jeudi 02 août 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 46 (45)

Il est avec nous

 
2
Dieu est pour nous refuge et force,
 
 
secours dans la détresse, toujours offert.
 
3
Nous serons sans crainte si la terre est secouée,
 
 
si les montagnes s’effondrent au creux de la mer ;
 
4
ses flots peuvent mugir et s’enfler,
 
 
les montagnes, trembler dans la tempête :

(℟)
 
(Il est avec nous,
 
 
 le Seigneur de l’univers ;
 
 
citadelle pour nous,
 
 
 le Dieu de Jacob !)

 
5
Le Fleuve, ses bras réjouissent la ville de Dieu,
 
 
la plus sainte des demeures du Très-Haut.
 
6
Dieu s’y tient : elle est inébranlable ;
 
 
quand renaît le matin, Dieu la secourt.
 
7
Des peuples mugissent, des règnes s’effondrent ;
 
 
quand sa voix retentit, la terre se défait.

8
Il est avec nous,
 
 
 le Seigneur de l’univers ;
 
 
citadelle pour nous,
 
 
 le Dieu de Jacob !

 
9
Venez et voyez les actes du Seigneur,
 
 
comme il couvre de ruines la terre.
 
10
Il détruit la guerre jusqu’au bout du monde,
 
 
il casse les arcs, brise les lances, incendie les chars :
 
11
« Arrêtez ! Sachez que je suis Dieu.
 
 
Je domine les nations, je domine la terre. »

12
Il est avec nous,
 
 
 le Seigneur de l’univers ;
 
 
citadelle pour nous,
 
 
 le Dieu de Jacob !

Lectures du jour


Deutéronome, Chap. 33, v. 13-21

13
 Pour les gens de Joseph, Moïse dit: "Le Seigneur bénit leurs terres. Elles reçoivent l'eau du ciel et celle qui monte de la terre profonde.
14
 Le soleil fait grandir les plantes, de nouvelles récoltes mûrissent chaque mois.
15
 Cette région de montagnes et de collines donne depuis toujours des produits excellents.
16
 Que les richesses de ce pays si généreux et la bonté du Dieu présent dans le Buisson se répandent sur la tribu de Joseph, lui qui a été le chef de ses frères!
17
 Honneur à Joseph! Il est comme le taureau premier-né dans un troupeau. Ses deux cornes sont puissantes comme celles du buffle. Avec elles, il repoussera tous les peuples de la terre jusqu'au bout du monde. L'une des cornes est la tribu très nombreuse d'Éfraïm. L'autre, ce sont les milliers de gens de la tribu de Manassé."
18
 Pour les gens de Zabulon et d'Issakar, Moïse dit: "Zabulon, réjouis-toi de tes activités sur la mer, et toi, Issakar, de ton repos sous tes tentes!
19
 Vous réunissez vos voisins sur une montagne sacrée. Là, vous offrez des sacrifices selon les règles, parce que votre richesse vient de la mer et de trésors cachés dans le sable."
20
 Pour les gens de Gad, Moïse dit: "Je remercie le Seigneur, qui donne à Gad une région étendue! Comme un lion, Gad s'est couché. Il déchire l'épaule et même la tête de la bête qu'il a prise.
21
 Gad a pris la meilleure part du pays. Il a gardé pour lui la part du chef. Puis il a rejoint les dirigeants du peuple, il a réalisé les projets du Seigneur, et il a obéi à ses orders pour le peuple d'Israël."

Commentaire

Dans le salon des grands-parents

Cette scène à la fois solennelle et émouvante des bénédictions aux tribus – comme celle de Jacob à ses enfants sur son lit de mort en Gn 49 – relève d’un écrit rédigé plusieurs siècles après Moïse, alors que chaque tribu était déjà en possession d’un territoire. Certains indices du texte militent même pour une époque plus rapprochée : la fin du règne de Salomon et la sécession qui a suivi.
C’est dire que Moïse est relégué à un passé lointain – ce qui justement est utile pour interpréter sans émotions l’actualité difficile et remonter à la source des encouragements.

Evidemment, puisque l’auteur vient du royaume d’Israël du Nord, c’est Joseph qui recueille toute la gloire et les vœux les plus fervents. Le taureau est l’animal totem de sa force et … de la domination qu’il ambitionne sur les autres, notamment Ephraïm et Manassé, qui ont les territoires les plus riches en troupeaux sur les monts de Samarie.

On ne passera pas en revue les dernières nommées.
On se bornera simplement à la contemplation d’une image, celle que nous donne le salon d’un(e) aïeul(e) : plein des photos des enfants et petits-enfants.
Sur chacune, il (elle) peut raconter une anecdote, grave ou joyeuse, décrire un caractère, des goûts, compétences et aspirations.
Toutes ensemble nous disent des choses sur celui ou celle qui raconte, son passé, ses luttes, ses échecs et victoires. Son amour surtout pour sa descendance et la délicate fierté qu’il en conçoit.
La Source à laquelle il s’est abreuvé journellement pour passer à travers les sécheresses : « Nul n’est semblable à Dieu, lui qui vient à ton aide, Yechouroun » (26) – terme familier ou d’affection pour désigner un Israël si souvent rebelle, mais toujours et à jamais béni.

Sujets de prière

Oraison

Père céleste,
en qui nous avons la vie, le mouvement et l’être,
nous t’en prions, que ton Saint-Esprit
nous guide et nous gouverne,
pour que dans les soucis
et les occupations de l’existence
tu ne sois pas oublié,
mais qu’au contraire
nous prenions conscience
que nous marchons toujours sous ton regard.
Par Jésus le Christ, notre Seigneur

Cantique 62-75 (du recueil Alléluia)

Viens nous bénir, ô Jésus-Christ