vendredi 19 juin 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 44 (43), 16-27

Ne nous rejette pas

 
16
Tout le jour, ma déchéance est devant moi,
 
 
la honte couvre mon visage,
 
17
sous les sarcasmes et les cris de blasphème,
 
 
sous les yeux de l’ennemi qui se venge.

 
          ~

 
18
Tout cela est venu sur nous
 
 
 sans que nous t’ayons oublié : *
 
 
nous n’avions pas trahi ton alliance.

 
19
Notre cœur ne s’était pas détourné
 
 
et nos pieds n’avaient pas quitté ton chemin
 
20
quand tu nous poussais au milieu des chacals
 
 
et nous couvrais de l’ombre de la mort.

 
21
Si nous avions oublié le nom de notre Dieu,
 
 
tendu les mains vers un dieu étranger,
 
22
Dieu ne l’eût-il pas découvert,
 
 
lui qui connaît le fond des cœurs ?
 
23
C’est pour toi qu’on nous massacre sans arrêt,
 
 
qu’on nous traite en bétail d’abattoir.

 
24
Réveille-toi ! Pourquoi dors-tu, Seigneur ?
 
 
Lève-toi ! Ne nous rejette pas pour toujours.
 
25
Pourquoi détourner ta face,
 
 
oublier notre malheur, notre misère ?

 
26
Oui, nous mordons la poussière,
 
 
notre ventre colle à la terre.
 
27
Debout ! Viens à notre aide !
 
 
Rachète-nous, au nom de ton amour.

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 7, v. 23-34

23
 "Quand il a 40 ans, il décide d'aller voir ses frères, les Israélites.
24
 Il voit un Égyptien faire du mal à un Israélite. Moïse veut défendre l'homme attaqué et, pour le venger, il tue l'Égyptien.
25
 Il pense: "Mes frères vont comprendre que Dieu veut se servir de moi pour les sauver", mais les Israélites ne comprennent pas.
26
 Le jour suivant, Moïse en rencontre deux qui se battent. Il veut faire la paix entre eux et il leur dit: "Mes amis, vous êtes frères. Pourquoi est-ce que vous vous faites du mal?"
27
 Mais celui qui est en train d'attaquer son frère repousse Moïse et lui dit: "Qui t'a demandé d'être notre chef et notre juge?
28
 Est-ce que tu veux me tuer comme tu as tué l'Égyptien hier?"
29
 Quand Moïse entend cela, il s'enfuit. Il va vivre à l'étranger, dans le pays de Madian. Là, il a deux fils.
30
 "Au bout de 40 ans, dans le désert du mont Sinaï, un ange se montre à Moïse, dans la flamme d'un buisson en feu.
31
 Quand Moïse voit cela, il est étonné. Il s'approche pour regarder. Alors il entend le Seigneur lui dire:
32
 "Je suis le Dieu de tes ancêtres, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob." Moïse tremble de peur et il n'ose plus regarder.
33
 Le Seigneur lui dit: "Enlève tes sandales. En effet, cet endroit est un lieu saint.
34
 J'ai vu la souffrance de mon peuple en Égypte, je l'ai entendu gémir. Je suis descendu pour le libérer. Et maintenant, va, je t'envoie en Égypte."

Commentaire

Le discours d’Etienne au sanhédrin, IV : vieillissant mais toujours à l’argus!

Passé un quarantenaire, la première période de sa vie, «l’idée vint à Moïse de se rendre parmi ses frères, les Israélites» (v.23).
Etienne débite la vie de Moïse en tranches de 40 ans. Première période : naissance, éducation et vie dorée. Deuxième tranche de sa vie : Moïse se sent solidaire de ses frères opprimés et pense être l’instrument de Dieu pour les sauver; mais il n’a pas reçu d’appel pour cette mission, résultat : un meurtre, une fuite, un statut d’émigré. Troisième tranche, 40 autres années se déroulant : l’arrogance de l’homme sûr de sa force doit s’être bien émoussée! Et voici que maintenant Dieu adresse vocation à ce (déjà) vieux Moïse : l’ordre de Dieu, donné au Buisson Ardent, remet l’homme en marche pour ‘un exode inversé’ (v. 34).
«Etonné par la flamme d’un buisson en feu dans le désert du Sinaï, Moïse, s’approchant pour voir, entendit la voix du Seigneur déclarer : ‘Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob’» (v. 31-32).
«Il pensait faire comprendre à ses frères que Dieu, par sa main, leur apportait le salut. Mais ils ne le comprirent pas.» (v. 25).
Combien de fois peut-on entendre : «À mon âge, je ne sers plus à rien, je suis inutile à mes proches, je coûte cher à la communauté» … et c’est effectivement ce que la société veut nous faire croire.
«Un jour, une voisine de 90 ans qui revenait de chez le coiffeur m’a dit : ‘Je continue d’y aller, car cela m’aide à me sentir encore ‘bien cotée à l’argus! ‘».
En effet, à cet argus nous sommes, à tout âge, au haut de l’échelle : il n’est jamais trop tard pour entendre et répondre à une vocation.
Nous ne sommes certes pas tous des ‘super-Moïse’ appelés à traverser le désert. Notre mission peut cependant se révéler bien plus modeste mais d’autant plus signifiante : prier, accueillir, renoncer à juger, apporter son témoignage, écouter …

Sujets de prière

Oraison

Dieu de lumière,
purifie nos cœurs, afin que nous puissions te voir,
révèle-toi à nous, afin que nous puissions t’aimer,
fortifie-nous, afin que nous choisissions le bien
et rejetions le mal;
et qu’ainsi, jour après jour,
nous manifestions dans le monde
la gloire et la force de l’Evangile
que tu nous as fait connaître
en Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 35-08 (du recueil Alléluia)

O Saint-Esprit, Esprit d'amour