samedi 19 décembre 2015

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

samedi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 101 (100)

Par le chemin le plus parfait

 
1
Je chanterai justice et bonté : *
 
 
à toi mes hymnes, Seigneur !
 
2
J’irai par le chemin le plus parfait ; *
 
 
quand viendras-tu jusqu’à moi ?

 
 
Je marcherai d’un cœur parfait
 
 
   avec ceux de ma maison ; *
 
3
je n’aurai pas même un regard
 
 
   pour les pratiques démoniaques.

 
 
Je haïrai l’action du traître
 
 
   qui n’aura sur moi nulle prise ; *
 
4
loin de moi, le cœur tortueux !
 
 
   Le méchant, je ne veux pas le connaître.

 
5
Qui dénigre en secret son prochain,
 
 
   je le réduirai au silence ; *
 
 
le regard hautain, le cœur ambitieux,
 
 
   je ne peux les tolérer.

 
6
Mes yeux distinguent les hommes sûrs du pays :
 
 
   ils siègeront à mes côtés ; *
 
 
qui se conduira parfaitement
 
 
   celui-là me servira.

 
7
Pas de siège, parmi ceux de ma maison,
 
 
   pour qui se livre à la fraude ; *
 
 
impossible à qui profère le mensonge
 
 
   de tenir sous mon regard.

 
8
Chaque matin, je réduirai au silence
 
 
   tous les coupables du pays, *
 
 
pour extirper de la ville du Seigneur
 
 
   tous les auteurs de crimes.

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 1, v. 57-80

57
 C'est le moment où Élisabeth doit accoucher, et elle met au monde un fils.
58
 Ses voisins et les gens de sa famille apprennent cela. Le Seigneur est grand! Il a été très bon pour elle, et ils sont dans la joie avec Élisabeth.
59
Une semaine plus tard, ils viennent pour faire circoncire l'enfant. Ils veulent lui donner le nom de son père: Zakarie, 60 mais sa mère prend la parole:"Non, il s'appellera Jean."
60
mais sa mère prend la parole: "Non, il s'appellera Jean."
61
Ils lui disent:" Dans ta famille, personne ne porte ce nom-là!"
62
Et ils font des signes au père pour lui demander:" Comment veux-tu l'appeler?"
63
Zakarie demande quelque chose pour écrire. Il écrit:" Son nom est Jean." Tous sont très étonnés.
64
 Au même moment, Zakarie peut de nouveau parler: il chante la bonté de Dieu.
65
 Alors tous les voisins ont peur, et dans toute la région des montagnes de Judée, on raconte tout ce qui s'est passé.
66
Tous ceux qui apprennent cela le gardent dans leur cœur. Ils se demandent:" Quel sera l'avenir de cet enfant?" En effet, la puissance du Seigneur est avec lui.
67
Puis Zakarie, le père de l'enfant, est rempli de l'Esprit Saint. Alors il parle comme un prophète:
68
"Chantons la louange du Seigneur, Dieu d'Israël. Il vient au secours de son peuple, il le rend libre.
69
 Il nous donne un grand Sauveur dans la famille de David, son serviteur.
70
 Il avait annoncé cela depuis longtemps. Oui, il avait dit par les saints prophètes:
71
 "Je vous sauverai de vos ennemis et de la main de ceux qui vous détestent."
72
 Ainsi, Dieu a été bon pour nos ancêtres. Aujourd'hui encore, il se souvient de son alliance sainte.
73
 C'est le serment qu'il avait fait à Abraham, notre ancêtre. Oui, il avait dit en parlant de nous:
74
 "J'arracherai tes enfants aux mains de leurs ennemis, alors ils pourront me servir sans avoir peur.
75
Ils pourront être saints et justes devant moi, tous les jours de leur vie."
76
Zakarie dit encore:" Et toi, mon enfant, on t'appellera prophète du Très-Haut. Tu marcheras devant le Seigneur, pour préparer son chemin.
77
 Voici ce que tu annonceras à son peuple: Dieu vous sauve en pardonnant vos péchés!
78
 Oui, notre Dieu est plein de tendresse et de bonté. Il a fait briller sur nous une lumière venue d'en haut, comme celle du soleil levant.
79
Elle éclairera ceux qui vivent dans la nuit et dans l'ombre de la mort, elle guidera nos pas sur la route de la paix."  
80
 L'enfant grandit et peu à peu, il devient adulte. Il vit dans un endroit désert jusqu'au jour où il va se montrer au peuple d'Israël.

Commentaire

Zacharie et la parole retrouvée!

Son nom sera Jean…
Ce couple stérile appartient à cette longue «lignée» que la Bible évoque: Abraham et Sarah, Jacob et Rachel, Elkana et Anne… à l’image de tant d’autres dans le monde d’aujourd’hui qui ont tout essayé...
Son nom sera Jean et cette affirmation de foi libère son cœur et sa bouche. L’annonce a fait son chemin dans son cœur et il a compris!
Yohànan, Jean: la grâce de Dieu est proclamée. Il annoncera les temps nouveaux, Un royaume de paix où il sera possible de se rencontrer et partager en vérité, dans une relation humaine selon Christ.

La venue du Messie dans le monde n’est pas seulement proclamée ou racontée, elle est d’abord célébrée, chantée, acclamée.
Le Benedictus (les v. 68 à 79) jaillit du cœur de Zacharie, «rempli du Saint-Esprit»: c’est donc Dieu lui-même qui inspire les images et les mots de cette louange. Un Dieu qui a «des entrailles de miséricorde», un Dieu compatissant qui vient rejoindre les êtres humains là où ils se trouvent, un Dieu semblable «au soleil levant qui vient nous visiter d’en haut»!

Nous n’avons peut-être pas le cœur à l’adoration et il est rare que les nouvelles du monde nous y disposent. Pourtant l’attention aux plus infimes «bénédictions» qui nous adviennent chaque jour nous ouvre à un esprit de gratitude et de reconnaissance. C’est l’embryon d’une louange qui nous décentre de nos soucis et nous ouvre à la compassion divine, grâce à laquelle nous devenons à notre tour compatissants.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur notre Dieu,
tu nous prépares à célébrer ce jour
où le Soleil des derniers temps
nous a visités d’en-haut :
donne à ton Eglise de refléter partout ta splendeur,
pour te permettre d’accomplir ton plan de Salut
pour tous les peuples de la terre.
Par le Christ notre Seigneur.

Cantique 14-04 (du recueil Alléluia)

Béni soit le Seigneur