samedi 18 juin 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaumes 119, 25-32

25 Mon âme est collée à la poussière ;
fais-moi vivre selon ta parole.
26 J’énumère mes voies : tu me réponds ;
apprends-moi tes commandements.

27 Montre-moi la voie de tes préceptes,
que je médite sur tes merveilles.
28 La tristesse m’arrache des larmes :
relève-moi selon ta parole.
29 Détourne-moi de la voie du mensonge,
fais-moi la grâce de ta loi.
30 J’ai choisi la voie de la fidélité,
je m’ajuste à tes décisions.
31 Je me tiens collé à tes exigences ;
Seigneur, garde-moi d’être humilié.
32 Je cours dans la voie de tes volontés,
car tu mets au large mon cœur

 

Lectures du jour


Actes des Apôtres, Chap. 23, v. 23-35

23
 Le commandant appelle deux de ses officiers, il leur dit: "Rassemblez 200 soldats, 70 cavaliers et 200 hommes armés. Ils doivent être prêts à partir pour Césarée à neuf heures du soir.
24
 Préparez aussi des chevaux pour conduire Paul en toute sécurité devant le gouverneur Félix."
25
 Ensuite, le commandant écrit une lettre. La voici:
26
 "Claudius Lysias envoie ses salutations à son Excellence le gouverneur Félix.
27
 Les Juifs ont pris cet homme que je t'envoie et ils allaient le tuer. Alors je suis arrivé avec mes soldats et je l'ai délivré. En effet, j'ai appris qu'il était citoyen romain.
28
 J'ai voulu savoir pourquoi certains Juifs l'accusaient, donc, je l'ai amené devant leur Tribunal.
29
 J'ai vu qu'ils discutaient avec Paul au sujet de leur loi, voilà pourquoi ils l'accusaient. Mais il n'y a aucune raison pour le faire mourir ou pour le mettre en prison.
30
 On m'a prévenu que ces gens voulaient lui tendre un piège. C'est pourquoi je t'ai envoyé cet homme tout de suite. J'ai demandé à ceux qui l'accusent de porter plainte contre lui devant toi."
31
 Les soldats font ce que le commandant leur a ordonné. Ils emmènent Paul et, pendant la nuit, ils le conduisent jusqu'à Antipatris.
32
 Le jour suivant, les soldats retournent à la caserne et ils laissent les cavaliers continuer la route.
33
 Les cavaliers arrivent à Césarée, ils donnent la lettre au gouverneur et lui amènent Paul.
34
 Le gouverneur lit la lettre et demande à Paul: "De quelle région es-tu?" Paul répond: "De Cilicie."
35
 Le gouverneur lui dit: "Je t'interrogerai quand ceux qui t'accusent seront là." Et il commande de garder Paul dans le palais d'Hérode le Grand.

Commentaire

De Jérusalem à Césarée

Paul bénéficie d’une haute protection, qui permet aussi au tribun de s’éviter un éventuel blâme.
Puis vient une jolie lettre dudit tribun au gouverneur Félix à qui il va remettre Paul. Petit glissement sur son intervention, «car je venais d’apprendre qu’il est citoyen romain» !...
Informations sur la manière claire et hiérarchisée dont fonctionnent les choses une fois qu’elles sont dans le «système» romain.
Puis cette affirmation que les accusations, portées contre Paul, ont à voir avec «leur loi», sous-entendu «religieuse», et n’encourent de ce fait aucune peine en regard du droit romain.
Plus loin, le gouverneur dira qu’il attend les accusateurs.
Et on nous rappelle que c’est dans le «prétoire d’Hérode» qu’est gardé Paul, prétoire devenu résidence du gouvernement romain.
Tout ce cheminement ne rappelle-t-il pas celui de Jésus, chez qui Pilate ne trouve pas de motif de condamnation, et qui sera passé de main en main, et en particulier chez Hérode, justement ?
Paul a peut-être évité le fouet, mais il n’est désormais plus maître de son destin. Celui-ci d’ailleurs évoque Jésus dont il se proclame l’apôtre. Une proximité qui est à la fois gage de souffrance et d’espérance. Garante aussi de la force et du courage promis aux chrétiens pour rester solides dans leur foi.

Sujets de prière

Oraison

Exauce les prières de nos cœurs, Seigneur,
et guide les pas de tes serviteurs
sur la voie du Salut,
pour que, dans les incertitudes de cette vie,
ils te retrouvent toujours prêt à les secourir.
Par Jésus le Christ, notre Seigneur.

 

A l’occasion du Synode de l’Eglise évangélique réformée du Canton de Vaud:

Dieu qui conduis et protèges ton Eglise,
donne à tes serviteurs réunis en synode
l’Esprit qui fait la lumière,
qui montre la vérité
et qui construit la paix.
Qu’ils s’attachent à discerner tes volontés,
et qu’ils emploient toutes leurs forces
à les accomplir,
par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 46 (du recueil Alléluia)

Dieu est pour nous la forteresse