Lundi 1 Juillet 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 15 (14)

Qui séjournera sous ta tente ?

 
1
Seigneur, qui séjournera sous ta tente ?
 
 
Qui habitera ta sainte montagne ?

 
2
Celui qui se conduit parfaitement, †
 
 
qui agit avec justice
 
 
et dit la vérité selon son cœur.

 
3
Il met un frein à sa langue, †
 
 
ne fait pas de tort à son frère
 
 
et n’outrage pas son prochain.

 
4
À ses yeux, le réprouvé est méprisable
 
 
mais il honore les fidèles du Seigneur.

 
 
S’il a juré à ses dépens,
 
 
il ne reprend pas sa parole.

 
5
Il prête son argent sans intérêt, †
 
 
n’accepte rien qui nuise à l’innocent.
 
 
Qui fait ainsi demeure inébranlable.

Lectures du jour

Commentaire

Lauriers ou épines ?

Sa renommée s’est aussi répandue parmi des pèlerins étrangers. On veut voir cet homme au pouvoir extraordinaire. On le lui fait dire. Mais lui ne veut pas se donner en spectacle, il refuse cette gloire. C’est non : pas d’audience pour les curieux !
Pour lui, il est vrai, l’heure a sonné : celle d’une autre gloire, qui ne sera pas couronnée de lauriers, mais d’épines. Il l’explique à ses disciples : « Si le grain ne meurt… ». Belle et terrible image ! Il lui faut d’abord mourir. Voilà donc ce qui l’attend et qu’il ne repousse pas.
Mourir pour que la vie abonde, comme le grain de blé en pourrissant va multiplier dans l’épi ce qui lui a été donné. Si le grain ne meurt, si on aime trop sa vie, on va la protéger : alors elle restera fermée sur elle-même, solitaire et stérile. Elle aura trahi la vocation qu’elle portait en elle : en somme, une vie ratée – vide et triste.
Voici la gloire du Fils de l’homme : ne pas préserver sa vie, la donner avec amour pour que beaucoup vivent du pardon de Dieu ; porter une abondance de fruits qui, à leur tour, ne garderont de leur propre vie que le désir, sans cesse renouvelé à la source, de l’aimer et de le servir dans leurs frères et sœurs.

Sujets de prière

Oraison

Nous voulons te louer, Seigneur:
nous sommes, nous et notre monde tout entier,
entre tes mains paternelles.
Nous ne sommes pas abandonnés,
seuls, face à nos soucis.
Auprès de toi, l’indécis trouve conseil,
le fatigué trouve la force,
celui qui doute reçoit la certitude,
l’inquiet retrouve la confiance.
Redis-nous tout cela maintenant dans ta parole
au nom du Christ notre Seigneur.

Cantique 41-35 (du recueil Alléluia)

Nous t'adorons, nous t'aimons