mardi 19 décembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 37, 1-11

Les doux posséderont la terre

 
1
Ne t’indigne pas à la vue des méchants,
 
 
n’envie pas les gens malhonnêtes ;
 
2
aussi vite que l’herbe, ils se fanent ;
 
 
comme la verdure, ils se flétrissent.

 
3
Fais confiance au Seigneur, agis bien,
 
 
habite la terre et reste fidèle ;
 
4
mets ta joie dans le Seigneur :
 
 
il comblera les désirs de ton cœur.

 
5
Dirige ton chemin vers le Seigneur,
 
 
fais-lui confiance, et lui, il agira.
 
6
Il fera lever comme le jour ta justice,
 
 
et ton droit comme le plein midi.

 
7
Repose-toi sur le Seigneur
 
 
et compte sur lui.
 
 
Ne t’indigne pas devant celui qui réussit,
 
 
devant l’homme qui use d’intrigues.

 
8
Laisse ta colère, calme ta fièvre,
 
 
ne t’indigne pas : il n’en viendrait que du mal ;
 
9
les méchants seront déracinés,
 
 
mais qui espère le Seigneur possédera la terre.

 
10
Encore un peu de temps : plus d’impie ;
 
 
tu pénètres chez lui : il n’y est plus.
 
11
Les doux posséderont la terre
 
 
et jouiront d’une abondante paix.

 
          ~

Lectures du jour


Épître aux Philippiens, Chap. 2, v. 12-18

12
 C'est pourquoi, amis très chers, obéissez à Dieu comme vous l'avez toujours fait. Obéissez-lui, non seulement quand je suis là, mais encore plus maintenant que je suis absent. Avec un grand respect pour Dieu et en tremblant, travaillez pour être sauvés.
13
 Dieu travaille en vous et il vous rend capables de vouloir et de faire les actions qui lui plaisent.
14
 Faites tout sans vous plaindre et sans discuter.
15
 Ainsi vous serez innocents, on n'aura rien à vous reprocher. Vous serez des enfants de Dieu sans défaut, au milieu de gens malhonnêtes et mauvais. Parmi ces gens-là, vous brillez comme des lumières dans le monde,
16
 parce que vous apportez la parole de vie. Le jour où le Christ viendra, je pourrai être fier de vous. Et, on le verra bien: je n'aurai pas travaillé pour rien, je ne me serai pas fatigué pour rien!
17
 Mon sang, c'est-à-dire ma vie, sera peut-être ajouté comme une offrande au sacrifice que votre foi présente à Dieu. Pourtant, cela me rend heureux, et je me réjouis avec vous tous.
18
 Vous aussi, soyez heureux et réjouissez-vous avec moi!

Commentaire

Vivre son salut

Comme pasteur, lors d’un entretien de baptême, je demande volontiers aux parents ce qu’ils font dans leur vie quotidienne de leur propre baptême : peu de réponses, mais plutôt un étonnement devant une telle question.
Paul dit : « Mettez en œuvre votre salut », c.-à-d. traduisez concrètement dans votre vie quotidienne la joie du salut. Quelles conséquences est-ce que je tire de l’immense grâce que Dieu me fait de lui appartenir sans que je le « mérite » ?
Comment traduire ces notions théologiques (grâce et salut) en actes concrets au quotidien ?

Par exemple, une conséquence du salut par pure grâce est de gagner pour sa vie une estime de soi que personne ne saurait assombrir.
Que d’exigences dans nos vies professionnelles et familiales !
Quel beau repos de se savoir inconditionnellement aimé par Dieu !
Notre entourage peut être ardu, notre vie professionnelle exigeante, je peux même en arriver à réclamer plus de moi que ce dont je suis véritablement capable.

Et là, je dois me souvenir : Tu es aimé inconditionnellement, tu es sauvé de toute exigence, tu es libéré de toute attente à ton égard. Et du coup, tu es appelé à faire de même avec ton prochain. Sauvé, tu peux offrir à autrui un regard « sauvé ». Libéré, tu libères ton prochain. Aimé inconditionnellement, tu pourras d’autant mieux aimer les personnes que tu rencontres sur ton chemin de vie d’aujourd’hui.
Alors oui, je ne cherche pas à sauver ma vie mais à vivre mon salut !

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant, fais-nous la grâce de marcher résolument, dans l’obéissance de la foi, à la rencontre du Sauveur que tu nous envoies; qu’ainsi, lorsqu’il viendra juger les vivants et les morts, nous héritions de ton Royaume, par lui, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 44-11 (du recueil Alléluia)

Entre tes mains j'abandonne