mardi 19 septembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 87 (86)

En toi, ville de Dieu, toutes nos sources

 
1
Elle est fondée sur les montagnes saintes. †

 
2
Le Seigneur aime les portes de Sion *
 
 
plus que toutes les demeures de Jacob.

 
3
Pour ta gloire on parle de toi,
 
 
   ville de Dieu ! *
 
4
« Je cite l’Égypte et Babylone
 
 
   entre celles qui me connaissent. »

 
 
Voyez Tyr, la Philistie, l’Éthiopie :
 
 
   chacune est née là-bas. *
 
5
Mais on appelle Sion : « Ma mère ! »
 
 
   car en elle, tout homme est né.

 
 
C’est lui, le Très-Haut, qui la maintient. †

 
6
Au registre des peuples, le Seigneur écrit :
 
 
   « Chacun est né là-bas. » *
 
7
Tous ensemble ils dansent, et ils chantent :
 
 
   « En toi, toutes nos sources ! »

Lectures du jour


Deuxième épître aux Corinthiens, Chap. 8, v. 16-24

16
Remercions Dieu! Je désire beaucoup vous aider. Eh bien, Dieu a mis dans le cœur de Tite le même désir.
17
Tite a accepté notre demande, et avec plus d'ardeur encore, il a lui-même décidé d'aller chez vous.
18
Avec lui, nous avons envoyé un autre frère. Toutes les Églises disent du bien de celui-ci, à cause de son travail pour annoncer la Bonne Nouvelle.
19
Ce n'est pas tout! Les Églises l'ont désigné, pour qu'il vienne avec nous distribuer l'aide reçue. C'est un service que nous devons rendre, pour la gloire du Seigneur lui-même. Ainsi, nous montrons notre bonne volonté.
20
On nous a confié beaucoup d'argent. Nous voulons éviter des reproches sur notre façon de rendre ce service.
21
Nous cherchons ce qui est bien, non seulement aux yeux de Dieu, mais aussi aux yeux des hommes.
22
Avec ceux qui sont partis, nous avons aussi envoyé notre frère. Il désire vraiment aider les autres. Cela, nous l'avons vu souvent et en beaucoup d'occasions. Maintenant, il a totalement confiance en vous et donc, il désire encore plus vivement rendre service.
23
Tite, c'est mon compagnon, il travaille avec moi pour vous. Nos frères, ce sont les envoyés des Églises. Ils agissent pour la gloire du Christ.
24
Aussi, montrez-leur que vous les aimez vraiment. Alors les Églises en seront sûres et elles sauront que nous avons raison d'être fiers de vous.

Commentaire

La justice?

Sous le signe de la grâce, comment définir une répartition des biens qui soit juste? D'un côté se trouve la surabondance divine qui est le reflet de sa justice. De l'autre, la gestion quotidienne des biens humains. Comment faire que la seconde soit témoin de la première? Paul s'y prend en deux temps :
Tout d'abord, il convainc ses lecteurs de la nécessité d'une gestion des biens matériels qui soit témoin de la grâce divine; de ne pas s'en tenir à une spiritualité éthérée. Pas de séparation étanche entre spirituel et matériel, l'organisation d'une collecte de solidarité avec l'Eglise de Jérusalem est emblématique de cette affirmation. Ensuite, il reprend l'ancien principe qui avait prévalu dans le partage de la manne au désert (autre lieu où la surabondance divine se prolonge dans la gestion concrète du quotidien), principe qui semble aujourd'hui encore d'actualité! Non pas l'égalitarisme où chacun reçoit la même chose, ni la loi du plus fort où chacun dispose de ce qu'il a réussi à amasser; mais l'assurance qu’il a le minimum vital et que personne ne dispose d'une masse indécente par rapport aux autres. Voilà qui est d'une étonnante modernité, non ?

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, Jésus-Christ,
toi qui t’es fait pauvre pour nous
afin de nous enrichir de ta pauvreté,
nous t’en prions, guide et sanctifie
ceux que tu appelles à te suivre;
qu’ils enrichissent l’Eglise
par leur prière et leur ministère,
et qu’ils te rendent gloire
par l’exemple de leur vie et de leur adoration.
Car tu règnes avec le Père et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 46-01 (du recueil Alléluia)

O Père des lumières