mardi 01 mai 2018

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mardi de la cinquième semaine

Complément

Psaume

Psaume 62 (61)

Je n’ai de repos qu’en Dieu

 
2
Je n’ai de repos qu’en Dieu seul,
 
 
mon salut vient de lui.

3
Lui seul est mon rocher, mon salut,
 
 
ma citadelle : je suis inébranlable.

 
4
Combien de temps tomberez-vous sur un homme
 
 
   pour l’abattre, vous tous, *
 
 
comme un mur qui penche,
 
 
   une clôture qui croule ?

 
5
Détruire mon honneur est leur seule pensée : †
 
 
   ils se plaisent à mentir. *
 
 
Des lèvres, ils bénissent ;
 
 
   au fond d’eux-mêmes, ils maudissent.

 
6
Je n’ai mon repos qu’en Dieu seul ;
 
 
oui, mon espoir vient de lui.

7
Lui seul est mon rocher, mon salut,
 
 
ma citadelle : je reste inébranlable.

 
8
Mon salut et ma gloire
 
 
   se trouvent près de Dieu. *
 
 
Chez Dieu, mon refuge,
 
 
   mon rocher imprenable !

 
          ~

 
9
Comptez sur lui en tous temps,
 
 
   vous, le peuple. *
 
 
Devant lui épanchez votre cœur :
 
 
   Dieu est pour nous un refuge.

 
10
L’homme n’est qu’un souffle,
 
 
   les fils des hommes, un mensonge : *
 
 
sur un plateau de balance, tous ensemble,
 
 
   ils seraient moins qu’un souffle.

 
11
N’allez pas compter sur la fraude
 
 
   et n’aspirez pas au profit ; *
 
 
si vous amassez des richesses,
 
 
   n’y mettez pas votre cœur.

 
12
Dieu a dit une chose,
 
 
   deux choses que j’ai entendues. †
 
 
Ceci : que la force est à Dieu ;
 
13
   à toi, Seigneur, la grâce ! *
 
 
Et ceci : tu rends à chaque homme
 
 
   selon ce qu’il fait.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 6, v. 16-27

16
Quand le soir arrive, les disciples de Jésus descendent au bord du lac.
17
Ils montent dans une barque et ils vont vers Capernaüm, de l'autre côté du lac. Il fait déjà nuit, Jésus ne les a pas encore rejoints.
18
Le vent souffle fort et il y a beaucoup de vagues.
19
Les disciples ont fait à peu près cinq kilomètres. À ce moment-là, ils voient Jésus marcher sur le lac et s'approcher de la barque. Alors ils ont peur.
20
Mais Jésus leur dit : " C'est moi, n'ayez pas peur. "
21
Ils veulent le prendre dans la barque, mais aussitôt, la barque arrive à l'endroit où ils allaient.
22
La foule est restée de l'autre côté du lac. Le jour suivant, les gens voient qu'une seule barque est partie. Ils le savent, Jésus n'est pas monté dans la barque avec ses disciples. Les disciples sont partis seuls.
23
Mais d'autres barques viennent de Tibériade. Elles arrivent près de l'endroit où les gens ont mangé le pain après la prière de remerciement du Seigneur.
24
La foule voit que Jésus et ses disciples ne sont pas là. Alors ils montent dans les barques et ils vont à Capernaüm pour chercher Jésus.
25
Les gens trouvent Jésus de l'autre côté du lac et ils lui demandent : " Maître, quand est-ce que tu es arrivé ici ? "
26
Jésus leur répond : " Oui, je vous le dis, c'est la vérité : vous me cherchez seulement parce que vous avez mangé autant de pain que vous avez voulu. Mais vous ne me cherchez pas parce que vous avez vu des signes étonnants.
27
Ne travaillez pas pour la nourriture qui s'abîme. Mais travaillez pour la nourriture qui dure et qui donne la vie avec Dieu pour toujours. Cette nourriture, le Fils de l'homme vous la donnera. En effet, le Père, qui est Dieu lui-même, a donné son pouvoir au Fils. "

Commentaire

N’ayez pas peur, je suis là !

Ces sentiments de solitude après de grands événements, de doute après la certitude, de peur après l’espérance, je les ai déjà vécus, comme les disciples sur leur barque : Je pense à la maladie d’un bon ami. Combien de soirées j’ai lutté contre et avec lui pour qu’il arrête enfin de boire! Combien de fois j’étais plein d’espoir, combien de fois seul et désespéré! Encore pire pour lui et sa femme …

« C’est moi, n’ayez pas peur ! » nous dit Jésus. « Je suis avec vous pas seulement pendant les grands moments de votre vie, mais aussi et surtout quand vous êtes seuls, dans les moments sombres et tempétueux de votre vie. Je suis aussi là quand vous avez l’impression que je suis hors d’atteinte. »

Au catéchisme, nous avons vécu une expérience impressionnante : une lectio divina. On se rassemble autour d’une bougie. On écoute un texte biblique. Chacun choisit une phrase qui lui parle et chemine avec ces paroles et ses propres expériences pendant une demi-heure en silence. Vingt catéchumènes de 14 à 15 ans, mais pas un seul chuchotement, pas un seul rire, pas un bruit. Une demi-heure de silence !
Je crois que les catéchumènes étaient aussi étonnés que moi que ce temps complètement différent, hors de nos habitudes, puisse faire du bien.
Je ne pense pas qu’ils prendront tous les jours une demi-heure de silence pour lire la Bible. Mais je crois qu’ils ont expérimenté ce qu’ont de bienfaisant le calme, la prière, le temps offert à Dieu – lui laisser la porte ouverte pour livrer la nourriture dont nos profondeurs ont vitalement besoin : « Travaillez pour la nourriture qui dure et donne la vie avec Dieu pour toujours » (27).

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
qui n’a pas permis que ton Fils connaisse la corruption du tombeau,
donne-nous part à sa vie glorieuse ;
affermis-nous par sa puissance,
afin que son œuvre se poursuive en ce monde,
et que nous attendions avec confiance et joie
son règne victorieux dans le monde à venir,
car il est vivant aux siècles des siècles.

Cantique 47-02 (du recueil Alléluia)

Notre barque est en danger