mardi 18 juin 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 3

Du Seigneur vient le salut

 
2
Seigneur, qu’ils sont nombreux mes adversaires,
 
 
nombreux à se lever contre moi,
 
3
nombreux à déclarer à mon sujet :
 
 
« Pour lui, pas de salut auprès de Dieu ! »

 
4
Mais toi, Seigneur, mon bouclier,
 
 
ma gloire, tu tiens haute ma tête.
 
5
À pleine voix je crie vers le Seigneur ;
 
 
il me répond de sa montagne sainte.

 
6
Et moi, je me couche et je dors ;
 
 
je m’éveille : le Seigneur est mon soutien.
 
7
Je ne crains pas ce peuple nombreux
 
 
qui me cerne et s’avance contre moi.

 
8
Lève-toi, Seigneur !
 
 
Sauve-moi, mon Dieu !
 
 
Tous mes ennemis, tu les frappes à la mâchoire ;
 
 
les méchants, tu leur brises les dents.

 
9
Du Seigneur vient le salut ;
 
 
vienne ta bénédiction sur ton peuple !

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 9, v. 13-23

13
 On conduit chez les Pharisiens l'homme qui, avant, était aveugle.
14
 Le jour où Jésus a fait de la boue et a ouvert les yeux de l'aveugle, c'était le jour du sabbat.
15
 Les Pharisiens, eux aussi, demandent à l'homme: "Tu vois clair maintenant? Qu'est-ce qui s'est passé?" L'homme leur dit: "Il m'a mis de la boue sur les yeux. Je me suis lavé, et maintenant je vois."
16
 Quelques Pharisiens disent: "L'homme qui a fait cela ne vient pas de Dieu. En effet, il ne respecte pas le jour du sabbat." Mais d'autres disent: "Un homme qui est pécheur ne pourrait pas faire des signes aussi étonnants." Les Pharisiens ne sont pas d'accord entre eux.
17
 Alors ils demandent encore à l'homme qui était aveugle: "Et toi, qu'est-ce que tu dis de celui qui t'a ouvert les yeux?" Il répond: "C'est un prophète."
18
 Mais les chefs juifs ne veulent pas croire que cet homme était aveugle, et que, maintenant, il voit clair. C'est pourquoi ils font venir ses parents,
19
 et ils leur demandent: "Est-ce que cet homme est bien votre fils? Vous dites qu'il est aveugle depuis sa naissance? Maintenant il voit. Qu'est-ce qui s'est donc passé?"
20
 Les parents de l'homme répondent: "Nous le savons: c'est bien notre fils, et il était aveugle depuis sa naissance.
21
 Maintenant il voit clair. Mais ce qui s'est passé, nous ne le savons pas. Qui lui a ouvert les yeux? Nous ne savons pas. Interrogez-le! Il est assez grand, il répondra lui-même!"
22
 Les parents disent cela parce qu'ils ont peur des chefs juifs. En effet, ceux-ci se sont déjà mis d'accord. Ils vont chasser de la maison de prière tous ceux qui affirment: "Jésus est le Messie!"
23
 C'est pourquoi les parents de l'homme disent: "Il est assez grand, interrogez-le!"

Commentaire

Et toi, que dis-tu de lui ?

« Il est assez grand, interrogez-le ! » Personne n’ose braver l’autorité, surtout pas les parents de ce jeune aveugle. Eux savent : c’est de naissance que leur fils est aveugle. Maintenant, tout le monde voit que, depuis un instant, ce n’est plus le cas.
Que ces autorités l’interrogent lui et pas eux. L’ont-elles fait ? Eh bien, qu’elles recommencent et, surtout, qu’elles écoutent les réponses !
L’action du Christ a deux effets. Premièrement, elle bouscule la tradition. Elle n’est pas faite pour être tue ni enfermée. Elle agit, et elle est visible !
Deuxièmement, l’action du Christ est salissante. La boue employée souille mains et vêtements. Il faut plonger son regard dans la fange, dans la glèbe originelle pour y relire ses origines.
Le Christ déblaie les parasites qui se sont incrustés dans le regard de cet homme au point d’obscurcir son jugement, sa vision des choses et des êtres. La boue sèche. Elle se décolle par plaques entières. Elle emporte avec elle les impuretés établies là depuis longtemps.
Le regard se fait différent, plus profond pour percer les mystères de la vie, plus incisif pour répondre aux questions inquisitrices des légalistes, des intransigeants et des fanatiques. Le regard porte au-delà de tout.
Restauré dans son juste et simple regard. L’aveugle se sait guéri et rejoint la foule des croyants.
Demeure la question restée en suspens : Et toi, que dis-tu de lui ?

Sujets de prière

Oraison

Accorde-nous, Seigneur,
de répondre avec empressement
à l’appel du Christ, notre Sauveur,
et de proclamer à tous les peuples
la Bonne Nouvelle du salut;
et nous pourrons, avec l’univers entier,
percevoir la gloire de son oeuvre merveilleuse.
Lui qui vit et règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, dans les siècles des siècles.

Cantique 49-14 (du recueil Alléluia)

Dieu trois fois saint