dimanche 16 septembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Dimanche

Complément

Jeûne fédéral

Psaume

Psaume 116a (114), 1-9

J’étais faible, il m’a sauvé

 
1
J’aime le Seigneur :
 
 
il entend le cri de ma prière ;
 
2
il incline vers moi son oreille :
 
 
toute ma vie, je l’invoquerai.

 
3
J’étais pris dans les filets de la mort,
 
 
 retenu dans les liens de l’abîme, *
 
 
j’éprouvais la tristesse et l’angoisse ;
 
4
j’ai invoqué le nom du Seigneur :
 
 
« Seigneur, je t’en prie, délivre-moi ! »

 
5
Le Seigneur est justice et pitié,
 
 
notre Dieu est tendresse.
 
6
Le Seigneur défend les petits :
 
 
j’étais faible, il m’a sauvé.

 
7
Retrouve ton repos, mon âme,
 
 
car le Seigneur t’a fait du bien.
 
8
Il a sauvé mon âme de la mort, *
 
 
gardé mes yeux des larmes
 
 
 et mes pieds du faux pas.

 
9
Je marcherai en présence du Seigneur
 
 
sur la terre des vivants.

Lectures du jour


Deuxième épître aux Corinthiens, Chap. 7, v. 8-16

8
Si mon autre lettre vous a rendus tristes, je ne le regrette pas. Oui, je le sais bien, cette lettre vous a rendus tristes pendant un certain temps. Je l'ai peut-être regretté,
9
mais maintenant, je suis dans la joie. Ce n'est pas à cause de votre tristesse, mais parce que cette tristesse a changé votre cœur. Elle a plu à Dieu, et ainsi, nous ne vous avons fait aucun mal.
10
En effet, la tristesse qui plaît à Dieu change notre cœur. De cette façon, nous pouvons être sauvés et nous n'avons pas à regretter cette tristesse. Mais la tristesse qui ne change pas le cœur produit la mort.
11
Votre tristesse a plu à Dieu. Regardez maintenant les résultats! Mais oui, quelle rapidité pour agir, quelles excuses! Quels regrets! Quelle peur de mal faire! Quelle envie de me revoir! Quelle ardeur! Quelle volonté de punir le coupable! En tout cas, dans cette affaire, vous avez montré que vous étiez innocents.
12
Ainsi, je ne vous ai pas écrit à cause de celui qui vous a fait du mal. Je ne vous ai pas écrit non plus à cause de celui qui a supporté ce mal. Mais j'ai voulu vous montrer devant Dieu que vous étiez prêts à agir activement pour nous.
13
Voilà ce qui nous a encouragés. En plus de cet encouragement, nous avons été encore plus heureux à cause de la joie de Tite. Oui, vous tous, vous l'avez rassuré.
14
Devant lui, c'est vrai, je me suis montré assez fier de vous, mais je n'en ai pas honte. Nous vous avons toujours dit la vérité, et cela prouve une chose: j'ai eu raison de me vanter à votre sujet devant Tite.
15
Il se rappelle combien vous étiez tous prêts à obéir, et comment vous l'avez reçu avec grand respect et en tremblant. C'est pourquoi son amour pour vous est encore plus grand. 16 Je suis heureux de pouvoir compter sur vous pour tout.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
tu veilles sur nous avec fidélité.
Accorde-nous de pouvoir reconnaître
les signes de ton amour,
ainsi, dans l’action de grâce, nous te servirons
d’un cœur sans partage.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

 

A l’occasion du Jeûne fédéral:

 

Seigneur Dieu,

tu aimes la justice et la paix;

reçois les prières

que nous te présentons en ce jour:

regarde avec bonté notre peuple;

renouvelle en nous l’écoute de ta Parole,

afin que ta volonté se réalise parmi nous

dans la paix et dans l’entraide,

à la gloire de ton nom.

 

On pourra aussi utiliser une prière plus développée, composée pour 2017 par la Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse:

http://www.agck.ch/fr/projets/priere-pour-le-jeune-federal