samedi 01 août 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 57-64

De quel amour j’aime ta loi !

57
Mon partage, Seigneur, je l’ai dit,
 
 c’est d’observer tes paroles.
58
De tout mon cœur, je quête ton regard :
 
 pitié pour moi selon tes promesses.
59
J’examine la voie que j’ai prise :
 
 mes pas me ramènent à tes exigences.
60
Je me hâte, et ne tarde pas,
 
 d’observer tes volontés.
61
Les pièges de l’impie m’environnent,
 
 je n’oublie pas ta loi.
62
Au milieu de la nuit, je me lève et te rends grâce
 
 pour tes justes décisions.
63
Je suis lié à tous ceux qui te craignent
 
 et qui observent tes préceptes.
64
Ton amour, Seigneur, emplit la terre ;
 
 apprends-moi tes commandements.

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 6, v. 53-56

53
 Jésus et ses disciples finissent de traverser le lac et ils arrivent dans la région de Génésareth.
54
 Ils descendent de la barque et les gens reconnaissent Jésus tout de suite.
55
 Alors ils courent dans toute la région. Ils se mettent à apporter les malades sur leurs nattes, partout où ils entendent dire: "Jésus est là!"
56
 Partout où Jésus va, dans les villages, les villes, les fermes, les gens viennent mettre les malades sur les places et ils le supplient: "Laisse-les seulement toucher le bord de ton vêtement!" Et tous ceux qui le touchent sont guéris.

Commentaire

Embouteillage d’ambulances …

Marc relève ici la brève activité de Jésus dans la fertile contrée de Génézareth, sur la rive nord-ouest du lac du même nom, où la barque l’a conduit avec ses disciples. Vivante et énergique, cette narration est caractéristique du style de notre évangéliste.
Dans ce passage, Jésus apparaît uniquement comme celui qui guérit les malades; on ne nous dit pas qu’il ait enseigné.
Il traverse ainsi le pays, sans un mot, voyageur divin, avec les forces de guérison qui émanent de sa personne.
La foule des malades cherche la guérison en touchant les franges que, conformément à la loi, Jésus portait à son vêtement. Il entre dans cette foi primitive un élément populaire et magique que, dans son amour pour son peuple, le Seigneur reconnaît pleinement.
Les païens de culture hellénistique n’étaient pas étrangers à ces conceptions.
Jésus se présente comme celui qui secourt et guérit des hommes pauvres et malades. Mais après la multiplication des pains et la marche sur le lac, les lecteurs croyants du récit savent qu’il est plus qu’un faiseur de prodiges. Sa puissance vient directement de Dieu et s’enracine dans sa propre filiation divine.
L’auteur du 2e évangile veut faire comprendre à ses lecteurs qu’il importe de ‘toucher’ Jésus d’une manière beaucoup plus intime et profonde que ne l’ont fait les foules de Galilée: il s’agit d’avoir foi en lui, de croire qu’il est le Messie promis et attendu, qui doit rassembler le peuple de Dieu.
Qu’il est le Fils de Dieu lui-même.
Un homme divin si humain: il vous touche de sa force, touchez-le de vos prières!

Sujets de prière

Oraison

Par ta grâce tu nous guéris, Seigneur,
et tu nous donnes déjà les biens du ciel
alors que nous sommes encore sur la terre;
dirige toi-même notre vie de chaque jour
et conduis-la jusqu’à cette lumière
où tu veux nous accueillir,
par ton Fils Jésus, le Christ, notre Seigneur.

 

A l’occasion de la fête nationale de la Confédération suisse, prions:

Seigneur Dieu, Roi des nations,
c’est en invoquant ton nom
que nos pères ont fondé l’alliance confédérale,
et malgré les discordes et les injustices
qui ont marqué l’histoire de notre pays,
tu as permis, dans ta bonté, que nous soient conservés
l’indépendance et la liberté;
nous t’en prions,
renouvelle en nous l’écoute de ta Parole,
afin que ta volonté se réalise parmi nous
dans la paix et dans l’entraide,
à la gloire de ton nom.

Cantique 33 (du recueil Alléluia)

Réjouis-toi, peuple fidèle