vendredi 17 avril 2015

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Vendredi de la deuxième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Épître aux Colossiens, Chap. 3, v. 1-9

1
C'est avec le Christ que vous avez été réveillés de la mort. Cherchez donc les choses d'en haut, là où le Christ se trouve, assis à la droite de Dieu.
2
Le but de votre vie est en haut et non sur la terre.
3
Oui, vous êtes passés par la mort, et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu.
4
Le Christ est votre vie. Quand il paraîtra, vous aussi, vous paraîtrez avec lui et vous participerez à sa gloire.
5
C'est pourquoi, faites mourir ce qui en vous appartient à la terre : par exemple, mener une vie immorale ou impure, désirer des choses honteuses et mauvaises, chercher à avoir tout pour soi, ce qui est une façon d'adorer les faux dieux.
6
Voilà ce qui attire la colère de Dieu sur ceux qui refusent de lui obéir.
7
Autrefois, vous aussi, vous agissiez ainsi quand vous viviez de cette manière.
8
Mais maintenant, rejetez tout cela : colère, violence, méchanceté. Ne lancez plus d'insultes ni de paroles grossières !
9
Ne vous mentez plus les uns aux autres. En effet, ce que vous étiez avant avec vos façons de vivre, vous vous en êtes débarrassés comme d'un vieux vêtement.

Commentaire

Votre vie est en Dieu le Père, vous voilà libres pour être frères et sœurs!

Paul, à nouveau, réaffirme l'événement du salut, actualisé dans le baptême (« vous êtes ressuscités = Vous avez été réveillés de la mort»), comme base de la vie chrétienne («cherchez»). Celle-ci est un mouvement, un chemin de découverte : les «choses d'en haut», on les cherche. Mais, attention ! Il ne s'agit pas de s'évader des mauvaises réalités terrestres pour gagner une sphère céleste pure et immatérielle ; ces «choses d'en haut», c'est la vie nouvelle révélée en Christ, c'est s'orienter sans cesse à partir de Dieu pour la vie d'ici, quotidienne ; ce n'est pas une dépréciation des réalités terrestres.
Et à ceux qui seraient tentés de trop facilement se croire arrivés au bout du chemin, Paul dit que la nouvelle vie n'est pas en notre possession, elle est une réalité cachée avec le Christ, une réalité de la foi qui ne se dévoilera qu'au jour du Seigneur.
Maintenant, il s'agit de nous la montrer, votre liberté ! D'abord vis-à-vis de tout ce qui peut vous retenir prisonniers : ici Paul pense au mauvais usage que l'on peut faire de sa sexualité en la vidant de son respect pour l'autre ou de son argent en se laissant pourrir par la rage de posséder.
Ensuite, vous pouvez chercher à vivre cette vie nouvelle ; c'est dans la communauté qu'elle se réalise pleinement ; là, vous n'êtes plus obligés de vous dissimuler, de mentir ; là, plus d'orgueil dévorant, plus de complexe d'infériorité. Sans disparaitre, les anciennes catégories de l'humanité (sociales, culturelles, religieuses, historiques, économiques) perdent leur pouvoir déterminant et exclusif pour ceux qui ont revêtu l'homme nouveau dans le baptême... Mais cette vie nouvelle n'est possible qu'en sachant que la communauté ne se fait, ne subsiste qu'en Christ.

Oraison

Père tout-puissant,
ta bonté veut faire de nous,
en Christ ressuscité, des êtres nouveaux;
entraîne-nous à fuir la ressemblance de l’homme terrestre et charnel,
et accorde-nous d’être transformés à l’image de l’homme céleste
et spirituel, Jésus-Christ, notre Sauveur.

Cantique 41-28 (du recueil Alléluia)

A Dieu soit la gloire