jeudi 17 décembre 2015

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

jeudi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 37, 27-40

Les doux posséderont la terre

 
27
Évite le mal, fais ce qui est bien,
 
 
et tu auras une habitation pour toujours,
 
28
car le Seigneur aime le bon droit,
 
 
il n’abandonne pas ses amis.

 
 
Ceux-là seront préservés à jamais,
 
 
les descendants de l’impie seront déracinés.
 
29
Les justes posséderont la terre
 
 
et toujours l’habiteront.

 
          ~

 
30
Les lèvres du juste redisent la sagesse
 
 
et sa bouche énonce le droit.
 
31
La loi de son Dieu est dans son cœur ;
 
 
il va, sans craindre les faux pas.

 
32
Les impies guettent le juste,
 
 
ils cherchent à le faire mourir.
 
33
Mais le Seigneur ne saurait l’abandonner
 
 
ni le laisser condamner par ses juges.

 
34
Espère le Seigneur,
 
 
et garde son chemin :
 
 
il t’élèvera jusqu’à posséder la terre ;
 
 
tu verras les impies déracinés.

 
35
J’ai vue l’impie dans sa puissance
 
 
se déployer comme un cèdre vigoureux.
 
36
Il a passé, voici qu’il n’est plus ;
 
 
je l’ai cherché, il est introuvable.

 
37
Considère l’homme droit, vois l’homme intègre :
 
 
un avenir est promis aux pacifiques.
 
38
Les pécheurs seront tous déracinés,
 
 
et l’avenir des impies, anéanti.

 
39
Le Seigneur est le salut pour les justes,
 
 
leur abri au temps de la détresse.
 
40
Le Seigneur les aide et les délivre,
 
 
il les délivre de l’impie, il les sauve,
 
 
 car ils cherchent en lui leur refuge.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 1, v. 1-14

1
 Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu.
2
 Au commencement, la Parole était avec Dieu.
3
 Par elle, Dieu a fait toutes choses et il n'a rien fait sans elle.
4
 En elle, il y a la vie, et la vie est la lumière des êtres humains.
5
 La lumière brille dans la nuit, mais la nuit ne l'a pas reçue.
6
 Dieu a envoyé un homme qui s'appelait Jean.
7
 Il est venu comme témoin pour être le témoin de la lumière, afin que tous croient par lui.
8
 Il n'était pas la lumière, mais il était le témoin de la lumière.
9
 La Parole est la vraie lumière. En venant dans le monde, elle éclaire tous les êtres humains.
10
 La Parole était dans le monde, et Dieu a fait le monde par elle, mais le monde ne l'a pas reconnue.
11
 La Parole est venue dans son peuple, mais les gens de son peuple ne l'ont pas reçue.
12
 Pourtant certains l'ont reçue et ils croient en elle. À ceux-là, la Parole a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.
13
 Et ils sont devenus enfants de Dieu en naissant non par la volonté d'un homme et d'une femme, mais de Dieu.
14
 La Parole est devenue un homme, et il a habité parmi nous. Nous avons vu sa gloire. Cette gloire, il la reçoit du Père. C'est la gloire du Fils unique, plein d'amour et de vérité.

Commentaire

Initiative

Au mitan de ces faits et récits qui, de prophètes en parents, tissent la couche sur laquelle reposera l’Enfant divin, le lectionnaire biblique de cette 3e semaine de l’Avent nous propose inopinément l’éclat d’une Lumière autre: l’évocation de la venue de Jésus propre à Jean.
Nous sommes loin de la manière traditionnelle d'évoquer la naissance du Christ. Mais nous voici placés au cœur de l'expression du projet global de Dieu.

Dès le commencement, la parole a joué le rôle principal de l'action divine. Souvenez-vous, c'est par elle que Dieu sépare le jour et la nuit, les eaux d'en haut de celles d'en bas, le mouillé du sec… D'ailleurs, en hébreu, le mot ‘parole’ englobe l'action qui en découle. Par sa Parole, Dieu crée, sauve, parle et agit.
Le prologue de l'évangile de Jean nous remet dans ce cadre: nous voici sous la lampe de la Parole qui crée, sauve, parle et agit. Voilà la proximité lumineuse dont témoigne la naissance de Jésus.
Pourtant, l'évidence de cette proximité ne frappe pas les humains. Ils ne l'ont pas comprise (voir vv. 5 et 11). Jean lutte contre la représentation habituelle qui fait de Dieu un lointain de nos préoccupations humaines. Car telle est bien l'intention de Dieu: venir éclairer notre existence pour que nous puissions reconnaître ce qui fait notre vie. Et par ce geste, il fait de nous ses créatures, ses enfants.

Sujets de prière

Oraison

Père de miséricorde,
tu as voulu que ton Fils devienne
l’enfant de la Vierge Marie:
nous reconnaissons qu’il est
pleinement homme et vraiment Dieu
et qu’il peut nous libérer totalement;
renouvelle au cœur de notre humanité
une communion vivante à sa divinité,
car il règne pour les siècles des siècles.

Cantique 22-01 (du recueil Alléluia)

O Dieu, tu es fidèle