vendredi 17 juillet 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 55 (54), 13-24

J’ai hâte d’avoir un abri

 
13
Si l’insulte me venait d’un ennemi,
 
 
   je pourrais l’endurer ; *
 
 
si mon rival s’élevait contre moi,
 
 
   je pourrais me dérober.

 
14
Mais toi, un homme de mon rang,
 
 
   mon familier, mon intime ! *
 
15
Que notre entente était bonne,
 
 
   quand nous allions d’un même pas
 
 
    dans la maison de Dieu !

 
          ~

 
17
Pour moi, je crie vers Dieu ;
 
 
   le Seigneur me sauvera. *
 
18
Le soir et le matin et à midi,
 
 
   je me plains, je suis inquiet.

 
 
Et Dieu a entendu ma voix,
 
19
   il m’apporte la paix. *
 
 
Il me délivre dans le combat que je menais ;
 
 
   ils étaient une foule autour de moi.

 
20
Que Dieu entende et qu’il réponde,
 
 
   lui qui règne dès l’origine, *
 
 
à ceux-là qui ne changent pas,
 
 
   et ne craignent pas Dieu.

 
21
Un traître a porté la main sur ses amis,
 
 
   profané son alliance : †
 
22
il montre un visage séduisant,
 
 
   mais son cœur fait la guerre ; *
 
 
sa parole est plus suave qu’un parfum,
 
 
   mais elle est un poignard.

 
23
Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
 
 
   il prendra soin de toi. *
 
 
Jamais il ne permettra
 
 
   que le juste s’écroule.

 
24
Et toi, Dieu, tu les précipites au fond de la tombe, †
 
 
   ces hommes qui tuent et qui mentent. *
 
 
Ils s’en iront dans la force de l’âge ;
 
 
   moi, je m’appuie sur toi !

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 4, v. 1-9

1
 De nouveau, Jésus se met à enseigner, au bord du lac. Une foule très nombreuse se rassemble autour de lui. C'est pourquoi il monte dans une barque qui est sur le lac, et il s'assoit. La foule reste à terre, au bord de l'eau.
2
 Jésus leur enseigne beaucoup de choses en utilisant des comparaisons. Dans son enseignement, il leur dit:
3
"Écoutez! Le semeur va au champ pour semer.
4
 Pendant qu'il sème, une partie des graines tombe au bord du chemin. Les oiseaux viennent et ils mangent tout.
5
 Une autre partie des graines tombe dans les pierres, là où il n'y a pas beaucoup de terre. Elles poussent tout de suite, parce que la terre n'est pas profonde.
6
 Mais, quand le soleil est très chaud, il brûle les petites plantes. Et elles sèchent, parce qu'elles n'ont pas de racines.
7
 Une autre partie des graines tombe au milieu des plantes épineuses. Ces plantes poussent et étouffent les graines. Alors celles-ci ne donnent rien.
8
 Une autre partie des graines tombe dans la bonne terre. Les plantes poussent, elles se développent et produisent des épis: les uns donnent 30 grains, d'autres 60, et d'autres 100!"
9
 Et Jésus ajoute: "Celui qui a des oreilles pour écouter, qu'il écoute!"

Commentaire

Quand vient le temps des labours…

Combien de fois aura-t-on entendu de ce texte qu'il s'agit de quatre terrains, de quatre zones définies – ça sent bon la prédestination! … Le chemin, les cailloux, les buissons épineux et, quand même, la bonne terre! Ouf, voilà les choses bien rangées, raisonnablement classées!
Evidemment, nous nous placerions plus volontiers dans la bonne terre, nous qui écoutons la Parole et la laissons germer en nous. Nous n'allons tout de même pas chercher les ennuis en nous mettant dans les épines ou sur le chemin!
Or, quel contraste avec la généreuse maladresse du semeur – dont on pense qu’il pourrait quand même ajuster un peu mieux son geste et se montrer économe de ses semences, non?
Et quel embarras surtout lorsqu'on réalise que ce semeur sème avant de labourer – a-t-on idée … Mais ainsi le veut la technique agricole de l'époque, même si elle nous paraît discutable.
Et puis, si la semence tombe sur le chemin tracé spontanément par les villageois sur la terre en friche, on passera ailleurs, après le labour!
S'il sème sur quelques ronces desséchées, on finira par les enlever.
Et s'il répand son grain sur une fine couche de terre arable, c'est qu'il ignore la présence de ces pierres malvenues que seul le soc de la charrue viendra mettre à jour.
Plutôt que d'être classés, jetés çà et là dans des parcelles de terrain, rassurés peut-être par nos catégorisations bien pensantes, ne sommes-nous pas tout ce terrain, chacune et chacun pour sa part: un terrain de promesse, largement ensemencé, où certaines zones restent infertiles alors que d'autres déploient leurs capacités fructifères?
Seigneur, tu viens croiser ma vie par ta Parole. Tu ensemences ma terre intérieure; tu sèmes généreusement, sans calcul, sans retenue, et ta Parole me laboure. Béni sois-tu!

Sujets de prière

Oraison

Dieu de miséricorde, Père très bon,
que la semence de ta Parole germe dans nos cœurs
pour que nos paroles et nos actions te glorifient
et que nous soyons les témoins de l’amour
que tu nous as manifesté en Jésus-Christ,
ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 55-08 (du recueil Alléluia)

Ecoutez, les amis