lundi 16 mars 2020

Temps

Temps du carême

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 80 (79)

Fais-nous revenir

 
2
Berger d’Israël, écoute,
 
 
toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
 
 
resplendis au-dessus des Kéroubim,
 
3
devant Éphraïm, Benjamin, Manassé !
 
 
Réveille ta vaillance
 
 
et viens nous sauver.

4
   Dieu, fais-nous revenir ; *
 
 
   que ton visage s’éclaire,
 
 
    et nous serons sauvés !

 
5
Seigneur, Dieu de l’univers, *
 
 
vas-tu longtemps encore
 
 
 opposer ta colère aux prières de ton peuple,
 
6
le nourrir du pain de ses larmes, *
 
 
l’abreuver de larmes sans mesure ?
 
7
Tu fais de nous la cible des voisins :
 
 
nos ennemis ont vraiment de quoi rire !

8
   Dieu, fais-nous revenir ; *
 
 
   que ton visage s’éclaire,
 
 
    et nous serons sauvés !

 
9
La vigne que tu as prise à l’Égypte,
 
 
tu la replantes en chassant des nations.
 
10
Tu déblaies le sol devant elle,
 
 
tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.

 
11
Son ombre couvrait les montagnes,
 
 
et son feuillage, les cèdres géants ;
 
12
elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
 
 
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

 
13
Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
 
 
Tous les passants y grappillent en chemin ;
 
14
le sanglier des forêts la ravage
 
 
et les bêtes des champs la broutent.

(℟)
15
   Dieu de l’univers, reviens !

 
 
Du haut des cieux, regarde et vois :
 
 
visite cette vigne, protège-la,
 
16
celle qu’a plantée ta main puissante,
 
 
le rejeton qui te doit sa force.
 
17
La voici détruite, incendiée ;
 
 
que ton visage les menace, ils périront !

 
18
Que ta main soutienne ton protégé,
 
 
le fils de l’homme qui te doit sa force.
 
19
Jamais plus nous n’irons loin de toi :
 
 
fais-nous vivre et invoquer ton nom !

20
   Seigneur, Dieu de l’univers,
 
 
    fais-nous revenir ; *
 
 
   que ton visage s’éclaire,
 
 
    et nous serons sauvés.

Lectures du jour


Livre de Jérémie, Chap. 14, v. 19-22

19
 "Seigneur, est-ce que tu as vraiment rejeté Juda? Est-ce que Sion te dégoûte? Tu nous frappes, et aucune guérison n'est possible. Pourquoi donc? Nous comptions sur la paix, mais rien de bon n'arrive. Nous attendions le moment de la guérison, mais c'est la peur qui vient.
20
 Seigneur, nous reconnaissons que nous avons mal agi. Nous reconnaissons les fautes de nos ancêtres. Nous avons péché contre toi.
21
 À cause de ton nom, ne repousse pas ton siège plein de gloire, ne le méprise pas. Souviens-toi de l'alliance que tu as établie avec nous, ne la brise pas.
22
 Parmi les faux dieux des autres peuples, est-ce qu'il y en a un qui peut envoyer la pluie? Est-ce que c'est le ciel lui-même qui fait tomber l'eau? Est-ce que ce n'est pas toi, Seigneur? Notre Dieu, nous mettons donc notre espoir en toi. Oui, c'est toi qui fais toutes ces choses!"

Commentaire

Tout s’arrangera?

Je conseille de lire depuis le verset 12. On comprendra mieux la perplexité du peuple qui enfin réfléchit à son sort et se pose la question de la justice de Dieu.
Il est parlé des cadavres de ceux qui sont sortis en rase campagne à la rencontre de l’ennemi et de ceux qui, dans les villes assiégées, ont succombé à la famine. Alep aujourd’hui? Prêtres et prophètes affolés ne savent plus que dire.
Serait-ce que l’Eternel est excédé de son peuple et de sa ville? Serait-ce qu’il a oublié l’Alliance? Voici l’argument suprême. Jusqu’ici la prière du peuple en appelait au souci que Dieu peut avoir de sa gloire, de son honneur en face des nations. Maintenant les suppliants, se référant à ce qui constitue le cœur même de la tradition religieuse d’Israël, rappellent à leur Dieu – ô ironie – l’Alliance du Sinaï et le somment d’y être fidèle. Mais, malgré la déclaration de foi sur laquelle se termine cette prière, et dans laquelle est affirmée non seulement la puissance historique de Dieu mais aussi sa puissance cosmique, le Maître souverain ne veut rien entendre.
«Nous avions l’espoir que tout s’arrangerait» (19c). Dieu est-il une éponge à tableau noir? «Le temps arrange tout …»? C’est oublier que le temps, contrairement à nous, n’a de langue ni de mains…
Pour nous le rappeler, voici ces versets, qui nous mettent en présence d’un Dieu qui punit sans appel, avec une obstination et une cruauté qui n’ont d’égales que la fermeture du peuple au message de ceux qu’il a envoyés pour avertir – un Dieu bien proche, pensons-nous, de celui des extrémistes avec lequel nous n’avons aucune envie de frayer…
Mais dans la Bible, il faut savoir trier ce qui est dit et faire la part des responsabilités!

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
tu as préfiguré notre délivrance dès les temps anciens
dans la Pâque de ton peuple d’Israël,
et tu l’as ensuite pleinement accomplie
dans la Pâque de ton Fils.
Nous t’en prions, ouvre nos cœurs au mystère de Pâques
où ton Bien-Aimé a brisé les liens de la mort,
et donne-nous de passer dès maintenant
de la mort à la vie,
par lui qui a donné sa vie, qui a été enseveli
et qui es ressuscité pour nous,
Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 47-08 (du recueil Alléluia)

Seigneur, c'est toi notre secours