vendredi 19 août 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 142 (141)

Personne qui pense à moi

 
2
À pleine voix, je crie vers le Seigneur !
 
 
À pleine voix, je supplie le Seigneur !
 
3
Je répands devant lui ma plainte,
 
 
devant lui, je dis ma détresse.

 
4
Lorsque le souffle me manque,
 
 
   toi, tu sais mon chemin. *
 
 
Sur le sentier où j’avance,
 
 
   un piège m’est tendu.

 
5
Regarde à mes côtés, et vois :
 
 
   personne qui me connaisse ! *
 
 
Pour moi, il n’est plus de refuge :
 
 
   personne qui pense à moi !

 
6
   J’ai crié vers toi, Seigneur ! *
 
 
J’ai dit : « Tu es mon abri,
 
 
   ma part, sur la terre des vivants. »

 
7
Sois attentif à mes appels :
 
 
   je suis réduit à rien ; *
 
 
délivre-moi de ceux qui me poursuivent :
 
 
   ils sont plus forts que moi.

 
8
Tire-moi de la prison où je suis,
 
 
   que je rende grâce à ton nom. *
 
 
Autour de moi, les justes feront cercle
 
 
   pour le bien que tu m’as fait.

Lectures du jour


Épître aux Éphésiens, Chap. 3, v. 1-13

1
 Moi, Paul, je suis prisonnier du Christ Jésus pour vous qui n'êtes pas juifs.
2
 Vous avez sans doute entendu parler du service que Dieu, dans sa bonté, m'a chargé d'accomplir pour vous, afin de réaliser son projet.
3
 Il m'a ouvert les yeux pour me faire connaître ce projet caché, je viens de vous en parler un peu.
4
 En lisant ma lettre, vous pouvez voir combien je connais le mystère que Dieu réalise par le Christ.
5
 Ce mystère, Dieu ne l'avait pas fait connaître aux ancêtres. Mais aujourd'hui, il vient de le faire connaître par son Esprit à ses apôtres saints et à ses prophètes.
6
 Voici ce mystère: en étant unis au Christ Jésus par la Bonne Nouvelle, ceux qui ne sont pas juifs reçoivent en partage les mêmes biens que les Juifs. Ils font partie du même corps, ils participent à la même promesse.
7
 Dieu, dans sa bonté, m'a donné d'être serviteur de cette Bonne Nouvelle, grâce à l'action de sa puissance.
8
 Moi, je suis le plus petit de tous les chrétiens. Pourtant j'ai reçu ce don: annoncer à ceux qui ne sont pas juifs la richesse très profonde du Christ.
9
 J'ai également reçu le don de montrer clairement comment Dieu accomplit ce mystère. Lui qui est le Créateur de toutes choses, il avait caché en lui ce mystère depuis toujours.
10
 Alors maintenant, par l'Église, tous ceux qui ont autorité et pouvoir dans les cieux peuvent connaître la sagesse de Dieu. Cette sagesse, Dieu la montre de mille manières,
11
 selon le projet qu'il avait fait depuis toujours. Ce projet, il l'a réalisé dans le Christ Jésus, notre Seigneur.
12
 Nous sommes unis au Christ et nous croyons en lui. Nous avons donc la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance.
13
 C'est pourquoi je vous le demande: ne vous laissez pas décourager par les souffrances que je supporte pour vous. Elles vous donnent la vraie gloire.

Commentaire

Une utopie ?

Après avoir clairement reconnu à Israël sa place de pionnier de la foi au Dieu unique, Paul peut maintenant tout aussi clairement affirmer aux « païens » qu'en Jésus-Christ, ils sont « admis au même héritage, membres du même corps, associés à la même promesse » (v. 6).
Et c’est sans fausse modestie qu’il peut se poser, lui le « dernier des derniers », comme celui que Dieu a choisi pour leur annoncer : dans « l'impénétrable richesse du Christ » réside le projet de Dieu de rassembler toute l'humanité.
Révélé aux humains, Paul ne craint pas d'affirmer que ce message de salut l'est aussi aux « pouvoirs » – non seulement politiques et économiques, mais aussi « spirituels » et occultes – qui contrôlent le monde.
Eh bien là, n'est-il pas un peu « gonflé », alors que l'Eglise n'est encore constituée que de modestes petits groupes qui se réunissent dans des maisons ? Comment pouvait-on imaginer que la présence de ces chrétiens allait révéler « la sagesse de Dieu » aux pouvoirs de l'univers ?
Or, l'histoire nous montre que c'est précisément du sein de cette précarité qu'ont surgi des mouvements où ce courage et cette foi ont changé le destin de parties entières de l'humanité, y compris les pouvoirs.
Comme Paul, leurs initiateurs ont connu l'opposition, la prison, certains y ont même laissé leur vie pour avoir insisté sur la volonté de Dieu pour que vienne un monde de compassion, de justice et d'égalité. Bref, sur une vision d'une humanité unie en tant que nouvelle création de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Nous te louons et nous te remercions,
Père de miséricorde,
car tu nous adoptes comme tes propres enfants:
tu fais de nous les membres de ton Eglise
et tu nous rends dignes d’avoir part
à l’héritage des saints dans la lumière.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, dans les siècles des siècles.

Cantique 36-20 (du recueil Alléluia)

Parmi les hommes répandus