samedi 19 janvier 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 49 (48), 7-11

L’homme comblé ne dure pas

 
7
ceux qui s’appuient sur leur fortune
 
 
et se vantent de leurs grandes richesses ?

 
8
Nul ne peut racheter son frère
 
 
ni payer à Dieu sa rançon :
 
9
aussi cher qu’il puisse payer,
 
 
toute vie doit finir.

 
10
Peut-on vivre indéfiniment
 
 
sans jamais voir la fosse ?
 
11
Vous voyez les sages mourir :
 
 
comme le fou et l’insensé ils périssent,
 
 
 laissant à d’autres leur fortune.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 49, v. 7-11

7
 Le Seigneur, le libérateur d'Israël, son Dieu saint, parle. Voici ce qu'il te dit, à toi qui es méprisé par les gens, détesté de tous, à toi qui es l'esclave des dictateurs: "Quand les rois te verront, ils se lèveront de leur siège. Quand les chefs t'apercevront, ils se mettront à genoux devant toi." Cela arrivera à cause du Seigneur, qui est fidèle, à cause du Dieu saint d'Israël qui t'a choisi.
8
 Le Seigneur dit: "Au bon moment, je t'ai répondu. Quand le jour du salut est arrivé, je suis venu à ton secours. C'est moi qui t'ai formé. En toi je réalise mon alliance avec le peuple. Je vais relever le pays d'Israël, je vais de nouveau distribuer les parts de cette terre maintenant détruite.
9
 Je dis aux prisonniers, à ceux qui vivent dans le noir: "Sortez, venez à la lumière!" Ils trouveront de la nourriture le long de la route, ils pourront manger sur toutes les collines.
10
 Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif. Ils ne souffriront plus du vent brûlant du désert ni du soleil. En effet, avec tendresse, je les conduirai, je les mènerai au bord de sources fraîches.
11
 Je changerai tous les chemins de montagne en chemins faciles, je referai les routes.

Commentaire

Dieu n’oublie jamais.

Au chant du Serviteur succède le discours de Dieu, ample comme une cathédrale.
Lorsque vous visitez une cathédrale, comment vous y prenez-vous ? Les uns vont sans tarder vers les points particuliers, vitraux, chapiteaux… D’autres, dont je suis, commencent par s’asseoir dans la nef afin d’avoir une vue d’ensemble.
Et ils font silence dans un esprit d’admiration et de louange.

Avez-vous bien pris le temps de lire ce passage avant de vous arrêter aux aspects particuliers ?
Ce discours de Dieu est traversé d’un souffle magnifique.
A son peuple sur le point de rentrer à la maison, le Seigneur dit ce qu’il a fait. Non pas ce qu’il va faire, mais ce qu’il a fait pour lui.
Même s’il nous arrive d’avoir de la peine à discerner l’action divine dans nos vies et dans le monde, le souffle de cette Parole porte à la confiance.

Attendre ! Car Dieu va certainement répondre et agir.
Attendre ! Comme lorsque, enfant, nous attendions notre père ou notre mère qui nous avaient laissés avec cette promesse : « je reviens dans quelques minutes. » Comme lorsqu’on attend l’être aimé au coin d’une rue ou sur le banc d’un square.
Car Dieu, l’Eternel, est le Dieu de la temporalité accomplie.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
tu vois jusqu’au fond des cœurs,
tu connais tous nos désirs
et aucun secret ne t’est caché;
purifie nos pensées
par l’inspiration de ton Saint-Esprit,
pour que nous t’aimions d’un amour vrai
et que nous puissions célébrer ton saint nom,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 51-16 (du recueil Alléluia)

Roi des rois