vendredi 01 juillet 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 55 (54), 13-24

J’ai hâte d’avoir un abri

 
13
Si l’insulte me venait d’un ennemi,
 
 
   je pourrais l’endurer ; *
 
 
si mon rival s’élevait contre moi,
 
 
   je pourrais me dérober.

 
14
Mais toi, un homme de mon rang,
 
 
   mon familier, mon intime ! *
 
15
Que notre entente était bonne,
 
 
   quand nous allions d’un même pas
 
 
    dans la maison de Dieu !

 
          ~

 
17
Pour moi, je crie vers Dieu ;
 
 
   le Seigneur me sauvera. *
 
18
Le soir et le matin et à midi,
 
 
   je me plains, je suis inquiet.

 
 
Et Dieu a entendu ma voix,
 
19
   il m’apporte la paix. *
 
 
Il me délivre dans le combat que je menais ;
 
 
   ils étaient une foule autour de moi.

 
20
Que Dieu entende et qu’il réponde,
 
 
   lui qui règne dès l’origine, *
 
 
à ceux-là qui ne changent pas,
 
 
   et ne craignent pas Dieu.

 
21
Un traître a porté la main sur ses amis,
 
 
   profané son alliance : †
 
22
il montre un visage séduisant,
 
 
   mais son cœur fait la guerre ; *
 
 
sa parole est plus suave qu’un parfum,
 
 
   mais elle est un poignard.

 
23
Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
 
 
   il prendra soin de toi. *
 
 
Jamais il ne permettra
 
 
   que le juste s’écroule.

 
24
Et toi, Dieu, tu les précipites au fond de la tombe, †
 
 
   ces hommes qui tuent et qui mentent. *
 
 
Ils s’en iront dans la force de l’âge ;
 
 
   moi, je m’appuie sur toi !

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 28, v. 11-22

11
 Au bout de trois mois, nous partons sur un bateau d'Alexandrie. C'est le "Castor et Pollux" qui avait passé la mauvaise saison dans l'île.
12
 Nous arrivons à Syracuse et nous y restons trois jours.
13
 De là, nous suivons la côte et nous allons à Reggio. Le jour suivant, le vent du sud se met à souffler, et en deux jours, nous arrivons à Pouzzoles.
14
 Dans cette ville, nous trouvons des chrétiens qui nous invitent à passer une semaine chez eux. Et voici comment nous allons à Rome.
15
 Les chrétiens de Rome ont appris que nous arrivions. Ils viennent à notre rencontre jusqu'au Marché d'Appius et aux Trois-Auberges. Quand Paul les voit, il remercie Dieu et reprend courage.
16
 Nous arrivons à Rome. On permet à Paul d'habiter dans un logement privé avec un soldat pour le garder.
17
 Trois jours plus tard, Paul invite les notables juifs de Rome à venir chez lui. Quand ils sont réunis, il leur dit: "Frères, je n'ai rien fait contre notre peuple, ni contre les coutumes de nos ancêtres. Pourtant, on m'a arrêté à Jérusalem et on m'a livré aux Romains.
18
 Ceux-ci m'ont interrogé et ils voulaient me libérer. En effet, ils n'avaient pas trouvé de raison pour me condamner à mort.
19
 Mais les chefs juifs n'étaient pas d'accord, et j'ai été obligé de faire appel à l'empereur romain. Pourtant, je ne veux pas accuser mon peuple.
20
 Voilà pourquoi j'ai demandé à vous voir et à parler avec vous. Vous savez ce que le peuple d'Israël espère, oui, c'est à cause de cela que je suis attaché avec ces chaînes."
21
 Les notables juifs lui répondent: "Nous n'avons reçu aucune lettre de Judée à ton sujet. Aucun de nos frères n'est venu ici pour faire un rapport ou pour nous dire du mal de toi.
22
 Mais nous voulons que tu nous expliques toi-même ce que tu penses. En effet, nous le savons, partout il y a des gens qui disent du mal de ton groupe."

Commentaire

Le salut de Dieu, à qui veut l’entendre

La dernière étape avant l’arrivée à Rome ne fait pas exception : Paul et ses compagnons sont très bien accueillis. L’apôtre est particulièrement réconforté par la venue à sa rencontre de chrétiens de l’Eglise de Rome, inconnus de lui, puisqu’il n’était encore jamais allé dans cette ville.
Relevons au passage la mention que «Paul avait repris confiance» (v. 15), laissant entendre (si nous en doutions) que lui aussi pouvait être confronté à une «météo» intérieure changeante.

Arrivé à Rome, Paul est en garde à vue dans un logement personnel. Ce qui lui permet d’inviter les notables juifs, mais pas de se rendre comme à son habitude à la synagogue. Paul est resté jusqu’au bout un juif pratiquant, et si son message ne fait pas l’unanimité, rien d’étonnant : «Jusqu’à nos jours, un rabbin qui parle aux responsables d’une communauté juive d’une autre tendance que la sienne suscite des réserves», disait André Chouraqui.

Sujets de prière

Oraison

Accorde-nous, Seigneur,
de répondre avec empressement
à l’appel du Christ, notre Sauveur,
et de proclamer à tous les peuples
la Bonne Nouvelle du salut;
et nous pourrons, avec l’univers entier,
percevoir la gloire de son oeuvre merveilleuse.
Lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, dans les siècles des siècles.

Cantique 12-16 (du recueil Alléluia)

Joie pour des sœurs et des frères