mardi 01 novembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

mardi

Complément

Psaume

Psaume 111 (110)

Grandes sont les œuvres du Seigneur

 
1
Alléluia !

 
 
De tout cœur je rendrai grâce au Seigneur
 
 
dans l’assemblée, parmi les justes.
 
2
Grandes sont les œuvres du Seigneur ;
 
 
tous ceux qui les aiment s’en instruisent.
 
3
Noblesse et beauté dans ses actions :
 
 
à jamais se maintiendra sa justice.

 
4
De ses merveilles il a laissé un mémorial ;
 
 
le Seigneur est tendresse et pitié.
 
5
Il a donné des vivres à ses fidèles,
 
 
gardant toujours mémoire de son alliance.
 
6
Il a montré sa force à son peuple,
 
 
lui donnant le domaine des nations.

 
7
Justesse et sûreté, les œuvres de ses mains,
 
 
sécurité, toutes ses lois,
 
8
établies pour toujours et à jamais,
 
 
accomplies avec droiture et sûreté !

 
9
Il apporte la délivrance à son peuple ; †
 
 
son alliance est promulguée pour toujours :
 
 
saint et redoutable est son nom.

 
10
La sagesse commence
 
 
 avec la crainte du Seigneur. †
 
 
Qui accomplit sa volonté en est éclairé.
 
 
À jamais se maintiendra sa louange.

Lectures du jour


Livre des Psaumes, Chap. 108, v. 21-31

22
22 Vois, je suis pauvre et malheureux ; au fond de moi, mon cœur est blessé.
23
23 Je m’en vais comme le jour qui décline, comme l’insecte qu’on chasse.
24
24 J’ai tant jeûné que mes genoux se dérobent, je suis amaigri, décharné.
25
25 Et moi, on me tourne en dérision, ceux qui me voient hochent la tête.
26
26 Aide-moi, Seigneur mon Dieu : sauve-moi par ton amour !
27
27 Ils connaîtront que là est ta main, que toi, Seigneur, tu agis.
28
28 Ils maudissent, toi tu bénis, ils se sont dressés, ils sont humiliés : ton serviteur est dans la joie.
29
29 Qu’ils soient couverts d’infamie, mes accusateurs, et revêtus du manteau de la honte !
30
30 À pleine voix, je rendrai grâce au Seigneur, je le louerai parmi la multitude,
31
31 car il se tient à la droite du pauvre pour le sauver de ceux qui le condamnent.

Commentaire

Quand la louange précède l’exaucement …

Je te célèbre parmi les peuples, Seigneur !
Debout, harpe et cithare ! On va réveiller l’aurore…

On entonne ce psaume dans la joie et l’optimisme. Le poète s’abandonne à la louange, s’émerveillant de la puissance que Dieu manifeste, par sa royauté, en faveur d’Israël.
En réponse à cette foi que le danger ne peut vaincre, il reçoit dans le temple un oracle (8-10), par lequel Dieu lui dit en substance : « Je mesure, rallie et encourage tes tribus et cités, Israël. Elles sont à moi. Je planifie le combat, mets au défi ou menace ce qui s’oppose à mon Messie. Moab, tu n’es que mon lavabo ! Offre publique d’achat sur Edom, ce pillard ! Sus aux Philistins ! ».

À l’heure du combat, l’Eternel est invoqué non comme le Dieu des victoires
passées, mais comme Celui qui, ayant abandonné Israël infidèle, peut encore
aujourd’hui décider, dans la liberté de son amour, de reprendre parti pour lui.
Cet acte de foi est la seule issue – pas d’autres humainement ! – pour que se débloque le salut que Dieu tient en réserve.
Le message essentiel de ce psaume est à découvrir dans son architecture : il remercie avant d’avoir reçu.
En pleine nuit, la foi réveille les aurores.

Sujets de prière

Oraison

Dieu de toute miséricorde,
tu consoles ceux qui pleurent
et tu relèves ceux qui tombent.
Que ta parole retentisse en nos vies,
et nous délivre de toute mort.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

 

Pour toi qui me gardes…

Cantique 108 (du recueil Alléluia)

Pour toi qui me gardes…