Vendredi 1 Avril 2016

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Vendredi de Pâques

Complément

Psaume

Psaume 78 (77), 52-60

Qu’ils n’oublient pas...

 
52
Tel un berger, il conduit son peuple,
 
 
il pousse au désert son troupeau.
 
53
Il les guide et les défend, il les rassure ;
 
 
leurs ennemis sont engloutis par la mer.

 
54
Il les fait entrer dans son domaine sacré,
 
 
la montagne acquise par sa main.
 
55
Il chasse des nations devant eux,
 
 
 il délimite leurs parts d’héritage *
 
 
et il installe sous leurs tentes les tribus d’Israël.

 
56
Mais ils bravaient, ils tentaient le Dieu Très-Haut,
 
 
ils refusaient d’observer ses lois ;
 
57
ils déviaient comme leurs pères, ils désertaient,
 
 
trahissaient comme un arc infidèle.
 
58
Leurs hauts lieux le provoquaient,
 
 
leurs idoles excitaient sa jalousie.

 
59
Dieu a entendu, il s’emporte,
 
 
il écarte tout à fait Israël ;
 
60
il quitte la demeure de Silo,
 
 
la tente qu’il avait dressée chez les hommes ;

Lectures du jour

Commentaire

C’était mieux avant

Maintenant c’est pire qu’avant. Parce que nous vivons maintenant. Et que la vie maintenant – quel que soit ce « maintenant » ! – est traversée de défis à relever, de manques à affronter, d’impasses à contourner, de déceptions à supporter.
Les défis d’avant, et le chemin pour s’en sortir, on les a oubliés.
C’était le bon temps, forcément, puisqu’il est révolu, disparu, avec ses questions résolues comme ses problèmes restés sans réponse.
Tandis que maintenant, c’est forcément pire. Puisque c’est maintenant et que c’est à nous que ça arrive…
Dieu est-il là, oui ou non, comme il l’avait promis ?
Ou sommes-nous seuls avec l’insurmontable ? Seuls avec nos besoins vitaux, seuls avec une liberté qui ne garantit rien.
Le Dieu libérateur ne fait pas le poids face au Dieu de mes rêves et de mes angoisses : le Dieu-garantie, le Dieu-solution.

Ce récit d’autrefois que nous lisons aujourd’hui raconte l’angoisse. Et le nom est resté : non pas « prière et miracle », mais « épreuve et querelle ».
Ce qui aide à vivre, ce n’est pas de savoir comment ceux d’avant s’en sont sortis. C’est de réaliser qu’eux aussi se demandaient ce que Dieu peut bien fabriquer.
Et qu’ils ont osé le dire.
Et qu’il les a rejoints.
« Seigneur, aujourd’hui dans le désert que je traverse, ne reste pas loin, cherche avec moi la source. Dans l’impasse où je me trouve, ne reste pas loin, cherche avec moi un chemin ! »

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
par la puissance de ta Parole, tu as tout créé
et par ton Esprit tu as renouvelé la terre.
Donne aujourd’hui l’eau vive
à tous ceux qui ont soif de toi,
pour qu’ils portent des fruits en abondance
dans ton règne de gloire.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 95 (du recueil Alléluia)

Réjouissons-nous au Seigneur