jeudi 18 février 2021

Temps

Temps du carême

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 70 (69)

Viens vite à mon secours

 
2
Mon Dieu, viens me délivrer ;
 
 
   Seigneur, viens vite à mon secours ! *
 
3
Qu’ils soient humiliés, déshonorés,
 
 
   ceux qui s’en prennent à ma vie !

 
 
Qu’ils reculent, couverts de honte,
 
 
   ceux qui cherchent mon malheur ; *
 
4
que l’humiliation les écrase,
 
 
   ceux qui me disent : « C’est bien fait ! »

 
5
Mais tu seras l’allégresse et la joie
 
 
   de tous ceux qui te cherchent ; *
 
 
toujours ils rediront : « Dieu est grand ! »
 
 
   ceux qui aiment ton salut.

 
6
Je suis pauvre et malheureux,
 
 
   mon Dieu, viens vite ! *
 
 
Tu es mon secours, mon libérateur :
 
 
   Seigneur, ne tarde pas !

Lectures du jour


Deutéronome, Chap. 30, v. 15-20

15
 Moïse dit: Israélites, voyez, aujourd'hui, je mets devant vous d'un côté la vie et le bonheur, et de l'autre la mort et le malheur.
16
 Voici ce que je vous commande aujourd'hui: aimez le Seigneur votre Dieu, faites sa volonté, obéissez à ses commandements, à ses lois et à ses règles. Alors vous vivrez, vous deviendrez nombreux. Et le Seigneur votre Dieu vous bénira dans le pays que vous allez posséder.
17
 Mais si votre cœur se détourne de lui, si vous n'obéissez pas, si vous vous laissez entraîner à adorer d'autres dieux et à les servir,
18
 je vous préviens aujourd'hui: vous disparaîtrez complètement. Vous ne resterez pas longtemps dans le pays que vous allez posséder de l'autre côté du Jourdain.
19
 Oui, je vous préviens aujourd'hui, en prenant le ciel et la terre comme témoins: je mets devant vous la vie et la bénédiction, la mort et la malédiction. Choisissez donc la vie pour que vous viviez, vous et vos enfants.
20
 Aimez le Seigneur votre Dieu en écoutant ce qu'il dit, en vous attachant à lui. Ainsi, vous pourrez vivre et passer de nombreuses années dans le pays que le Seigneur a promis de donner à vos ancêtres Abraham, Isaac et Jacob.

Commentaire

Différents et riches

Celui qui est différent est souvent perçu comme une menace parce qu’il met en évidence mes limites, parce qu’il interroge ma façon d’être. Ce qui est différent provoque toujours en moi une forme d’inquiétude, car sa différence indique que je ne peux pas cerner complètement l’être ou l’objet qui la porte, que je n’en suis pas maître. La différence devient alors source de conflit ou de rejet.
Dès ses premières pages, la Bible nous présente le projet que Dieu nous propose: faire de nos différences un lieu d’enrichissement, de croissance, de développement mutuel.
C’est bien cela que Dieu fait quand il ne cesse de proposer son alliance aux humains. Faire de nos différences un lieu de vie en abondance.
C’est encore cela que vient proposer le Christ en rencontrant notre humanité: que nous soyons un corps en articulant nos différences, et non en les gommant ou en les niant. Ce qui revient à dire que notre unité profonde ne peut venir que de l’articulation de ce que nous sommes, avec les autres différents.
C’est un projet pour l’humanité tout entière que l’Eglise a pour mission de rendre crédible dès aujourd’hui. Un projet auquel chacun de nous est invité à prendre part, un travail de chaque jour!
Dans le chapitre 12, Paul partage ses réflexions sur la vie pratique du chrétien, en commençant par le culte. Et précisément à ce moment, Paul utilise un petit mot qui change toute la compréhension de ce développement: «puisque».
Ce petit mot indique que notre vie chrétienne est une conséquence de l’action de Dieu pour nous. Que la bonté de Dieu (sa grâce inconditionnelle) précède toute chose. Que cette bonté dépasse toute chose et subsiste à toute chose.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
accorde à tes fidèles de vivre le temps du carême
comme un entraînement au combat spirituel;
accorde-nous d’être plus forts pour résister à la tentation
et plus libres pour nous consacrer à ton service,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 44-06 (du recueil Alléluia)

C'est mon joyeux service