lundi 16 mars 2015

Temps

Temps du carême

Semaine

Lundi de la quatrième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Job, Chap. 1, v. 1-12

1
Il y avait une fois, au pays d'Ous, un homme appelé Job. C'était un homme droit, on n'avait rien à lui reprocher. Il respectait Dieu et il évitait le mal.
2
Il était père de sept fils et de trois filles.
3
Il possédait 7 000 moutons, 3 000 chameaux, 1 000 bœufs pour labourer, 500 ânesses, beaucoup de serviteurs et de servantes. C'était l'homme le plus important de tous les habitants de l'Orient.
4
Les fils de Job avaient l'habitude de faire un grand repas tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre, et ils invitaient leurs trois sœurs à manger et à boire avec eux.
5
Quand les fêtes étaient finies, Job faisait venir ses enfants pour les rendre purs. Le jour suivant, il se levait tôt le matin, et il offrait pour chacun un sacrifice complet. En effet, il se disait : " Mes enfants ont peut-être commis une faute, ils ont peut-être insulté Dieu dans leur cœur. " Voilà ce que Job avait l'habitude de faire.
6
Un jour, les habitants du ciel sont venus en présence du Seigneur. Satan, l'Accusateur, est venu avec eux, lui aussi.
7
Le Seigneur lui a demandé : " D'où viens-tu ? " L'Accusateur a répondu : " Je viens de me promener partout sur la terre. "
8
Le Seigneur lui a dit : " Tu as sûrement remarqué mon serviteur Job. Personne ne lui ressemble sur la terre. C'est un homme droit, on n'a rien à lui reprocher. Il me respecte et il évite le mal. "
9
L'Accusateur a répondu : " Si Job te respecte, à ton avis, est-ce que c'est sans raison ?
10
Tu le protèges de tous côtés comme avec une clôture, lui, sa famille et tout ce qu'il possède. Tu as béni tout ce qu'il a fait, et ses troupeaux couvrent tout le pays.
11
Mais touche un peu à tout ce qu'il possède. Et il te maudira en face, j'en suis sûr ! "
12
Le Seigneur dit à l'Accusateur : " D'accord ! Tout ce qu'il possède est en ton pouvoir, mais ne touche pas à sa personne. " Alors l'Accusateur s'est éloigné de la présence du Seigneur.

Commentaire

Vous avez dit : foi gratuite ?

Le pays d 'Ous (v. 1): région située vraisemblablement au sud-est de la mer Morte. - Les habitants de l'Orient (v. 3): nomades vivant à l'est de la Palestine. - L'Accusateur (v. 7): le mot hébreu a donné par la suite le nom propre «Satan».
Le texte de ce jour nous présente deux tableaux d'un style alerte et coloré. Tout d'abord, il y a la présentation du bonheur et de la prospérité de Job (v. 1- 5). Job est riche ; lui et sa famille vivent heureux, sans souci. Si, pourtant, Job a un souci : celui de ne rien faire qui déplaise à Dieu (v. 1 et 5). Ensuite, on nous décrit un pari à la cour céleste (v. 6-12). L’Accusateur met en doute le désintéressement de Job et parie que s'il est privé de tous ses biens, sa foi sera ruinée avec tout le reste.
Remarquons que l’Accusateur ne lance pas son accusation au hasard : il connaît les hommes et sait combien souvent leur foi consiste à attendre une protection inconditionnelle de Dieu, sans engagement réciproque à le servir dans n'importe quelle situation. Dans ce sens, ses propos ne sont pas uniquement négatifs. Ils nous obligent à réfléchir à la façon dont nous concevons le rôle de Dieu dans notre vie.

Oraison

Père de miséricorde,
tu fais briller l’espérance de la Résurrection
au milieu de ton Eglise:
libère tes enfants des assauts du mal,
affermis-les dans leur vocation
et dans l’attente de ton Règne,
là où il n’y aura plus ni mal, ni plainte, ni mort.
Par Jésus-Christ notre Sauveur.

Cantique 44-05 (du recueil Alléluia)

C'est mon joyeux service