Jeudi 19 Avril 2018

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Jeudi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 33 (32), 13-22

Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu

 
13
Du haut des cieux, le Seigneur regarde :
 
 
il voit la race des hommes.

 
14
Du lieu qu’il habite, il observe
 
 
tous les habitants de la terre,
 
15
lui qui forme le cœur de chacun,
 
 
qui pénètre toutes leurs actions.

 
16
Le salut d’un roi n’est pas dans son armée,
 
 
ni la victoire d’un guerrier, dans sa force.
 
17
Illusion que des chevaux pour la victoire :
 
 
une armée ne donne pas le salut.

 
18
Dieu veille sur ceux qui le craignent,
 
 
qui mettent leur espoir en son amour,
 
19
pour les délivrer de la mort,
 
 
les garder en vie aux jours de famine.

 
          ~

 
20
Nous attendons notre vie du Seigneur :
 
 
il est pour nous un appui, un bouclier.
 
21
La joie de notre cœur vient de lui,
 
 
notre confiance est dans son nom très saint.

 
22
Que ton amour, Seigneur, soit sur nous
 
 
comme notre espoir est en toi !

Lectures du jour

Commentaire

Histoire de deux puits

Autour du puits de Sychar se déroule une histoire qui deviendra révélatrice d’un autre puits. Celui qui se creuse et se met en eau au fond de la Samaritaine. La vie de celle-ci paraît lourde d'instabilité. Jésus, en lui parlant de l'eau qui étanche définitivement toutes les soifs, fera appel à son besoin le plus profond.

« Juifs et Samaritains ne se parlent pas » nous précise l’évangéliste. Au début de la conversation, la femme en reste au niveau des racontars, de ce qu’on dit, des interdits imposés par les événements, des rivalités ancestrales incontournables qui paraissent difficiles à éviter. Au jour le jour, nos propos et nos échanges divaguent autour de l’actualité ou des histoires des autres. Jésus dépasse les frontières qui divisent et nourrissent des rivalités.

Au début de cette rencontre, on voit le grand décalage qui existe entre la femme et Jésus. Pour elle, c’est le puits qui compte, et tout ce qu’il implique de pénibles trajets désespérément répétés : Jésus n’a pas de quoi prendre de l’eau, c’est la seule chose qu’elle voit. Lui, par contre, l’amènera progressivement à regarder en elle-même. Ce puits matériel rythmant le quotidien deviendra une affaire secondaire.
Une autre interrogation vient se heurter aux évidences mises en avant par la femme.

Connais-tu le don de Dieu ?

Sujets de prière

Oraison

O notre Dieu,
qui nous as révélé par la passion de ton Fils
que l’obéissance peut mener à la croix,
que la récompense de la fidélité
peut être une couronne d’épines,
accorde-nous de comprendre ces grandes leçons.
Nous t’en prions au nom du Christ.

Cantique 44-13 (du recueil Alléluia)

Mon Dieu, par ta lumière