Mardi 1 Mars 2016

Temps

Temps du carême

Semaine

Mardi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 18, 19-30

Il m’a libéré, car il m’aime

 
19
Au jour de ma défaite ils m’attendaient,
 
 
mais j’avais le Seigneur pour appui.
 
20
Et lui m’a dégagé, mis au large,
 
 
il m’a libéré, car il m’aime.

 
          ~

 
21
Le Seigneur me traite selon ma justice,
 
 
il me donne le salaire des mains pures,
 
22
car j’ai gardé les chemins du Seigneur,
 
 
jamais je n’ai trahi mon Dieu.

 
23
Ses ordres sont tous devant moi,
 
 
jamais je ne m’écarte de ses lois.
 
24
Je suis sans reproche envers lui,
 
 
je me garde loin du péché.
 
25
Le Seigneur me donne selon ma justice,
 
 
selon la pureté des mains que je lui tends.

 
26
Tu es fidèle envers l’homme fidèle,
 
 
sans reproche avec l’homme sans reproche ;
 
27
envers qui est loyal, tu es loyal,
 
 
tu ruses avec le pervers.

 
28
Tu sauves le peuple des humbles ;
 
 
les regards hautains, tu les rabaisses.
 
29
Tu es la lumière de ma lampe,
 
 
Seigneur mon Dieu, tu éclaires ma nuit.
 
30
Grâce à toi, je saute le fossé,
 
 
grâce à mon Dieu, je franchis la muraille.

 
          ~

Lectures du jour

Commentaire

Histoire de mafia

On s’y croirait... Les méthodes employées ici pour garder la récolte, puis pour s’approprier la vigne sont dignes de certains récits et romans en lien avec les groupes mafieux... L’auteur de Qohélet (L’Ecclésiaste) avait raison lorsqu’il disait: « Ce qui est a déjà été, et ce qui sera a déjà été » (ch. 3, 15).

Ici Jésus va un pas plus loin que la parabole des deux fils commentée hier. Les métayers de cette histoire ne se contentent pas de dire non aux représentants de leur propriétaire, ils maltraitent, volent et tuent pour avoir la paix et s’établir à leur compte.
Ils ne sortiront pas indemnes de cette conduite insurrectionnelle parce que, laisse entendre Jésus, ils n’ont pas su discerner ce qui était le plus important : la confiance immense que le propriétaire leur faisait en leur confiant le domaine, sa gestion et ses fruits ; la sécurité pérenne qu’il leur garantissait en posant à la base de la tour de garde (v. 33) la pierre angulaire éternelle, son Fils lui-même. En le rejetant à la marge, ils ont rejeté tout le bonheur et le salut offerts.

Et pour nous, lorsque nous prenons nos décisions ou échafaudons des projets, quel est le plus important ? L’immédiateté d’un gain, d’un avantage, ou la construction solide de notre vie sur la Pierre Angulaire et son Evangile pour toujours ?

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout‐puissant,
tu as livré ton Fils entre les mains des hommes.
Accorde‐nous une compréhension toujours plus profonde
de ses paroles et de ses actes.
Alors notre vie tout entière portera des fruits
à la gloire de ton nom.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint‐Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 118 (du recueil Alléluia)

Célébrez Dieu, rendez-lui grâce (str.5)