Mardi 16 Mai 2017

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mardi de la cinquième semaine

Complément

Psaume

Psaume 62 (61)

Je n’ai de repos qu’en Dieu

 
2
Je n’ai de repos qu’en Dieu seul,
 
 
mon salut vient de lui.

3
Lui seul est mon rocher, mon salut,
 
 
ma citadelle : je suis inébranlable.

 
4
Combien de temps tomberez-vous sur un homme
 
 
   pour l’abattre, vous tous, *
 
 
comme un mur qui penche,
 
 
   une clôture qui croule ?

 
5
Détruire mon honneur est leur seule pensée : †
 
 
   ils se plaisent à mentir. *
 
 
Des lèvres, ils bénissent ;
 
 
   au fond d’eux-mêmes, ils maudissent.

 
6
Je n’ai mon repos qu’en Dieu seul ;
 
 
oui, mon espoir vient de lui.

7
Lui seul est mon rocher, mon salut,
 
 
ma citadelle : je reste inébranlable.

 
8
Mon salut et ma gloire
 
 
   se trouvent près de Dieu. *
 
 
Chez Dieu, mon refuge,
 
 
   mon rocher imprenable !

 
          ~

 
9
Comptez sur lui en tous temps,
 
 
   vous, le peuple. *
 
 
Devant lui épanchez votre cœur :
 
 
   Dieu est pour nous un refuge.

 
10
L’homme n’est qu’un souffle,
 
 
   les fils des hommes, un mensonge : *
 
 
sur un plateau de balance, tous ensemble,
 
 
   ils seraient moins qu’un souffle.

 
11
N’allez pas compter sur la fraude
 
 
   et n’aspirez pas au profit ; *
 
 
si vous amassez des richesses,
 
 
   n’y mettez pas votre cœur.

 
12
Dieu a dit une chose,
 
 
   deux choses que j’ai entendues. †
 
 
Ceci : que la force est à Dieu ;
 
13
   à toi, Seigneur, la grâce ! *
 
 
Et ceci : tu rends à chaque homme
 
 
   selon ce qu’il fait.

Lectures du jour

Commentaire

L'Esprit habite en nous.

L'apôtre sollicite pour ses destinataires « un esprit de sagesse et de révélation ».
On a longuement débattu pour savoir s'il parlait de l'Esprit par lequel Dieu se révèle ou de l'esprit qui désigne une attitude imprégnée de sagesse. Or, par l’annonce de l’Evangile, il n’y a plus de frontière entre le transcendant et l'immanent, Dieu n'étant plus une réalité lointaine, mais une parole cachée tout au fond de chacun. C'est par la foi qu'on la fait surgir à la lumière. L'Esprit de Dieu qui habite en nous est dans une relation dynamique avec notre esprit – comme Paul l'écrira en Romains 8,16, « l'Esprit par lequel nous reconnaissons Dieu comme notre Père atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu ». L’Esprit nous fait reconnaître le pouvoir de Dieu à l'œuvre en nous.

Cette force de Dieu, cette énergie, Paul l'illustre ici par la résurrection de Jésus d'entre les morts. La force que Dieu a mise en œuvre dans la résurrection du Christ est la même que celle qui est à l'œuvre en celui qui croit. Ce parallélisme entre la résurrection du Christ et notre vie à nous, je ne le vois donc pas seulement comme une résurrection à la fin des temps, mais comme ce qui nous est accordé jour après jour. Chaque matin quand je me lève pour une nouvelle journée sous le regard de Dieu, mon esprit reprend confiance : son Esprit se réveille en moi et me renouvelle. C'est chaque fois une résurrection, « où, avec le Christ, je me lève d'entre les morts », avec une nouvelle espérance.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
qui nous donnes part au combat de ton Fils,
affermis-nous par la puissance de sa résurrection,
afin que son œuvre de vie se poursuive en ce monde,
et que nous attendions avec confiance et joie
son règne victorieux dans le monde à venir,
car il est vivant pour les siècles des siècles.

Cantique 35-15 (du recueil Alléluia)

Viens, Esprit de sainteté