mercredi 19 août 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 62 (61)

Je n’ai de repos qu’en Dieu

 
2
Je n’ai de repos qu’en Dieu seul,
 
 
mon salut vient de lui.

3
Lui seul est mon rocher, mon salut,
 
 
ma citadelle : je suis inébranlable.

 
4
Combien de temps tomberez-vous sur un homme
 
 
   pour l’abattre, vous tous, *
 
 
comme un mur qui penche,
 
 
   une clôture qui croule ?

 
5
Détruire mon honneur est leur seule pensée : †
 
 
   ils se plaisent à mentir. *
 
 
Des lèvres, ils bénissent ;
 
 
   au fond d’eux-mêmes, ils maudissent.

 
6
Je n’ai mon repos qu’en Dieu seul ;
 
 
oui, mon espoir vient de lui.

7
Lui seul est mon rocher, mon salut,
 
 
ma citadelle : je reste inébranlable.

 
8
Mon salut et ma gloire
 
 
   se trouvent près de Dieu. *
 
 
Chez Dieu, mon refuge,
 
 
   mon rocher imprenable !

 
          ~

 
9
Comptez sur lui en tous temps,
 
 
   vous, le peuple. *
 
 
Devant lui épanchez votre cœur :
 
 
   Dieu est pour nous un refuge.

 
10
L’homme n’est qu’un souffle,
 
 
   les fils des hommes, un mensonge : *
 
 
sur un plateau de balance, tous ensemble,
 
 
   ils seraient moins qu’un souffle.

 
11
N’allez pas compter sur la fraude
 
 
   et n’aspirez pas au profit ; *
 
 
si vous amassez des richesses,
 
 
   n’y mettez pas votre cœur.

 
12
Dieu a dit une chose,
 
 
   deux choses que j’ai entendues. †
 
 
Ceci : que la force est à Dieu ;
 
13
   à toi, Seigneur, la grâce ! *
 
 
Et ceci : tu rends à chaque homme
 
 
   selon ce qu’il fait.

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 10, v. 17-27

17
 Au moment où Jésus veut partir, un homme arrive en courant. Il se met à genoux devant lui et lui demande: "Bon maître, qu'est-ce que je dois faire pour recevoir la vie avec Dieu pour toujours?"
18
 Jésus lui répond: "Pourquoi m'appelles-tu bon? Personne n'est bon, sauf Dieu!
19
 Tu connais les commandements: Ne tue personne. Ne commets pas d'adultère. Ne vole pas. Ne témoigne pas faussement contre quelqu'un. Ne fais pas de mal aux autres. Respecte ton père et ta mère."
20
 L'homme lui dit: "Maître, j'obéis à tout cela depuis ma jeunesse."
21
 Jésus le regarde avec amour et lui dit: "Une seule chose te manque: va, vends ce que tu as et donne l'argent aux pauvres. Alors tu auras des richesses auprès de Dieu. Ensuite, viens et suis-moi."
22
 Mais quand cet homme entend cela, il prend un air sombre et il s'en va tout triste parce qu'il possède beaucoup de choses.
23
 Jésus regarde ses disciples qui sont autour de lui, et il leur dit: "Pour ceux qui ont des richesses, c'est vraiment difficile d'entrer dans le Royaume de Dieu!"
24
 Les disciples sont très étonnés par ces paroles, mais Jésus leur dit encore: "Mes amis, c'est vraiment difficile d'entrer dans le Royaume de Dieu!
25
 Est-ce qu'un chameau peut passer facilement par le trou d'une aiguille? Eh bien, pour un riche, c'est encore plus difficile d'entrer dans le Royaume de Dieu."
26
 Les disciples sont de plus en plus étonnés et ils se disent entre eux: "Mais alors, qui peut être sauvé?"
27
 Jésus les regarde et leur dit: "Pour les hommes, c'est impossible, mais non pour Dieu. En effet, pour Dieu, tout est possible."

Commentaire

Décision personnelle

Un homme vient, le cœur rempli de questions spirituelles sur son avenir. Il repartira tout triste, car il avait de grands biens.
Etonnant ce rapprochement en une phrase de cette parabole bien connue!
Jésus est touché par la démarche de cet homme. Car c'est réellement autour de la question du sens de la vie que se pose son interrogation.
Et il «fait tout juste» (voir v. 20).
Mais Jésus relève un manque, celui de pouvoir décider librement de son avenir. Son départ le montrera. Pour aujourd'hui, c'est facile. Pour l'avenir, c'est plus difficile. Jésus ne jette pas la pierre à cet homme. Il éprouve même beaucoup de sympathie pour lui, mais il constate l'empêchement.
Ici, c'est la richesse qui grippe la mobilité spirituelle, mais il y a tant d'autres choses dans la vie qui nous retiennent de prendre de telles décisions.
Alors les disciples bombent le torse: ils ont fait le bon choix, eux!
C'est vrai, mais au dire de Jésus, ce n'est pas une raison pour se considérer vainqueurs.
Premier? Dernier? Il n'y a pas de privilège.
Chacun est placé devant Dieu et doit prendre sa propre décision de suivre le Christ, chaque jour à nouveau.
Mais il est une chose qu'aucun de nous ne doit oublier: le salut, souci premier de l'homme riche et compétition pour les disciples, est seulement à recevoir – et non à conquérir – car il relève de la seule possibilité de Dieu.
Et cela, cela nous remet à notre juste place.

Sujets de prière

Oraison

Accorde-nous, Seigneur,
d’avoir plus l’amour des biens du ciel
que le souci des choses de la terre,
et, dans cette vie passagère,
de nous attacher à ce qui demeure.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu dans les siècles des siècles.

Cantique 14-09 (du recueil Alléluia)

Cherchez d'abord…