vendredi 17 novembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 130 (129)

Près du Seigneur, abonde le rachat

 
1
Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
 
2
   Seigneur, écoute mon appel ! *
 
 
Que ton oreille se fasse attentive
 
 
   au cri de ma prière !

 
3
Si tu retiens les fautes, Seigneur,
 
 
   Seigneur, qui subsistera ? *
 
4
Mais près de toi se trouve le pardon
 
 
   pour que l’homme te craigne.

 
5
J’espère le Seigneur de toute mon âme ; *
 
 
je l’espère, et j’attends sa parole.

 
6
Mon âme attend le Seigneur
 
 
   plus qu’un veilleur ne guette l’aurore. *
 
 
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
 
7
   attends le Seigneur, Israël.

 
 
Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
 
 
   près de lui, abonde le rachat. *
 
8
C’est lui qui rachètera Israël
 
 
   de toutes ses fautes.

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 17, v. 11-21

11
 Jésus marche vers Jérusalem. Il traverse la Samarie et la Galilée.
12
 Il entre dans un village, et dix lépreux viennent à sa rencontre.
13
 Ils restent assez loin de Jésus et ils se mettent à crier: "Jésus, maître, aie pitié de nous!"
14
 Jésus les voit et il leur dit: "Allez vous montrer aux prêtres." Pendant qu'ils y vont, ils sont guéris.
15
 Quand l'un d'eux voit qu'il est guéri, il revient et, à pleine voix, il dit: "Gloire à Dieu!"
16
 Il se jette aux pieds de Jésus, le front contre le sol, et il le remercie. Cet homme est un Samaritain.
17
 Alors Jésus dit: "Tous les dix ont été guéris. Et les neuf autres, où sont-ils?
18
 Parmi eux tous, personne n'est revenu pour dire "Gloire à Dieu". Il n'y a que cet étranger!"
19
 Et Jésus dit au Samaritain: "Lève-toi, va, ta foi t'a sauvé."
20
 Les Pharisiens demandent à Jésus: "Quand le Royaume de Dieu va-t-il venir?" Il leur répond: "Le Royaume de Dieu ne vient pas comme une chose qu'on voit.
21
 On ne dira pas: "Il est ici" ou: "Il est là-bas". En effet, le Royaume de Dieu est au milieu de vous."

Commentaire

« Dis merci au monsieur… »

C'est toujours quand ce qu'on a acheté ou reçu ne donne pas satisfaction que le service après-vente d'un magasin voit revenir le client mécontent. Imaginez vous abordant le comptoir tout sourire et proclamant : « Je suis passé vous dire merci, car je suis très heureux de mon achat ! » Pensons à la stupéfaction produite ! De même, lorsque les choses vont leur train-train quotidien, on se contente de les vivre, sans en faire tout un plat. Mais c'est bien lorsque cela ne va plus que les gens parlent ou essaient de parler.
Ici, notre histoire parle d'un type mal parti dans la vie qui revient sur ses pas pour rendre gloire à Dieu… alors qu'il n'en a pas besoin. L'Evangile se résume-t-il à une morale de politesse ? Non ! Nous sommes ici à la frontière de la vie et de la mort. Alors qu'a-t-on à s'encombrer de politesse ?
De quelques mots, Jésus frôle la vie de ces intouchables et leur donne de recouvrer une identité sociale. Pourquoi donc Jésus s'offusque-t-il d'une situation qu'il a lui-même créée ? Pour mettre l'accent sur la démarche de celui qui revient. Délié de la spiritualité officielle (il est Samaritain, qu'irait-il faire au temple ?), l’ancien lépreux est le seul toutefois qui, en route, comprend que « se faire voir aux prêtres » (constatation officielle d’une guérison) signifie aussi se voir tel qu’il est. Or il se voit comme il ne s'est jamais vu. Et s'il revient, ce n'est pas par politesse, mais parce que quelque chose en lui a commencé à changer. Il reprend son histoire et sa vie en main.
Et si je faisais un retour, moi aussi ? Non pour chercher la faute ou sa cause, mais pour revisiter en moi l'espace d'une guérison : guérison d'une relation, devant Dieu et face à autrui; guérison d'une image de soi entamée par la vie; recherche d'une cohérence, peut-être fragile, mais qui se cherche en vérité de vie…

Sujets de prière

Oraison

Jésus, joie de nos cœurs, ton Evangile nous l’assure, ta présence est au milieu de nous, elle est aussi certaine que notre propre existence. Et s’éveillent en nous les dons d’émerveillement. Sois loué pour les siècles.

Cantique 99 (du recueil Alléluia)

Dans tout l'univers