Mercredi 17 Juillet 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 41 (40)

Je saurai que tu m’aimes

 
2
Heureux qui pense au pauvre et au faible :
 
 
le Seigneur le sauve au jour du malheur !
 
3
Il le protège et le garde en vie, heureux sur la terre.
 
 
Seigneur, ne le livre pas à la merci de l’ennemi !
 
4
Le Seigneur le soutient sur son lit de souffrance :
 
 
si malade qu’il soit, tu le relèves.

 
5
J’avais dit : « Pitié pour moi, Seigneur,
 
 
guéris-moi, car j’ai péché contre toi ! »
 
6
Mes ennemis me condamnent déjà :
 
 
« Quand sera-t-il mort ? son nom, effacé ? »
 
7
Si quelqu’un vient me voir, ses propos sont vides ;
 
 
il emplit son cœur de pensées méchantes,
 
 
 il sort, et dans la rue il parle.

 
8
Unis contre moi, mes ennemis murmurent,
 
 
à mon sujet, ils présagent le pire :
 
9
« C’est un mal pernicieux qui le ronge ;
 
 
le voilà couché, il ne pourra plus se lever. »
 
10
Même l’ami, qui avait ma confiance
 
 
et partageait mon pain, m’a frappé du talon.

 
11
Mais toi, Seigneur, prends pitié de moi ;
 
 
relève-moi, je leur rendrai ce qu’ils méritent.
 
12
Oui, je saurai que tu m’aimes
 
 
si mes ennemis ne chantent pas victoire.
 
13
Dans mon innocence tu m’as soutenu
 
 
et rétabli pour toujours devant ta face.

 
14
Béni soit le Seigneur,
 
 
   Dieu d’Israël, *
 
 
depuis toujours et pour toujours !
 
 
   Amen ! Amen !

Lectures du jour

Commentaire

Comme une rage de témoigner

Comme un enfant qui revient de course d’école et qui s’essouffle à vouloir raconter sa journée «et puis, et puis, et puis…», voici un apôtre qui cherche à tout nous dire, en une seule phrase ou presque ! Et comme des parents émus, touchés par tant d’enthousiasme, nous voudrions lui dire : «Ne va pas si vite, reprends ton souffle, et raconte-nous tout par le détail ! »
Mais l’essentiel, nous l’avons perçu : c’est du vécu !
Et il tient en ces mots: « La vie s’est manifestée ! »
Quelle vie ? Mais celle du Christ ressuscité, le cœur de notre foi !
Une vie ressuscitée qui n’a rien d’une théorie : elle s’entend, se voit, se sent, se laisser toucher.
Bien sûr, il y a une différence entre celui qui raconte ce qu’il a vécu et celui qui reçoit le témoignage. Mais l’enfant, comme l’apôtre, ne veut pas seulement nous informer : il veut que nous participions à sa joie, comme si nous y étions !
Son empressement à témoigner vise à abolir la distance entre le témoin direct et celui qui croit sur parole.
Alors, laissons-nous entraîner !

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, notre Père,
dont la bonté envers nous ne se lasse jamais,
étends ta protection sur toute ta famille,
menacée par les assauts de l’ennemi;
elle n’a d’autre soutien que l’espoir de ta grâce,
sois toujours son protecteur et son défenseur;
par Jésus-Christ, notre Sauveur.

Cantique 141 (du recueil Alléluia)

Dieu sauveur, à toi je m'adresse