mardi 19 juillet 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 37, 12-26

Les doux posséderont la terre

 
12
L’impie peut intriguer contre le juste
 
 
et grincer des dents contre lui,
 
13
le Seigneur se moque du méchant
 
 
car il voit son jour qui arrive.

 
14
L’impie a tiré son épée, il a tendu son arc
 
 
pour abattre le pauvre et le faible,
 
 
 pour tuer l’homme droit.
 
15
Mais l’épée lui entrera dans le cœur,
 
 
et son arc se brisera.

 
16
Pour le juste, avoir peu de biens
 
 
vaut mieux que la fortune des impies.
 
17
Car le bras de l’impie sera brisé,
 
 
mais le Seigneur soutient les justes.

 
18
Il connaît les jours de l’homme intègre
 
 
qui recevra un héritage impérissable.
 
19
Pas de honte pour lui aux mauvais jours ;
 
 
aux temps de famine, il sera rassasié.

 
20
Mais oui, les impies disparaîtront
 
 
comme la parure des prés ;
 
 
c’en est fini des ennemis du Seigneur :
 
 
ils s’en vont en fumée.

 
21
L’impie emprunte et ne rend pas ;
 
 
le juste a pitié : il donne.
 
22
Ceux qu’il bénit posséderont la terre,
 
 
ceux qu’il maudit seront déracinés.

 
23
Quand le Seigneur conduit les pas de l’homme,
 
 
ils sont fermes et sa marche lui plaît.
 
24
S’il trébuche, il ne tombe pas
 
 
car le Seigneur le soutient de sa main.

 
25
Jamais, de ma jeunesse à mes vieux jours,
 
 
je n’ai vu le juste abandonné
 
 
 ni ses enfants mendier leur pain.
 
26
Chaque jour il a pitié, il prête ;
 
 
ses descendants seront bénis.

Lectures du jour


Deuxième livre des Chroniques, Chap. 32, v. 9-19

9
 Après cela, le roi d'Assyrie, Sennakérib, avec toute son armée, attaque la ville de Lakich. De là, il envoie quelques officiers au roi Ézékias et à tous les Judéens qui sont à Jérusalem. Les officiers leur disent:
10
 "Voici les paroles de Sennakérib, le roi d'Assyrie: "En qui mettez-vous votre confiance pour rester à Jérusalem pendant l'attaque?
11
 Ézékias vous dit que le Seigneur votre Dieu vous délivrera de mon pouvoir. Mais il vous trompe et il vous fera tous mourir de faim et de soif.
12
 En effet, c'est bien ce roi qui a supprimé les lieux sacrés et les autels du Seigneur. C'est lui qui a donné cet ordre aux gens de Jérusalem et de Juda: Vous adorerez le Seigneur devant un seul autel et vous offrirez des sacrifices uniquement sur cet autel-là.
13
 Vous ne savez donc pas ce que mes ancêtres et moi avons fait à tous les autres peuples de la terre? Est-ce que leurs dieux m'ont empêché de prendre leurs pays?
14
 Parmi tous les dieux de ces pays que mes ancêtres ont détruits, aucun n'a pu délivrer son peuple de mon pouvoir. Alors est-ce que votre Dieu peut le faire?
15
 Eh bien, maintenant, ne laissez pas Ézékias vous tromper et vous mentir de cette façon! N'ayez pas confiance en lui! Non, aucun dieu d'aucun pays ni d'aucun royaume n'a pu délivrer son peuple du pouvoir de mes ancêtres et du mien. Donc vos dieux ne vous délivreront pas non plus.""
16
 Les envoyés du roi d'Assyrie continuent à parler contre le Seigneur Dieu et contre Ézékias, son serviteur.
17
 Le roi d'Assyrie a aussi écrit une lettre où il insulte le Seigneur, Dieu d'Israël. Voici ce qu'il dit: "Les dieux des autres pays de la terre n'ont pas pu délivrer leur peuple de mon pouvoir. Le Dieu d'Ézékias ne pourra pas non plus délivrer son peuple."
18
 Les envoyés de Sennakérib crient ces paroles en hébreu aux gens qui sont sur le mur de Jérusalem. Ils cherchent à leur faire peur et à les décourager pour prendre la ville.
19
 Ils parlent du Dieu de Jérusalem comme ils parlent des dieux des autres peuples. Or, ces dieux-là ne sont que des statues fabriquées par des mains humaines.

Commentaire

Attaché à ce qui fait vivre

Avec toute son armée, le puissant roi d'Assyrie poursuit sa marche contre Jérusalem. Après la prise d’une ville importante, il envoie au peuple un message déstabilisant et menaçant: Ézéchias — leur dit-il — vous livre à la mort par la faim et par la soif (v. 11). Pour ébranler au maximum leurs auditeurs, les officiers assyriens lisent ce message en hébreu.
Sennachérib poursuit sa tentative de déstabilisation en publiant une lettre qui dénigre le pouvoir du Dieu d’Ezéchias.
Pourtant les chambres du sanctuaire sont abondamment garnies de vivres, mises en réserve au jour de l'abondance (2 Ch 31.1-13). Et, grâce à l'aqueduc - tunnel qu’Ezéchias vient de construire, l'eau fraîche jaillit encore à l'intérieur même de la ville, jusqu’à ce qu’il soit entravé pour priver d’eau les potentiels assaillants.
Comment, dans nos vies, faire face à ce qui nous déstabilise ? Le comportement d’Ezékias propose un élément de réponse symbolique pour nous : « creuser » ensemble pour garder l’accès à l’eau qui fait vivre. (Voir Jean 4, 14)

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
tu fais concourir toutes choses
au bien de ceux qui t’aiment;
éveille en nos cœurs une telle confiance en toi
que rien ne nous sépare de toi
et que, dans les épreuves de la vie,
nous ne doutions jamais de ton amour;
exauce-nous par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 99 (du recueil Alléluia)

Dans tout l'univers