mercredi 01 novembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 106 (105), 32-48

Avec nos pères, nous avons péché

 
32
Ils provoquent Dieu aux eaux de Mériba,
 
 
ils amènent le malheur sur Moïse ;
 
33
comme ils résistaient à son esprit,
 
 
ses lèvres ont parlé à la légère.

 
          ~

 
34
Refusant de supprimer les peuples
 
 
que le Seigneur leur avait désignés,
 
35
ils vont se mêler aux païens,
 
 
ils apprennent leur manière d’agir.

 
36
Alors ils servent leurs idoles,
 
 
et pour eux c’est un piège :
 
37
ils offrent leurs fils et leurs filles
 
 
en sacrifice aux démons.

 
38
Ils versent le sang innocent,
 
 
le sang de leurs fils et de leurs filles
 
 
qu’ils sacrifient aux idoles de Canaan,
 
 
et la terre en est profanée.
 
39
De telles pratiques les souillent ;
 
 
ils se prostituent par de telles actions.

 
40
Et le Seigneur prend feu contre son peuple :
 
 
ses héritiers lui font horreur ;
 
41
il les livre aux mains des païens :
 
 
leurs ennemis deviennent leurs maîtres ;
 
42
ils sont opprimés par l’adversaire :
 
 
sa main s’appesantit sur eux.

 
43
Tant de fois délivrés par Dieu,
 
 
ils s’obstinent dans leur idée, *
 
 
 ils s’enfoncent dans leur faute.
 
44
Et lui regarde leur détresse
 
 
quand il entend leurs cris.

 
45
Il se souvient de son alliance avec eux ;
 
 
dans son amour fidèle, il se ravise :
 
46
il leur donna de trouver grâce
 
 
devant ceux qui les tenaient captifs.

 
          ~

 
47
Sauve-nous, Seigneur notre Dieu,
 
 
rassemble-nous du milieu des païens,
 
 
que nous rendions grâce à ton saint nom,
 
 
fiers de chanter ta louange !

 
          ~

 
48
Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël,
 
 
depuis toujours et pour la suite des temps !
 
 
 Et tout le peuple dira :
 
 
 Amen ! Amen !

Lectures du jour

Évangile selon Luc, Chap. 12, v. 49-59------------------------------------ 49« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et je voudrais vraiment qu'il soit déjà allumé ! 50Je dois recevoir un baptême et j'attends avec grande impatience que cela se réalise. 51Ne pensez pas que je suis venu apporter la paix sur la terre. Au contraire, je vous le dis, à cause de moi, les gens ne seront pas d'accord entre eux. 52À partir de maintenant, quand cinq personnes vivront dans la même maison, elles ne seront pas d'accord. Elles seront trois contre deux et deux contre trois. 53Le père ne sera pas d'accord avec le fils, et le fils ne sera pas d'accord avec le père. La mère ne sera pas d'accord avec la fille, et la fille ne sera pas d'accord avec la mère. La belle-mère ne sera pas d'accord avec la belle-fille, et la belle-fille ne sera pas d'accord avec la belle-mère. » 54Jésus dit encore aux foules : « Quand vous voyez un nuage venir de l'ouest, vous dites tout de suite : “Il va pleuvoir”, et c'est ce qui arrive. 55Quand le vent du sud souffle, vous dites : “Il va faire chaud”, et c'est ce qui arrive. 56Hommes faux ! En regardant la terre et le ciel, vous savez quel temps il va faire ! Et les choses qui se passent maintenant, vous ne savez pas ce qu'elles veulent dire. Pourquoi ? 57« Vous ne jugez pas par vous-mêmes ce qu'il convient de faire. Pourquoi donc ? 58Par exemple, quand tu vas devant le tribunal avec ton adversaire, essaie de te mettre d'accord avec lui, pendant que vous êtes en route. Sinon, il va te traîner devant le juge. Le juge va te livrer à la police, et les policiers vont te jeter en prison. 59Je te dis une chose : “Tu ne sortiras pas de là si tu ne paies pas tout l'argent que tu dois ! ” »

Commentaire

Douloureuse paix, météo et horloge …

La division dans les familles. Pensons à l’épisode de la tour de Babel. A Babel, l’unité est celle de l’étouffement, de l’anéantissement de l’individu, de l’alignement général et de la confusion de la pensée unique.
La division familiale dont parle Jésus peut être comprise alors comme vitale pour les individus, signe de leur liberté de choix face à la foi chrétienne. Signe de leur stature de témoins responsables et de veilleurs déterminés. Ce n’est pas un choix par défaut. C’est l’annonce prophétique d’un changement possible dans toutes les relations.

Nous les francophones, qui n’avons qu’un seul mot (TEMPS) pour parler de la météo et de l’heure, nous aurions toutes les excuses de confondre et de ne rien comprendre aux signes du ciel. Ce serait trop simple, à l’évidence. On a beau essayer de tourner les phrases à notre avantage, leur sens reste clair. Nous avons tout ce qu’il faut pour savoir reconnaître l’urgence de la conversion : nous n’avons aucune excuse de rester dans l’indécision ou le confort personnel.
Nous ne pouvons pas changer la direction des vents. Par contre, ne pas prendre les décisions qui concernent les grandes directions de notre vie tient de l’hypocrisie et même de la perversion (v. 56). C’est de notre responsabilité.
Le temps de Dieu, c’est maintenant, tant que la route du jugement est encore ouverte devant nous !

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant, tu as donné à nos prédécesseurs en la foi la hardiesse de confesser devant les chefs des nations le nom de Jésus-Christ notre Sauveur et le courage de mourir pour leur foi. Accorde-nous d’être toujours prêts à rendre compte de l’espérance qui est en nous, et de souffrir avec joie pour Jésus, le Christ, notre Seigneur. Lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu, dans les siècles des siècles.

 

Pour la mémoire de tous les saints témoins: Dieu d’amour, tu nous rassembles avec tes amis de tous les temps, dans une même communion fraternelle; accorde‐nous de marcher à la suite de tous les saints sur les traces du Christ. Environnés d’une telle nuée de témoins, nous entrerons dans la joie de ta présence, toi qui es béni pour les siècles des siècles.

Cantique 31-27 (du recueil Alléluia)

Soleil de justice