Lundi 17 Septembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 104 (103), 1-12

Quelle profusion dans tes œuvres !

 
1
Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
 
 
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
 
 
Revêtu de magnificence,
 
2
tu as pour manteau la lumière !

 
 
Comme une tenture, tu déploies les cieux,
 
3
tu élèves dans leurs eaux tes demeures ;
 
 
des nuées, tu te fais un char,
 
 
tu t’avances sur les ailes du vent ;
 
4
tu prends les vents pour messagers,
 
 
pour serviteurs, les flammes des éclairs.

 
5
Tu as donné son assise à la terre :
 
 
qu’elle reste inébranlable au cours des temps.
 
6
Tu l’as vêtue de l’abîme des mers :
 
 
les eaux couvraient même les montagnes ;
 
7
à ta menace, elles prennent la fuite,
 
 
effrayées par le tonnerre de ta voix.

 
8
Elles passent les montagnes, se ruent dans les vallées
 
 
vers le lieu que tu leur as préparé.
 
9
Tu leur imposes la limite à ne pas franchir :
 
 
qu’elles ne reviennent jamais couvrir la terre.

 
10
Dans les ravins tu fais jaillir des sources
 
 
et l’eau chemine aux creux des montagnes ;
 
11
elle abreuve les bêtes des champs :
 
 
l’âne sauvage y calme sa soif ;
 
12
les oiseaux séjournent près d’elle :
 
 
dans le feuillage on entend leurs cris.

 
          ~

Lectures du jour

Commentaire

Un grand mystère dans ma vie…

Pourquoi est-ce David qui a été choisi parmi les huit fils de Jessé ?
Cette question me ramène à une interrogation qui m’habite depuis que j’ai travaillé à l’hôpital en tant qu’aumônière: «Pourquoi, face aux mêmes épreuves traversées, certaines personnes peuvent-elles rebondir, alors que d’autres s’écroulent ?»

Je déteste penser qu’il s’agit-là d’une «élection divine», d’un privilège que certains posséderaient.
Je pourrais imaginer que c’est une question de foi… mais j’ai rencontré des malades se disant athées et ayant une force de résilience étonnante.
Alors ? Cela serait-il dû à notre éducation ?
A-t-on affaire à une injustice ?

Je reste avec ce mystère dans ma vie. Mais je suis toujours très touchée et persuadée que dans chaque être humain, il y a une parcelle de Dieu, capable de «soulever des montagnes» et de faire face aux pires événements.

D’après le texte de ce jour, je constate également que les critères humains de Samuel ne sont pas les critères divins. Peut-être est-ce là une partie de la réponse ?... Seule demeure une certitude : « Le Jour viendra où je connaîtrai de manière complète, comme Dieu maintenant me connaît » (1 Co 13).

Sujets de prière

Oraison

Que nos lèvres, notre âme et toute notre vie
proclament ta louange, Seigneur;
et puisque tout notre être est un don de ta grâce,
fais que notre existence te soit consacrée.
Nous te le demandons au nom de Jésus, le Christ,
notre Seigneur.

Cantique 47-12 (du recueil Alléluia)

Il faut qu'en Dieu l'on se confie