jeudi 18 janvier 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 86 (85)

Unifie mon cœur

 
1
Écoute, Seigneur, réponds-moi,
 
 
car je suis pauvre et malheureux.
 
2
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu,
 
 
sauve ton serviteur qui s’appuie sur toi.

 
3
Prends pitié de moi, Seigneur,
 
 
toi que j’appelle chaque jour.
 
4
Seigneur, réjouis ton serviteur :
 
 
vers toi, j’élève mon âme !

 
5
Toi qui es bon et qui pardonnes,
 
 
plein d’amour pour tous ceux qui t’appellent,
 
6
écoute ma prière, Seigneur,
 
 
entends ma voix qui te supplie.

 
7
Je t’appelle au jour de ma détresse,
 
 
et toi, Seigneur, tu me réponds.
 
8
Aucun parmi les dieux n’est comme toi,
 
 
et rien n’égale tes œuvres.

 
          ~

 
9
Toutes les nations, que tu as faites,
 
 
 viendront se prosterner devant toi *
 
 
et rendre gloire à ton nom, Seigneur,
 
10
car tu es grand et tu fais des merveilles,
 
 
toi, Dieu, le seul.

 
11
Montre-moi ton chemin, Seigneur, †
 
 
que je marche suivant ta vérité ;
 
 
unifie mon cœur pour qu’il craigne ton nom.

 
12
Je te rends grâce de tout mon cœur,
 
 
 Seigneur mon Dieu,
 
 
toujours je rendrai gloire à ton nom ;
 
13
il est grand, ton amour pour moi :
 
 
tu m’as tiré de l’abîme des morts.

 
          ~

 
14
Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi, †
 
 
des puissants se sont ligués pour me perdre :
 
 
ils n’ont pas souci de toi.

 
15
Toi, Seigneur,
 
 
 Dieu de tendresse et de pitié, *
 
 
lent à la colère,
 
 
 plein d’amour et de vérité !

 
16
Regarde vers moi,
 
 
prends pitié de moi.
 
 
Donne à ton serviteur ta force,
 
 
et sauve le fils de ta servante.

 
17
Accomplis un signe en ma faveur ; †
 
 
alors mes ennemis, humiliés, *
 
 
verront que toi, Seigneur,
 
 
 tu m’aides et me consoles.

Lectures du jour


Épître aux Galates, Chap. 5, v. 13-26

13
Vous, frères et sœurs, vous avez été appelés à la liberté, mais cette liberté ne doit pas être une excuse pour vos désirs mauvais! Au contraire, mettez-vous au service les uns des autres avec amour.
14
Toute la loi de Moïse est contenue dans un seul commandement: "Tu dois aimer ton prochain comme toi-même."
15
Mais si vous vous mordez et si vous vous blessez les uns les autres, attention, vous allez vous détruire!
16
C'est pourquoi je dis: laissez l'Esprit Saint conduire votre vie, ainsi vous ne suivrez pas vos désirs mauvais.
17
Ces désirs mauvais luttent contre l'Esprit Saint, et l'Esprit Saint lutte contre ces désirs. Entre eux, c'est la guerre, et le résultat, c'est que vous n'arrivez pas à faire ce que vous voulez.
18
Mais si l'Esprit Saint vous conduit, vous ne dépendez plus de la loi.
19
Ce que les désirs mauvais produisent, on le voit bien: ils mènent une vie immorale et mauvaise, ils se conduisent n'importe comment.
20
Ils adorent les faux dieux, ils pratiquent la sorcellerie. Ils détestent les autres, ils se disputent, ils sont jaloux. Ils se mettent en colère, ils cherchent à passer devant tout le monde, ils se divisent en partis et en groupes opposés.
21
Ils veulent ce que les autres possèdent, ils boivent trop, ils mangent trop et ils font encore bien d'autres choses semblables. Je vous avertis et je l'ai déjà dit: ceux qui font ces choses-là n'auront pas de place dans le Royaume de Dieu.
22
Au contraire, voici ce que l'Esprit Saint produit: amour, joie, paix, patience, bonté, service, confiance dans les autres,
23
douceur, maîtrise de soi. La loi n'est sûrement pas contre ces choses-là.
24
Ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont cloué sur la croix les désirs mauvais qui les entraînaient.
25
Puisque l'Esprit Saint nous fait vivre, laissons-nous conduire par cet Esprit.
26
Ne soyons pas orgueilleux! Entre nous, pas de disputes! Entre nous, pas de jalousie!

Commentaire

Faites votre choix !

La liberté dont Paul parle, c’est une libération par rapport à une loi contraignante et asservissante ; ce n’est pas une invitation à faire tout et n’importe quoi de sa vie. Elle implique une responsabilité. Un adulte n’a plus besoin qu’on lui dise ce qui est bon ou mauvais. Il en a été instruit. La loi a eu ce mérite de mettre en lumière ce qui est étranger à Dieu.

Il ne s’agit donc pas d’une liberté au rabais, où tout est bon à prendre et à faire. Il y a toujours des choses qui favorisent le bien, et d’autres non. Simplement, c’est à nous de faire les bons choix. L’Esprit nous est donné comme guide ; pas pour nous contraindre, mais pour nous conduire.

Pensons aux fruits et légumes de nos rayonnages en magasin : nous sommes libres de choisir ceux que l’on veut… mais allons-nous pour autant acheter ceux qui sont abîmés, pas mûrs, ou véreux ? Nous savons choisir ce qui est bon ! Notre liberté chrétienne est du même ordre.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, source de toute bonté,
tu veux conduire notre vie à sa plénitude;
accorde-nous la lumière de l’Esprit
pour que nous discernions dans tes exigences
le chemin de notre vrai bonheur,
par le Christ, notre Seigneur.

 

Dieu éternel,
tu n’appartiens à aucune culture ni à aucun pays
mais tu es le Seigneur de tous,
tu nous demandes d’accueillir
l’étranger au milieu de nous.
Par ton Esprit, aide-nous à vivre en frères et sœurs,
à accueillir chacun en ton nom,
et à vivre dans la justice de ton royaume.
Nous t’en prions, au nom de Jésus Christ.

Cantique 36-09 (du recueil Alléluia)

Jésus-Christ, tu nous envoies