samedi 18 avril 2015

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Samedi de la deuxième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Épître aux Colossiens, Chap. 3, v. 9-17

9
Ne vous mentez plus les uns aux autres. En effet, ce que vous étiez avant avec vos façons de vivre, vous vous en êtes débarrassés comme d'un vieux vêtement.
10
Et, comme si vous aviez mis un vêtement neuf, vous êtes devenus une personne nouvelle. Cette personne se renouvelle sans cesse et elle ressemble de plus en plus à son Créateur. C'est ainsi que vous pourrez connaître Dieu pleinement.
11
Maintenant, il n'y a plus des non-Juifs et des Juifs, des circoncis et des non-circoncis. Il n'y a plus des étrangers, des non-civilisés. Il n'y a plus des esclaves et des personnes libres. Mais il y a le Christ : il est tout et il est en tous.
12
Dieu vous a choisis, il veut que vous soyez à lui et il vous aime. Donc, faites-vous un cœur plein de tendresse et de pitié, un cœur simple, doux, patient.
13
Supportez-vous les uns les autres et pardonnez-vous si quelqu'un a un reproche à faire à un autre. Le Seigneur vous a pardonné, agissez comme lui !
14
Et surtout, aimez-vous : l'amour est le lien qui unit parfaitement.
15
Que la paix du Christ dirige vos cœurs ! Dieu vous a appelés à cette paix pour former un seul corps. Dites-lui toujours merci.
16
Que la parole du Christ habite parmi vous avec toute sa richesse. Donnez-vous des enseignements et des conseils avec toute la sagesse possible. Remerciez Dieu de tout votre cœur, en chantant des psaumes, des hymnes et des cantiques qui viennent de de l'Esprist Saint.
17
Tout ce que vous pouvez dire ou faire, faites-le au nom du Seigneur Jésus, en remerciant par lui Dieu le Père.

Commentaire

Un habit neuf pour une vie neuve.

Après le verset 8, il y a les aspects positifs de la vie nouvelle des élus de Dieu : un catalogue de cinq vertus succède aux cinq vices des versets 5 et 8.
Il ne faut pas isoler les unes des autres, ces cinq qualités qui s'appliquent à la vie de la communauté : elles caractérisent en bloc le comportement de l'homme nouveau. Ensemble, elles prolongent le mouvement de Dieu vers les hommes dans le mouvement de l'homme vers son prochain, un mouvement de pardon et d'amour. Or, pour qu'elle ne tombe pas en panne sèche, la vie chrétienne a besoin de carburant : la Parole du Christ. Elle est source d'encouragements mutuels et d'entraide : sa place est dans la communauté et non pas dans un coffre-fort personnel ; c'est là qu'elle habite dans toute sa richesse, qu'elle fleurit en chants de reconnaissance ; et surtout, c'est en rassemblant la communauté qu'elle peut porter ses plus beaux fruits, ceux de la vie quotidienne, en famille, au travail: « Tout ce que vous pouvez dire ou faire, faites-le au nom du Seigneur Jésus...» Le culte est donc le lieu où le don de Dieu se redit, se redonne à connaitre pour se poursuivre dans la vie de tous les jours.

Oraison

Aucun de nous, Seigneur, ne peut se dire parfait,
mais celui qui croit en toi peut être certain d’une chose:
tu l’as accepté tel qu’il était.
Pour cela, tu es mort un Vendredi saint,
c’est ce que tu as affirmé solennellement à Pâques.
C’est là pour nous une occasion de nous réjouir
avec les témoins de ta première église.
Que par notre chant, nos prières, nos paroles,
toi seul, tu sois glorifié!

Cantique 42-03 (du recueil Alléluia)

Béni soit le Seigneur