lundi 16 octobre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 104 (103), 1-12

Quelle profusion dans tes œuvres !

 
1
Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
 
 
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
 
 
Revêtu de magnificence,
 
2
tu as pour manteau la lumière !

 
 
Comme une tenture, tu déploies les cieux,
 
3
tu élèves dans leurs eaux tes demeures ;
 
 
des nuées, tu te fais un char,
 
 
tu t’avances sur les ailes du vent ;
 
4
tu prends les vents pour messagers,
 
 
pour serviteurs, les flammes des éclairs.

 
5
Tu as donné son assise à la terre :
 
 
qu’elle reste inébranlable au cours des temps.
 
6
Tu l’as vêtue de l’abîme des mers :
 
 
les eaux couvraient même les montagnes ;
 
7
à ta menace, elles prennent la fuite,
 
 
effrayées par le tonnerre de ta voix.

 
8
Elles passent les montagnes, se ruent dans les vallées
 
 
vers le lieu que tu leur as préparé.
 
9
Tu leur imposes la limite à ne pas franchir :
 
 
qu’elles ne reviennent jamais couvrir la terre.

 
10
Dans les ravins tu fais jaillir des sources
 
 
et l’eau chemine aux creux des montagnes ;
 
11
elle abreuve les bêtes des champs :
 
 
l’âne sauvage y calme sa soif ;
 
12
les oiseaux séjournent près d’elle :
 
 
dans le feuillage on entend leurs cris.

 
          ~

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 9, v. 51-62

51
Le moment approche où Jésus doit quitter ce monde. Alors il décide avec assurance de prendre la route de Jérusalem.
52
Il envoie des messagers devant lui. Les messagers partent, et ils entrent dans un village de Samarie pour préparer la venue de Jésus.
53
Mais les habitants ne veulent pas le recevoir parce qu'il marche vers Jérusalem.
54
En voyant cela, les disciples Jacques et Jean disent à Jésus: "Seigneur, si tu veux, nous allons commander au feu de descendre du ciel et de détruire ces gens-là!"
55
Mais Jésus se retourne vers eux, il leur fait des reproches.
56
Et ils partent vers un autre village.
57
Ils sont en route, et quelqu'un vient dire à Jésus: "Je te suivrai partout où tu iras." 58 Jésus lui répond: "Les renards ont des trous pour s'abriter, et les oiseaux ont des nids. Mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit pour se reposer."
59
Jésus dit à quelqu'un d'autre: "Suis-moi!" Mais l'homme répond: "Seigneur, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père."
60
Jésus lui dit: "Laisse les morts enterrer leurs morts! Toi, va annoncer le Royaume de Dieu!"
61
Quelqu'un d'autre encore dit à Jésus: "Seigneur, je vais te suivre, mais d'abord, permets-moi d'aller dire adieu à ma famille."
62
Jésus lui dit: "Celui qui commence à labourer et qui regarde en arrière, celui-là n'est pas capable de travailler pour le Royaume de Dieu."

Commentaire

Les amis de mes ennemis…

Jésus sillonne la Galilée de village en village. Cette soudaine résolution de se rendre à Jérusalem vient casser le rythme de ses déplacements pour devenir une dernière ligne droite vers la ville sainte des Juifs où l’œuvre du salut trouvera son achèvement. Mais cette dernière étape est encore lieu de proclamation de l’Evangile, dans les villages traversés.
Rappelons que Juifs et Samaritains entretenaient un climat de profonde hostilité tant sur le plan politique que religieux. Alors plus question d’écouter celui qui se rend dans la ville de nos ennemis !
Pour régler la question de mes ennemis, je pourrais demander à Dieu «de faire descendre le feu du ciel pour les exterminer»! Jésus ne l’entend pas de la sorte, lui qui va au-devant d’une situation où tous seront ses ennemis, disciples y compris, par leurs trahisons, abandon et reniement. Jésus dira : «Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font» (Lc 23,34).

D’autre part la foi, plus qu’une simple attitude religieuse, devient mouvement, marche avec le Christ. Cette marche à la suite du Christ ne va pas être l’antidote à tout ce qui mine mon existence. Ainsi, cette réserve de Jésus à celui qui avec enthousiasme veut le suivre : «Les renards ont des tanières… mais le Fils de l’homme n’a pas de lieu où reposer sa tête.» Cela ne signifie pas pour autant accepter ma misère comme une fatalité, mais l’inscrire dans le mouvement du Christ vers Jérusalem, vers Vendredi saint et Pâques.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
qui nous as donné ton Fils comme un exemple
et un secours à notre faiblesse,
pour suivre le chemin qui conduit à la vie,
accorde-nous la grâce d’être ses vrais disciples
et de marcher sur ses traces jusqu’à la fin,
par ce même Jésus-Christ, ton Fils, notre Sauveur.

Cantique 46-01 (du recueil Alléluia)

O Père des lumières