ce que semble reprocher Jésus aux pharisiens qui le prennent pour cible.
Quand quelqu’un est malade physiquement, on l’emmène voir le médecin. Quand quelqu’un est « malade » spirituellement, faut-il le laisser dans cet état ? C’est vers les rejetés que le Père a envoyé son Fils : pour que personne ne reste enfermé dans une situation sans issue.
Nous ne pouvons pas changer les gens à leur place, mais aller vers eux et dialoguer. C’est à cette ouverture que nous sommes à notre tour appelés.

L’interpellation concernant le jeûne. C’est une des problématiques de l’évangile de Matthieu : la communauté chrétienne des débuts est restée en lien avec le judaïsme officiel. Mais est-il possible de continuer à vivre l’Evangile au sein de la tradition juive ?
Jésus ne semble pas condamner le jeûne en soi-même, mais dans ce qu’il représente : la tristesse, l’affliction, la contrition … et une certaine propre justice. Dans le monde nouveau que Jésus est venu inaugurer par des signes et miracles, l’heure n’est plus à la tristesse mais à une joie nuptiale.
La nouveauté apportée par le Christ peut-elle dès lors continuer à s’inscrire dans la tradition juive ? Plaquer de nouvelles idées sur d’anciennes pratiques ne suffira pas : c’est d’un changement en profondeur qu’il s’agit…
Où sont mes vieilles habitudes ? Où ai-je besoin de me laisser renouveler ?

Sujets de prière

Oraison

Accorde-nous, Seigneur,
une foi fervente, une fidèle espérance.
Accorde-nous un amour qui pardonne,
une vraie chartié.
Accorde-nous une vie d’actions de grâces
et une mort dans la paix.
Accorde-nous la joie de la louange,
dans la communion des saints,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 45-14 (du recueil Alléluia)

Jésus est au milieu de nous