jeudi 17 septembre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 89 (88), 16-30

Où donc est ton premier amour ?

 
16
Heureux le peuple qui connaît l’ovation !
 
 
Seigneur, il marche à la lumière de ta face ;
 
17
tout le jour, à ton nom il danse de joie,
 
 
fier de ton juste pouvoir.

 
18
Tu es sa force éclatante ;
 
 
ta grâce accroît notre vigueur.
 
19
Oui, notre roi est au Seigneur ;
 
 
notre bouclier, au Dieu saint d’Israël.

 
          ~

 
20
Autrefois, tu as parlé à tes amis,
 
 
dans une vision tu leur as dit :
 
 
« J’ai donné mon appui à un homme d’élite,
 
 
j’ai choisi dans ce peuple un jeune homme.

 
21
« J’ai trouvé David, mon serviteur,
 
 
je l’ai sacré avec mon huile sainte ;
 
22
et ma main sera pour toujours avec lui,
 
 
mon bras fortifiera son courage.

 
23
« L’ennemi ne pourra le surprendre,
 
 
le traître ne pourra le renverser ;
 
24
j’écraserai devant lui ses adversaires
 
 
et je frapperai ses agresseurs.

 
25
« Mon amour et ma fidélité sont avec lui,
 
 
mon nom accroît sa vigueur ;
 
26
j’étendrai son pouvoir sur la mer
 
 
et sa domination jusqu’aux fleuves.

 
27
« Il me dira : Tu es mon Père,
 
 
mon Dieu, mon roc et mon salut !
 
28
Et moi, j’en ferai mon fils aîné,
 
 
le plus grand des rois de la terre !

 
29
« Sans fin je lui garderai mon amour,
 
 
mon alliance avec lui sera fidèle ;
 
30
je fonderai sa dynastie pour toujours,
 
 
son trône aussi durable que les cieux.

 
          ~

Lectures du jour


Exode, Chap. 5, v. 1-14

1
 Après cela, Moïse et Aaron vont trouver le roi d'Égypte. Ils lui disent: "Le Seigneur, Dieu d'Israël, te donne cet ordre: "Laisse partir mon peuple dans le désert. Là, il doit célébrer une fête en mon honneur.""
2
 Le roi répond: "Quoi? Laisser partir les Israélites? Mais qui est ce Seigneur? Est-ce que je dois l'écouter, moi? Non! Je ne connais pas le Seigneur. Alors je ne vous laisserai pas partir!"
3
 Moïse et Aaron disent: "Le Dieu des Hébreux s'est montré à nous. Laisse-nous partir! Nous marcherons pendant trois jours dans le désert. Et là, nous offrirons des sacrifices au Seigneur notre Dieu. Ainsi, il ne nous fera pas mourir par la peste ou par la guerre."
4
 Le roi d'Égypte leur dit: "Moïse! Aaron! Vous voulez empêcher les Israélites de travailler? Pourquoi donc? Occupez-vous de vos affaires!
5
 Maintenant, ces gens-là sont devenus nombreux. Et vous voulez qu'ils laissent leur travail maintenant?"
6
 Ce jour-là, le roi appelle les Égyptiens qui surveillent les Israélites et les chefs d'équipe israélites. Voici ce qu'il leur commande:
7
 "Avant, vous donniez de la paille aux Israélites pour faire des briques! Ne leur en donnez plus! Maintenant, ils iront la chercher eux-mêmes!
8
 Mais ils devront faire autant de briques qu'avant! Pas moins! Ces gens-là sont des paresseux! C'est pour cela qu'ils disent: "Partons pour offrir des sacrifices à notre Dieu."
9
 Écrasez-les sous le travail! Je veux qu'ils soient très occupés et qu'ils oublient ces mensonges!"
10
 Les surveillants égyptiens et les chefs d'équipe israélites sortent du palais et ils vont dire aux Israélites: "Voici ce que le roi d'Égypte a décidé: On ne vous donnera plus de paille.
11
 Allez en chercher vous-mêmes là où vous en trouverez. Mais vous devrez faire autant de briques qu'avant!"
12
 Alors les Israélites vont dans toute l'Égypte pour ramasser de la paille.
13
 Les surveillants égyptiens sont derrière eux. Ils disent: "Finissez votre travail! Chaque jour, faites autant de briques qu'avant, quand on vous donnait de la paille!"
14
 Les Égyptiens frappent même les chefs d'équipe israélites qu'ils ont nommés. Ils leur disent: "Ces derniers jours, vous n'avez pas fait autant de briques qu'avant. Pourquoi donc?"

Commentaire

Où sont les autres?

Moïse et Aaron sont devant Pharaon. Seuls, semble-t-il. Où sont passés les anciens d’Israël? Un commentaire juif dit: «Au début, les anciens les accompagnèrent mais ils s’éclipsèrent ensuite furtivement l’un après l’autre, parfois deux par deux et disparurent. Lorsque Moïse et Aaron atteignirent le palais de Pharaon, il n’en restait aucun. Mais où étaient les anciens? Eclipsés!»
Ils redoutaient cette comparution devant le pharaon. Ils disposaient en réserve, selon Exode 12: 37, d’une armée de 600'000 hommes. N’étaient-il pas assez nombreux pour faire face?
Une explication est qu’ils en étaient devenus psychologiquement incapables. Ils avaient tellement intégré l’état de servitude et la peur des maîtres qu’ils en étaient complètement découragés et désespérés: «Ils n’écoutèrent pas les promesses de Dieu que Moïse leur transmettait, tant ils étaient accablés par leur dur esclavage» (Ex 6,9).
La confrontation du Dieu d’Israël et des deux de l’Egypte va commencer.
Quand Moïse émet devant Pharaon la prétention de Dieu «Laisse aller mon peuple afin qu’il me serve!», on imagine le fin sourire qui se dessine sur le visage du roi et sa réponse: «Est-ce moi, Pharaon, qui commande ou le Seigneur imaginaire dont vous me parlez? Retournez à votre travail et que je n’entende plus parler de vous!» (v. 2-5).
Comme Moïse, l’Eglise demande la liberté de servir son Seigneur.
Si l’Etat ne la lui accorde pas, ou bien l’Eglise renoncera à être le peuple libre pour Dieu et s’aplatira dans la servitude; ou bien le conflit éclatera, irréductible, jusqu’à l’écroulement de l’Etat. Car aucun pouvoir ne peut quoi que ce soit contre une Eglise fermement résolue à servir fidèlement son Seigneur.

Sujets de prière

Oraison

Tu demandes à l’humanité, Dieu créateur,
de se perfectionner de jour en jour
et d’achever par son travail
l’œuvre immense de la création;
aide-nous à faire que tous les hommes
aient des conditions de travail
qui respectent leur dignité:
qu’en s’efforçant d’améliorer leur propre sort,
ils agissent avec un esprit de solidarité et de service.
Nous t’en prions au nom de Jésus, ton Fils, notre Sauveur.

 

A l’occasion de la recrudescence de l’épidémie virale,
prions pour ceux qui travaillent à la santé dans notre canton:

Sanctifie, Seigneur, ceux que tu as appelés
à étudier et à travailler
à la guérison et la prévention
des maladies et de la souffrance.
Fortifie-les par ton Esprit afin que par leur ministère
la santé de tous soit protégée et ta création glorifiée.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Cantique 31-17 (du recueil Alléluia)

O mon peuple, prends courage