Samedi 19 Septembre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 113-120

De quel amour j’aime ta loi !

113
Je hais les cœurs partagés ;
 
 j’aime ta loi.
114
Toi, mon abri, mon bouclier !
 
 J’espère en ta parole.
115
Écartez-vous de moi, méchants :
 
 je garderai les volontés de mon Dieu.
116
Que ta promesse me soutienne, et je vivrai :
 
 ne déçois pas mon attente.
117
Sois mon appui : je serai sauvé ;
 
 j’ai toujours tes commandements devant les yeux.
118
Tu rejettes ceux qui fuient tes commandements :
 
 leur ruse les égare.
119
Tu mets au rebut tous les impies de la terre ;
 
 c’est pourquoi j’aime tes exigences.
120
Ma chair tremble de peur devant toi :
 
 tes décisions m’inspirent la crainte.

Lectures du jour

Commentaire

Une halte pour réfléchir au chemin parcouru

Le passage qui devrait être commenté aujourd’hui reprend presque textuellement des sections de dialogues et de faits narratifs déjà lus et médités cette semaine.
Arrêtons-nous et, moteur du récit au ralenti, profitons de la halte pour nous livrer à trois réflexions sur le personnage central: Moïse, le patriarche.
Par quel privilège Moïse, séparé de nous par trois millénaires et plusieurs civilisations, est-il de tous les personnages bibliques le plus proche de nous? Un homme du XXIe siècle, familier de la lutte en faveur des opprimés, se trouve de plain-pied avec cet être d’exception qui arrache son peuple à l’esclavage.
C’est non seulement l’œuvre libératrice de Moïse en elle-même, le style et les détails de sa narration, mais aussi le caractère du personnage qui sont d’une étonnante actualité.
1. Moïse n’a rien de hiératique. C’est un homme de passion.
Une enfance préservée, une jeunesse au milieu de l’élite égyptienne ont fait une sorte d’aristocrate du bébé découvert dans son … moïse flottant parmi les joncs du Nil. Il n’en renie pas pour autant son origine. On ne sait quelle fidélité le pousse à retrouver ses frères de race décimés par les travaux forcés et les manœuvres d’un génocide qui ne dit clairement pas son nom.
2. Le récit des luttes de Moïse contre Pharaon manifeste, pour sa part aussi, ce réalisme qui dépasse les limites historiques d’un événement pour prendre le caractère d’un drame exemplaire pour tous les temps, toutes les civilisations et toutes les luttes pour tenter de rendre à l’homme sa dignité.
3. Le plus extraordinaire tient sans doute à ce que la Bible transforme ce combat profane et temporel, sans trahir aucun de ses aspects, en une découverte de Dieu où la conscience de Moïse, sa foi en un Dieu personnel et sa responsabilité sociale s’exercent de pair et de façon éminente.

Sujets de prière

Oraison

Accorde-nous, Seigneur Dieu,
de marcher dans la lumière de tes promesses:
donne-nous de vivre la succession des jours
non pas dans le regret du temps qui passe,
mais dans la joie de savoir
que le temps nous rapproche de plus en plus
de la rencontre avec toi.
Par le Christ notre Seigneur.

Cantique 36-11 (du recueil Alléluia)

Lève-toi