lundi 18 juin 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 8

Qu’il est grand ton nom !

2
   O Seigneur, notre Dieu,
 
 
   qu’il est grand ton nom
 
 
   par toute la terre !

 
 
Jusqu’aux cieux, ta splendeur est chantée
 
3
par la bouche des enfants, des tout-petits :
 
 
rempart que tu opposes à l’adversaire,
 
 
où l’ennemi se brise en sa révolte.

 
4
À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
 
 
la lune et les étoiles que tu fixas,
 
5
qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui,
 
 
le fils d’un homme, que tu en prennes souci ?

 
6
Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu,
 
 
le couronnant de gloire et d’honneur ;
 
7
tu l’établis sur les œuvres de tes mains,
 
 
tu mets toute chose à ses pieds :

 
8
les troupeaux de bœufs et de brebis,
 
 
et même les bêtes sauvages,
 
9
les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
 
 
tout ce qui va son chemin dans les eaux.

10
   O Seigneur, notre Dieu,
 
 
   qu’il est grand ton nom
 
 
   par toute la terre !

Lectures du jour

Psaume 79, versets 8 à 13________________________________8Ne nous reproche pas les fautes de nos ancêtres ! Mais aie pitié de nous, viens vite, nous n'en pouvons plus ! 9Viens à notre secours, Dieu notre sauveur, pour montrer ta gloire ! Délivre-nous et pardonne nos péchés à cause de ton nom. 10Pourquoi laisser les autres peuples dire : « Et leur Dieu, que fait-il ? » Montre-leur plutôt, sous nos yeux, comment tu venges la mort de tes serviteurs ! 11Écoute avec bonté la plainte des prisonniers. Toi qui es puissant, garde en vie ceux qui sont en danger de mort. 12Les peuples voisins t'ont insulté, Seigneur, rends-leur sept fois ces insultes en plein cœur ! 13Et nous, ton peuple, nous te dirons toujours merci, à toi notre berger. De génération en génération, nous chanterons ta louange.

Commentaire

Laisseras-tu longtemps encore ton Eglise être la risée de ce monde ?

Ils ont livré les cadavres de tes serviteurs aux oiseaux du ciel …
Combien de temps encore, Seigneur, fumeras-tu de colère ?
Les peuples persiflent : « Leur dieu, où est-il … » – Pourquoi ?


586 : Nabuchodonosor. 2015 : Nigéria, Mali, Daesh : même épouvante !
Un Dieu de colère qui déciderait de laisser faire ?

Le contact n’est pourtant pas coupé !
À preuve ce psaume ! Parlerait-on sur ce ton à Celui dont la colère flambe ? Oserait-on – audace de la foi – interpeller Dieu par des « Jusques à quand ? » et « Quel avantage trouves-tu ? » (10). Tout au plus se risquerait-on à négocier un changement de cible à cette colère (6-7) en incriminant les ancêtres (8) … On finit quand même par se rendre, implorant la pitié.
Que de révoltes et de larmes avant que le peuple discerne en sa souffrance celle de son Dieu trahi ! Et s’engage, sur le chemin de la reconnaissance, dans un rapport de troupeau à Berger (13).

Jésus enseigne l’infini du pardon (70 fois 7 fois !). Comment donc son disciple pourrait-il dire « Amen » à la prière du v. 12 alors que Jésus pleure sur Jérusalem, et sur la croix murmure : « Père, pardonne ! » ? Cette parole – eau et sang – dépouille la vengeance de toute légitimité parce qu’elle présente la quittance du prix de toute offense : « Christ a offert en une seule fois l’unique sacrifice pour les péchés, puis s’est assis à la droite de Dieu. Maintenant il attend que Dieu mette ses ennemis sous ses pieds » (Hé 10,12-13).

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
qui nous as donné de vivre jusqu’à maintenant,
vers toi nous levons les mains
pour te rendre aujourd’hui toute grâce reçue;
accepte notre offrande
par le Christ notre Seigneur,
lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles.

Cantique 141 (du recueil Alléluia)

Dieu sauveur, à toi je m'adresse