mercredi 18 mars 2015

Temps

Temps du carême

Semaine

Mercredi de la quatrième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour

Commentaire

La sérénité, fruit d'un long cheminement intérieur.

Peau pour peau (v. 4) : selon la TOB , on pourrait rendre ce proverbe par "donnant donnant" . Lèpre maligne (v. 7): il s'agit d'une grave maladie de la peau , mais le texte original ne permet pas de l'assimiler à ce que l'on appelle lèpre aujourd 'hui.
Un nouveau pari est pris dans le ciel. La conséquence en est la terrible maladie de Job. A la persévérance dans la foi, du côté de Job, répond la persévérance dans les insinuations, du côté de l'Adversaire. Mais, encore ici, les paroles de celui-ci ne sont pas totalement infondées. Dans le passé comme aujourd'hui, on devait exprimer cette conviction que "quand on a la santé, c'est le principal" . Que ne ferait pas un humain pour rester en bonne santé? Toutefois, Job ne tombe pas dans le piège qui lui est tendu . Il résiste à la tentation du désespoir absolu, de la solution extrême suggérée ici par sa femme.
Dans la réalité , on ne rencontre que rarement un héroïsme comparable à celui de Job. D'ailleurs, la suite du livre va montrer qu'une sérénité comme la sienne (v. 10) ne s'acquiert pas sans un déchirant débat intérieur. Au moment où toutes les sécurités humaines sont enlevées à un être, il lui faut un long cheminement pour accéder de nouveau à la paix et à la confiance .

Oraison

Dieu tout-puissant,
qui veux que tous les hommes soient sauvés
et parviennent à la connaissance de la vérité,
délivre-nous de toutes les ruses du Malin
et donne-nous de te connaître, toi le seul vrai Dieu,
et Celui que tu as envoyé, Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 130 (du recueil Alléluia)

Du fond de ma détresse