Mercredi 17 Août 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 77 (76), 2-13

Dieu oublierait-il d’avoir pitié ?

 
2
Vers Dieu, je crie mon appel !
 
 
Je crie vers Dieu : qu’il m’entende !

 
3
Au jour de la détresse, je cherche le Seigneur ; †
 
 
la nuit, je tends les mains sans relâche,
 
 
mon âme refuse le réconfort.

 
4
Je me souviens de Dieu, je me plains ;
 
 
je médite et mon esprit défaille.
 
5
Tu refuses à mes yeux le sommeil ;
 
 
je me trouble, incapable de parler.

 
6
Je pense aux jours d’autrefois,
 
 
aux années de jadis ;
 
7
la nuit, je me souviens de mon chant,
 
 
je médite en mon cœur, et mon esprit s’interroge.

 
8
Le Seigneur ne fera-t-il que rejeter,
 
 
ne sera-t-il jamais plus favorable ?
 
9
Son amour a-t-il donc disparu ?
 
 
S’est-elle éteinte, d’âge en âge, la parole ?

 
10
Dieu oublierait-il d’avoir pitié,
 
 
dans sa colère a-t-il fermé ses entrailles ?
 
11
J’ai dit : « Une chose me fait mal,
 
 
la droite du Très-Haut a changé. »

 
12
Je me souviens des exploits du Seigneur,
 
 
je rappelle ta merveille de jadis ;
 
13
je me redis tous tes hauts faits,
 
 
sur tes exploits je médite.

 
          ~

Lectures du jour

Commentaire

L'Esprit habite en nous

L'apôtre sollicite pour ses destinataires « un esprit de sagesse et de révélation ». On a longuement débattu pour savoir s'il parlait de l'Esprit par lequel Dieu se révèle ou de l'esprit qui désigne une attitude imprégnée de sagesse. Or il n'y a pas de frontière entre le transcendant et l'immanent, Dieu n'étant pas une réalité lointaine, mais une réalité cachée tout au fond de chacun.
C'est par la foi qu'on le fait surgir à la lumière. L'Esprit de Dieu qui habite en nous est dans une relation dynamique avec notre esprit. Comme Paul l'écrira en Romains 8, 16, « l'Esprit par lequel nous reconnaissons Dieu comme notre Père atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu ». Il nous fait reconnaître le pouvoir de Dieu à l'œuvre en nous.
Cette force et énergie de Dieu, Paul l'illustre ici par la résurrection de Jésus d'entre les morts. La force que Dieu a mise en œuvre dans la résurrection du Christ est la même que celle qui est à l'œuvre en celui qui croit.
Ce parallélisme entre la résurrection du Christ et notre vie à nous, je ne le vois donc pas comme une résurrection à la fin des temps, mais comme ce qui nous est accordé jour après jour.
Chaque matin quand je me lève pour une nouvelle journée sous le regard de Dieu et que mon esprit retrouve la confiance que son Esprit se renouvelle en moi, c'est chaque fois une résurrection, « où avec le Christ, je me lève d'entre les morts », avec une nouvelle espérance.

Sujets de prière

Oraison

Dieu, notre Père,
dans ton amour infini,
tu nous as donné ton Fils unique,
afin que, par le foi en lui, nous ayons la vie éternelle;
accorde-nous par ton Esprt
la grâce de demeurer fermes dans cette foi
jusqu’à notre dernier jour,
et de parvenir ainsi à la résurrection,
dans ton Royaume;
exauce-nous au nom de tes promesses,
toi qui es béni aux siècles des siècles.

Cantique 41-01 (du recueil Alléluia)

Louange et gloire