samedi 19 novembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 112 (111)

Heureux qui craint le Seigneur

 
1
Alléluia !

 
 
Heureux qui craint le Seigneur,
 
 
qui aime entièrement sa volonté !
 
2
Sa lignée sera puissante sur la terre ;
 
 
la race des justes est bénie.

 
3
Les richesses affluent dans sa maison :
 
 
à jamais se maintiendra sa justice.
 
4
Lumière des cœurs droits,
 
 
 il s’est levé dans les ténèbres,
 
 
homme de justice, de tendresse et de pitié.

 
5
L’homme de bien a pitié, il partage ;
 
 
il mène ses affaires avec droiture.
 
6
Cet homme jamais ne tombera ;
 
 
toujours on fera mémoire du juste.

 
7
Il ne craint pas l’annonce d’un malheur :
 
 
le cœur ferme, il s’appuie sur le Seigneur.
 
8
Son cœur est confiant, il ne craint pas :
 
 
il verra ce que valaient ses oppresseurs.

 
9
À pleines mains, il donne au pauvre ; †
 
 
à jamais se maintiendra sa justice,
 
 
sa puissance grandira, et sa gloire !

 
10
L’impie le voit et s’irrite ; †
 
 
il grince des dents et se détruit.
 
 
L’ambition des impies se perdra.

Lectures du jour


Apocalypse, Chap. 14, v. 1-16

1
 Je regarde encore: je vois l'Agneau debout sur la montagne de Sion. Avec lui, il y a 144 000 personnes. Le nom de l'Agneau et le nom de son Père sont écrits sur leurs fronts.
2
 J'entends une voix qui vient du ciel. On dirait le bruit des vagues de la mer, ou le bruit d'un grand coup de tonnerre. La voix que j'entends ressemble au son des harpes quand des musiciens en jouent.
3
 Ces milliers de personnes chantent un chant nouveau devant le siège royal, devant les quatre êtres vivants et devant les anciens. Personne ne peut apprendre ce chant, sauf les 144 000 qui viennent de la terre. Ils ont été rachetés très cher.
4
 Eux, ils n'ont pas sali leur vie avec des prostituées, ils n'ont eu aucun contact avec elles. Eux, ils suivent l'Agneau partout où il va. Ils ont été rachetés très cher parmi les êtres humains, ainsi, ils sont offerts les premiers à Dieu et à l'Agneau.
5
 Jamais ils n'ont ouvert la bouche pour mentir, ils sont sans défaut.
6
 Puis je vois un autre ange qui vole très haut dans le ciel. Il doit annoncer aux habitants de la terre une Bonne Nouvelle qui est pour toujours. Il doit l'annoncer à tous les pays, à toutes les tribus, aux gens de toutes langues et à tous les peuples.
7
 Cet ange dit d'une voix forte: "Respectez Dieu avec confiance et chantez sa gloire! Oui, c'est le moment où il va juger le monde. Adorez celui qui a fait le ciel et la terre, la mer et les sources d'eau."
8
 Un deuxième ange suit le premier. Il dit: "Elle est tombée, elle est tombée, la grande Babylone! Elle a donné en abondance son vin à boire à tous les peuples, et boire son vin, c'est se prostituer comme elle."
9
 Un troisième ange suit les deux premiers. Il dit d'une voix forte: "Si quelqu'un adore la bête et sa statue, s'il reçoit sa marque sur le front et sur la main,
10
 il boira, lui aussi, le vin de la colère de Dieu. Ce vin sera fort et Dieu le versera dans la coupe de sa colère. Ces gens-là souffriront durement dans le feu et dans la poussière brûlante, devant les anges saints et devant l'Agneau.
11
 La fumée du feu qui les fait souffrir durement monte pour toujours. Ceux qui adorent la bête et sa statue, ceux qui ont reçu la marque de son nom, souffrent sans cesse jour et nuit."
12
 Pour ceux qui appartiennent à Dieu, qui obéissent à ses commandements et qui croient en Jésus, c'est le moment d'être patients.
13
 Puis j'entends une voix qui vient du ciel. Elle dit: "Écris: "Ils sont heureux dès maintenant, ceux qui meurent au service du Seigneur." L'Esprit Saint dit: "C'est vrai, ils peuvent se reposer de leurs efforts. En effet, leurs actions parlent pour eux.""
14
 Je regarde encore et je vois un nuage blanc. Quelqu'un qui ressemble à un homme est assis sur le nuage. Sur la tête, il porte une couronne d'or, et dans la main, il a une faucille bien aiguisée.
15
 Un autre ange sort du temple. Il crie d'une voix forte à celui qui est assis sur le nuage: "Utilise ta faucille et fais la récolte, c'est le moment de récolter, parce que la terre est mûre pour la récolte."
16
 Alors celui qui est assis sur le nuage fait passer sa faucille sur la terre, et la récolte est faite sur toute la terre.

Commentaire

Je regardai, je regardai encore …

C’est le passé simple de l’instantané – une suite d’instantanés – et non la continuité routinière de l’imparfait. Le « cantique nouveau » – expression biblique – est celui qui retentit toujours pour inaugurer une nouvelle étape, et même un tournant radical, de l’histoire du salut ; composé tout exprès, il sort en « Première mondiale » avec toute la pompe et la tonitruance des musiques princières.
Les 144'000 musiciens – encore la mise en facteurs de nombres symboliques évoquant à la fois la délimitation du peuple élu et la destination « tous ménages » du message qu’il porte – musiciens tout de neuf vêtus pour l’occasion, eux aussi, sont vierges de tout péché – d’une virginité volontariste (4-5) mais refaite dans le sang de l’Agneau.
Une autre image évoque « la moisson de la justice », image – biblique, comme la vendange – de la colère de Dieu. Il est évident que de telles images ne sont pas faites pour rendre l’Apocalypse sympathique à tous ! Le monde vit, soutenu tant bien que mal par la devise qu’il s’est gratuitement forgée : tout finira bien par s’arranger un jour ; l’évolutionnisme universel, cette coriace mystique de l’humanité, est mise hors combat. Ne crions pas à une férocité tout droit venue de l’Ancien Testament : ce message se lit, même avec une pointe de sourire, dans les paraboles de l’Evangile.
« Nous ne pouvons pas désigner d’emblée les païens comme perdus. Nous savons simplement ceci : ils n’ont pas encore entendu l’Evangile. Nous oui. Alors, allons à eux et annonçons-le-leur. L’Eglise a reçu ordre de mission et non de spéculation. » (Karl Barth).

Sujets de prière

Oraison

Dieu de vie,
nous te rendons grâce
pour tous ceux qui sont morts
dans la paix du Christ
et qui en toi sont vivants;
nous te demandons de hâter
le retour de ton Fils,
afin que nous puissions,
avec ceux qui nous ont précédés,
vivre la joie parfaite de ton Royaume,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 98 (du recueil Alléluia)

Entonnons un nouveau cantique