mercredi 16 octobre 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 17 (16), 8-15

Garde-moi

 
8
Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;
 
 
à l’ombre de tes ailes, cache-moi,
 
9
loin des méchants qui m’ont ruiné,
 
 
des ennemis mortels qui m’entourent.

 
10
Ils s’enferment dans leur suffisance ;
 
 
l’arrogance à la bouche, ils parlent.

 
11
Ils sont sur mes pas : maintenant ils me cernent,
 
 
l’œil sur moi, pour me jeter à terre,
 
12
comme des lions prêts au carnage,
 
 
de jeunes fauves tapis en embuscade.

 
13
Lève-toi, Seigneur, affronte-les, renverse-les ;
 
 
par ton épée, libère-moi des méchants.

 
14
Que ta main, Seigneur, les exclue d’entre les hommes, *
 
 
hors de l’humanité, hors de ce monde :
 
 
 tel soit le sort de leur vie !

 
 
Réserve-leur de quoi les rassasier : †
 
 
que leurs fils en soient saturés,
 
 
qu’il en reste encore pour leurs enfants !

 
15
Et moi, par ta justice, je verrai ta face :
 
 
au réveil, je me rassasierai de ton visage.

Lectures du jour


Épître aux Romains, Chap. 8, v. 28-39

28
 Nous savons encore une chose: Dieu fait tout pour le bien de ceux qui ont de l'amour pour lui. Ceux-là, il les a appelés selon son projet.
29
 En effet, ceux que Dieu a choisis d'avance, il a aussi décidé d'avance de les faire ressembler à son Fils. Ainsi, son Fils sera l'aîné d'une grande famille.
30
 Ceux que Dieu a choisis d'avance, il les a aussi appelés. Ceux qu'il a appelés, il les a aussi rendus justes, et ceux qu'il a rendus justes, il leur a aussi donné sa gloire.
31
 Que dire de plus? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?
32
 Même à son Fils, Dieu n'a pas évité la souffrance, mais il l'a livré pour nous tous. Alors, avec son Fils, il va tout nous donner gratuitement.
33
 Qui peut accuser ceux que Dieu a choisis? Personne! En effet, Dieu les rend justes.
34
 Qui peut les condamner? Personne! En effet, le Christ Jésus est mort, de plus, il s'est réveillé de la mort: il est à la droite de Dieu et il prie pour nous.
35
 Qui peut nous séparer de l'amour du Christ? Est-ce que c'est le malheur? ou l'inquiétude? la souffrance venant des autres? ou bien la faim, la pauvreté? les dangers ou la mort?
36
 Les Livres Saints disent: "À cause de toi, nous risquons sans arrêt la mort. On nous traite comme des moutons de boucherie."
37
 Mais dans tout ce qui nous arrive, nous sommes les grands vainqueurs par celui qui nous a aimés.
38
Oui, j'en suis sûr, rien ne pourra nous séparer de l'amour que Dieu nous a montré dans le Christ Jésus, notre Seigneur.
39
 Ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les esprits, ni le présent, ni l'avenir, ni tous ceux qui ont un pouvoir, ni les forces d'en haut, ni les forces d'en bas, ni toutes les choses créées, rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu!

Commentaire

Prier et aller de l’avant

Quand bien même nous sommes certains d’avoir été libérés par Dieu, nous n’en restons pas moins empêtrés dans un tissu de contradictions et d’oppositions. Le mal est toujours à l’œuvre, y compris dans nos vies. Dans ces conditions, étonnons-nous de ce que la prière nous soit lourde et contraire! …
Ce n’est pas la marque d’un manque de foi, mais de l’inachèvement de notre monde : des signes, seulement, du royaume de Dieu se manifestent, mais de manière cachée.
Même balbutiants, ayons «Le courage de prier» (Chr. Senft) : l’Esprit transforme notre prière pour la rendre recevable devant Dieu.
Quant à la question de savoir pourquoi nous aurions été «prédestinés» à recevoir la foi, la question serait à poser au Christ lui-même. C’est lui qui nous saisit. Nous ne pouvons «que» nous laisser faire! C’est toujours lui qui fait le premier pas de l’amour, du pardon. La seule chose qu’il avait décidé de toute éternité : nous «destiner» à son amour! Nous ne pouvons qu’accueillir… et répondre à notre manière.
Dans ce que nous venons de parcourir de sa lettre aux Romains, Paul nous propose l’image d'un Dieu qui aime, d'un Dieu proche : le visage du Christ.
L'apôtre, faisant allusion aux conceptions cosmiques et morales de son temps, décrit tout ce qui pourrait nous en séparer et tout ce qui peut survenir dans une vie humaine.
Sans nous épargner aucune de ces circonstances, Dieu nous conduit à la victoire de la foi. Rappelons-nous, pour l’heure et seulement, que «rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu» qui vient à notre rencontre en Jésus-Christ, notre Seigneur.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
tu fais concourir toutes choses
au bien de ceux qui t’aiment;
éveille en nos cœurs une telle confiance en toi
que rien ne nous sépare de toi
et que, dans les épreuves de la vie,
nous ne doutions jamais de ton amour;
exauce-nous par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 91 (du recueil Alléluia)

Qui demeure auprès du Seigneur