mercredi 02 décembre 2015

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

mercredi de la première semaine

Complément

Psaume

Psaume 122 (121)

Paix sur Jérusalem !

 
1
Quelle joie quand on m’a dit :
 
 
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »

 
2
Maintenant notre marche prend fin
 
 
devant tes portes, Jérusalem !
 
3
Jérusalem, te voici dans tes murs :
 
 
ville où tout ensemble ne fait qu’un !

 
4
C’est là que montent les tribus,
 
 
 les tribus du Seigneur, *
 
 
là qu’Israël doit rendre grâce
 
 
 au nom du Seigneur.
 
5
C’est là le siège du droit, *
 
 
le siège de la maison de David.

 
6
Appelez le bonheur sur Jérusalem :
 
 
« Paix à ceux qui t’aiment !
 
7
Que la paix règne dans tes murs,
 
 
le bonheur dans tes palais ! »

 
8
À cause de mes frères et de mes proches,
 
 
je dirai : « Paix sur toi ! »
 
9
À cause de la maison du Seigneur notre Dieu,
 
 
je désire ton bien.

Lectures du jour


Première épître aux Thessaloniciens, Chap. 3, v. 1-13

1
 Aussi, comme nous ne pouvions plus attendre, nous avons décidé de rester seuls à Athènes.
2
 Et nous vous avons envoyé notre frère Timothée qui travaille avec Dieu pour annoncer la Bonne Nouvelle du Christ. Nous l'avons envoyé pour qu'il rende votre foi solide et vous donne du courage.
3
 Ainsi, personne ne se laissera troubler par les souffrances d'aujourd'hui. Vous savez vous-mêmes qu'elles font partie du projet de Dieu pour nous.
4
 Quand nous étions chez vous, nous vous avons annoncé d'avance que nous allions souffrir durement, et c'est ce qui s'est passé, vous le savez.
5
 C'est pourquoi, comme je ne pouvais plus attendre, j'ai envoyé Timothée prendre des nouvelles de votre foi. J'avais peur d'une chose: l'esprit du mal vous avait peut-être tentés, et dans ce cas, nous aurions travaillé pour rien.
6
 Maintenant, Timothée vient d'arriver de chez vous. Il nous a apporté de bonnes nouvelles de votre foi et de votre amour. Il nous a dit que vous gardez toujours un bon souvenir de nous et que vous désirez nous revoir, comme nous désirons vous revoir.
7
 Alors, frères et sœurs, au milieu de tous nos malheurs et de nos souffrances, votre foi nous a encouragés.
8
 Maintenant, nous revivons parce que vous restez forts dans le Seigneur.
9
 Comment remercier Dieu pour vous, à cause de la grande joie que vous nous donnez devant lui?
10
 Nuit et jour, voici ce que nous lui demandons avec force: qu'il nous permette de vous revoir et de compléter ce qui manque à votre foi.
11
 Que Dieu lui-même, notre Père, et que notre Seigneur Jésus-Christ nous ouvrent la route pour aller jusqu'à vous!
12
 Que le Seigneur fasse grandir de plus en plus l'amour que vous avez les uns pour les autres et pour tous! Que cet amour ressemble à notre amour pour vous!
13
 Ainsi, le Seigneur remplira vos cœurs de sa force. Et quand notre Seigneur Jésus viendra avec tous ceux qui lui appartiennent, vous serez saints devant Dieu notre Père, et on ne pourra rien vous reprocher.

Commentaire

Dilemme: partir ou rester?

Pour finir, l’apôtre décide de rester à Athènes, mais cela lui coûte. Il voudrait tellement retrouver ses amis des débuts, goûter leur réconfort, et surtout veiller au grain, les aider face au tentateur.
Il connaît bien ce danger qui guette les nouveaux croyants, confrontés aux moqueries, à la persécution, aux menaces de mort. Il sait que cette foi toute neuve est fragile et qu’il y a à faire à forte partie, le tentateur, le Satan, le diviseur.
Timothée part donc à sa place. Timothée revient: que de bonnes nouvelles! L’épître du souci et de l’angoisse n’est plus que joie et action de grâce.
En communion intense dans la prière, l’apôtre Paul et ses compagnons à Athènes ont pu rester sur place… Et en même temps accompagner là-bas Timothée et l’Eglise de Thessalonique. Une valeur inestimable de la fraternité au-delà du temps et de l’espace. Une réalité invisible de lien fort et persévérant en Jésus-Christ, mort et ressuscité pour que nous soyons vivants et pour que notre foi grandisse à la vie et à la mort, pour «tenir bon dans le Seigneur» au cœur de nos épreuves.
Peu importent en somme l’espace et le temps, si nous restons en union au Christ et en communion fraternelle.

Sujets de prière

Oraison

Cantique 103 (du recueil Alléluia)

Rends grâce à Dieu