lundi 01 janvier 2018

Temps

Temps de Noël

Semaine

Lundi après l'octave de Noël

Complément

Psaume

Psaume 20 (19)

Il donne la victoire à son messie

 
2
Que le Seigneur te réponde au jour de détresse,
 
 
que le nom du Dieu de Jacob te défende.
 
3
Du sanctuaire, qu’il t’envoie le secours,
 
 
qu’il te soutienne des hauteurs de Sion.

 
4
Qu’il se rappelle toutes tes offrandes ;
 
 
ton holocauste, qu’il le trouve savoureux.
 
5
Qu’il te donne à la mesure de ton cœur,
 
 
qu’il accomplisse tous tes projets.

 
6
Nous acclamerons ta victoire
 
 
 en arborant le nom de notre Dieu. *
 
 
Le Seigneur accomplira
 
 
 toutes tes demandes.

 
7
Maintenant, je le sais :
 
 
 le Seigneur donne la victoire à son messie ; *
 
 
du sanctuaire des cieux, il lui répond
 
 
 par les exploits de sa main victorieuse.

 
8
Aux uns, les chars ; aux autres, les chevaux ;
 
 
à nous, le nom de notre Dieu : le Seigneur.
 
9
Eux, ils plient et s’effondrent ;
 
 
nous, debout, nous résistons.

 
10
Seigneur, donne au roi la victoire !
 
 
Réponds-nous au jour de notre appel.

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 2, v. 16-21

16
 Ils partent vite et ils trouvent Marie, Joseph et le petit enfant couché dans la mangeoire.
17
 Quand ils le voient, ils racontent ce que l'ange leur a dit sur cet enfant.
18
 Tous ceux qui entendent les bergers sont étonnés de leurs paroles.
19
 Marie retient tout ce qui s'est passé, elle réfléchit à cela dans son cœur.
20
 Ensuite les bergers repartent. Ils rendent gloire à Dieu et chantent sa louange pour tout ce qu'ils ont vu et entendu. En effet, tout s'est passé comme l'ange l'avait annoncé.
21
 Une semaine plus tard, c'est le moment de circoncire l'enfant. On lui donne le nom de Jésus. C'est le nom que l'ange a indiqué à Marie avant qu'elle soit enceinte.

Commentaire

À chaque Nouvel-An, inaugurons l’ère chrétienne en nous

Nous sommes encore dans le temps de Noël : les fêtes chrétiennes, si denses, ont besoin d’une octave pour respirer, huit jours, une sur-semaine ! Prenons, nous aussi, le temps d’une respiration jusqu’à l’Epiphanie samedi pour bien intérioriser le fait qu’une nouvelle année a commencé, avec ses promesses, ses survenues … et ses visites spirituelles toujours étonnantes.
Les bergers sont les premiers à recevoir l’annonce de la naissance du Sauveur. Pourtant, ce sont des hommes simples, méprisés même par le reste du peuple, parce que leur métier les empêche d’accomplir tous les rites et commandements.

Cela nous enseigne aussi beaucoup sur Dieu. Si les bergers sont les premiers à se rendre à Bethléem, c’est parce qu’ils ont immédiatement compris que Dieu leur ressemble! Un Dieu humble reconnu par des hommes humbles, un Dieu pauvre reconnu par des hommes pauvres, un Dieu marginal reconnu par des marginaux, un Dieu nu, couché sur la paille d’une mangeoire, reconnu par des hommes qui n’ont aucun mérite… et dont le seul atout est de savoir compter sur lui.
Qu’en ces jours de nouvelle année nous puissions abandonner toutes nos richesses fausses, toutes nos pseudo-sécurités, toutes nos assurances trompeuses… pour simplement nous mettre à genoux avec les bergers devant le Dieu qui s’abaisse comme un Père pour parler à ses enfants. Ces élans d’affection pour Dieu et pour son Fils – l’adoration – inaugurent en nous l’ère nouvelle d’une vie réconciliée avec l’avenir. Puisqu’il est dans les mains de Dieu, avec les forces nécessaires à le vivre.

Sujets de prière

Oraison

Père éternel, le nom de Jésus que tu as donné à ton Fils incarné signifie déjà le salut qu’il nous porte. Nous t’en prions, enracine en chacun de nos coeurs l’amour de celui qui est le Sauveur du monde, Jésus, le Christ, notre Seigneur, lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu, dans la gloire éternelle.

Cantique 37-12 (du recueil Alléluia)

Dieu tout puissant, tout t'appartient