jeudi 01 avril 2021

Temps

Semaine Sainte

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 74 (73), 12-23

Il n’y a plus de prophètes !

 
12
Pourtant, Dieu, mon roi dès l’origine,
 
 
vainqueur des combats sur la face de la terre,
 
13
c’est toi qui fendis la mer par ta puissance,
 
 
qui fracassas les têtes des dragons sur les eaux ;

 
14
toi qui écrasas la tête de Léviathan
 
 
pour nourrir les monstres marins ;
 
15
toi qui ouvris les torrents et les sources,
 
 
toi qui mis à sec des fleuves intarissables.

 
16
À toi le jour, à toi la nuit,
 
 
toi qui ajustas le soleil et les astres !
 
17
C’est toi qui fixas les bords de la terre ;
 
 
l’hiver et l’été, c’est toi qui les formas.

 
18
Rappelle-toi : l’ennemi a méprisé ton nom,
 
 
un peuple de fous a blasphémé le Seigneur.
 
19
Ne laisse pas la Bête égorger ta Tourterelle,
 
 
n’oublie pas sans fin la vie de tes pauvres.

 
20
Regarde vers l’Alliance : la guerre est partout ;
 
 
on se cache dans les cavernes du pays.
 
21
Que l’opprimé échappe à la honte,
 
 
que le pauvre et le malheureux chantent ton nom !

 
22
Lève-toi, Dieu, défends ta cause !
 
 
Rappelle-toi ces fous qui blasphèment tout le jour.
 
23
N’oublie pas le vacarme que font tes ennemis,
 
 
la clameur de l’ennemi, qui monte sans fin.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 13, v. 1-15

1
C'est le dernier jour avant la fête de la Pâque. Jésus sait que le grand moment arrive pour lui: il doit quitter ce monde et aller auprès du Père. Il a toujours aimé ses amis qui sont dans le monde, et il les aime jusqu'au bout.
2
Jésus et ses disciples prennent le repas du soir. L'esprit du mal a déjà mis dans le cœur de Judas, le fils de Simon Iscariote, l'intention de livrer Jésus.
3
Mais Jésus est venu de Dieu et il va auprès de Dieu. Jésus sait cela, et il sait aussi que le Père a tout mis dans ses mains.
4
Pendant le repas, il se lève, il enlève son vêtement de dessus et il prend un linge pour le serrer autour de sa taille.
5
Ensuite, il verse de l'eau dans une cuvette. Il se met à laver les pieds de ses disciples et à les essuyer avec le linge qu'il a autour de la taille.
6
 Il arrive près de Simon-Pierre, qui lui dit: "Toi, Seigneur, tu veux me laver les pieds?"
7
 Jésus lui répond: "Maintenant, tu ne sais pas ce que je fais, mais tu comprendras plus tard."
8
 Pierre lui dit: "Non! Tu ne me laveras jamais les pieds!" Jésus lui dit: "Si je ne te lave pas les pieds, tu ne pourras pas être avec moi."
9
 Simon-Pierre lui dit: "Alors, Seigneur, ne me lave pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête!"
10
 Jésus lui répond: "Celui qui s'est baigné n'a pas besoin de se laver, sauf les pieds. En effet, il est propre tout entier, il est pur. Vous, vous êtes purs, mais pas tous."
11
 Jésus sait qui va le livrer, c'est pourquoi il dit: "Vous n'êtes pas tous purs."
12
 Quand Jésus a fini de laver les pieds de ses disciples, il remet son vêtement et il s'assoit. Il leur dit: "Est-ce que vous comprenez ce que je vous ai fait?
13
Vous m'appelez "Maître" et "Seigneur", et vous avez raison: je suis Maître et Seigneur.
14
Alors si moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.
15
Je vous ai donné un exemple: ce que je vous ai fait, faites-le vous aussi.

Commentaire

Amour et service

Ce passage nous fait entrer dans le cycle de la Passion avec cet ultime rappel que les paroles et les actes du Christ passés et à venir sont l’expression de son amour pour les siens.
Le thème principal de ce passage est la scène du lavement des pieds des disciples. Mais les mentions du «repas» et de la «présence d’un traître» renvoient aux récits de l’institution de la sainte Cène dans les trois premiers évangiles. Curieusement, Jean n’a pas rapporté cet événement central du repas eucharistique, mais il lui a en quelque sorte substitué le rituel du lavement des pieds.
Laver les pieds de ses hôtes était une marque d’accueil à leur égard. Evidemment, ce service était effectué par les domestiques, et, si ce n’était par eux, alors c’était par une personne d’un rang inférieur à celui de l’hôte.
Voilà qui provoque la réticence de Pierre, qui doit encore apprendre que le Christ s’inscrit en porte-à-faux par rapport aux règles qui régissent ce monde. Et la Croix absolutisera ce porte-à-faux dans le sens où, aux yeux du monde, elle ne peut apparaître que comme un désaveu et l’échec de la mission du Christ. Or dans le plan divin, contre toute logique humaine, elle est le lieu du salut de l’humanité!
L’imminence de cette heure du salut est préfigurée en termes de purification dans le rite du lavement des pieds.
Le rapport hiérarchique linéaire – Dieu, Christ, croyants – est tout inséré dans la logique humaine. Pourtant il se trouve bouleversé par le fait que le Maître, sans pour autant renoncer à sa place, se fait librement serviteur de ceux qui se sont engagés à sa suite pour lui être soumis en toutes choses.
Amour et service, ces deux grands et beaux principes, apparaissent dans ce récit comme le ‘biotope’ de la communauté. Mais à peine cela est-il évoqué que surgit un bémol: ce traître, qui n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur de la communauté. En citant le psaume 41, le Christ souligne que la présence et l’action de ce personnage félon ne devront pas déstabiliser les disciples, pas plus qu’elles n’entacheront leur mission, laquelle reste totalement inscrite dans le rapport Dieu-Christ-croyant fondé dans l’amour et le service mutuels.

Sujets de prière

Oraison

Dans l’infini des ciels nocturnes,
l’imprévisible éclair de lumière,
le tourbillon des vents fondamentaux,
tu es Dieu.
Au cœur des bourrasques,
des nuages sombres,
des violentes rafales de pluie,
des rochers sans âge de la mer,
tu es Dieu
et nous te bénissons.
Tu es en tout et rien ne t’emprisonne.
Tu es la Vie de toute vie
et ton nom est au-dessus de tout nom.
Tu es Dieu
et nous te louons
au cœur de ce mystère éternel.

Cantique 33-05 (du recueil Alléluia)

Agneau de Dieu...