samedi 17 février 2018

Temps

Temps du carême

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 4

Tu me donnes d’habiter dans la confiance

 
2
Quand je crie, réponds-moi,
 
 
Dieu, ma justice !

 
 
Toi qui me libères dans la détresse,
 
 
pitié pour moi, écoute ma prière !

 
3
Fils des hommes,
 
 
 jusqu’où irez-vous dans l’insulte à ma gloire, *
 
 
l’amour du néant et la course au mensonge ?

 
4
Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
 
 
le Seigneur entend quand je crie vers lui.

 
5
Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
 
 
réfléchissez dans le secret, faites silence.

 
6
Offrez les offrandes justes
 
 
et faites confiance au Seigneur.

 
7
Beaucoup demandent :
 
 
 « Qui nous fera voir le bonheur ? » *
 
 
Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage !

 
8
Tu mets dans mon cœur plus de joie
 
 
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

 
9
Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, *
 
 
car tu me donnes d’habiter, Seigneur,
 
 
 seul, dans la confiance.

Lectures du jour


Épître aux Romains, Chap. 13, v. 8-14

8
N'ayez aucune dette envers personne, sauf la dette de l'amour que vous devez avoir entre vous. Celui qui aime les autres obéit parfaitement à la loi.
9
En effet, vous connaissez les commandements : " Ne commets pas d'adultère. Ne tue personne. Ne vole pas. Ne désire pas ce qui ne t'appartient pas. " Ces commandements et tous les autres sont contenus dans cette parole : " Aime ton prochain comme toi-même ! "
10
Quand on aime, on ne fait aucun mal à son prochain. Par conséquent, aimer, c'est obéir parfaitement à la loi.
11
Vous connaissez le temps où nous sommes : c'est le moment de sortir de votre sommeil ! En effet, quand nous avons cru au Christ, le salut était encore loin, maintenant, il est plus près de nous.
12
La nuit est bientôt finie, le jour va se lever. Alors, débarrassons-nous des actions mauvaises commises pendant la nuit. Prenons les armes utilisées en pleine lumière.
13
Menons une vie honnête, comme en plein jour : évitons de trop manger ou de trop boire. N'ayons pas une vie immorale, ne nous conduisons pas n'importe comment, évitons les disputes et les jalousies.
14
Soyez semblables au Seigneur Jésus-Christ. Ne vous laissez pas entraîner vers le mal par vos mauvais désirs.

Commentaire

N'ayez de dette envers personne.

S'agit-il d'un conseil financier adressé aux chrétiens de Rome ? Et à nous aujourd'hui ?
S'agit-il d'une prophétie destinée aux gouvernants et en particulier à ceux de la zone Euro ? L'apôtre Paul écrit cette lettre depuis la Grèce ! Voit-il en avance ce qui va advenir dans ce pays ? Mais Paul n'est pas économiste, ni voyant extralucide. Ce n'est pas de dettes pécuniaires dont il parle ici. C'est dans un sens spirituel qu'il nous parle de dettes.

" N'ayez de dette envers personne. " A ses lecteurs, toujours en quête de salut, Paul affirme par cette image : " Ne soyez redevables de votre salut à aucun être humain. C'est Dieu seul qui compte, c'est lui qui sauve. " Paul reprend ici l'enseignement de Jésus: " N'appelez personne Maître " (Mt 23,9).

En ce qui concerne votre salut, ce qui donne sens à votre vie, vous ne devez rien à aucune puissance humaine. Paul lance ici un appel à une liberté radicale. Mais il s'agit d'une liberté qui ne nous isole pas. Au contraire, elle nous relie aux autres. Il ne s'agit pas d'une liberté qui constitue une fin en soi. Au contraire, il s'agit d'une vision de la liberté qui est un premier pas vers un chemin de rencontre, une liberté qui nous conduit à aimer.

Sujets de prière

Oraison

O Christ, Fils de Dieu,
accorde-nous cet amour
dont tu as aimé le monde
jusqu’à donner ta vie pour lui,
et que ta passion nous aide
à porter nos épreuves;
donne-nous de vivre en toute vérité
comme les membres du Corps dont tu es la Tête,
toi qui règnes pour les siècles des siècles.

Cantique 46-04 (du recueil Alléluia)

Veille et prie...