Lundi 16 Juillet 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 33 (32), 1-11

Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu

 
1
Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
 
 
Hommes droits, à vous la louange !

 
2
Rendez grâce au Seigneur sur la cithare,
 
 
jouez pour lui sur la harpe à dix cordes.
 
3
Chantez-lui le cantique nouveau,
 
 
de tout votre art soutenez l’ovation.

 
          ~

 
4
Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
 
 
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
 
5
Il aime le bon droit et la justice ;
 
 
la terre est remplie de son amour.

 
6
Le Seigneur a fait les cieux par sa parole,
 
 
l’univers, par le souffle de sa bouche.
 
7
Il amasse, il retient l’eau des mers ;
 
 
les océans, il les garde en réserve.

 
8
Que la crainte du Seigneur saisisse la terre,
 
 
que tremblent devant lui les habitants du monde !
 
9
Il parla, et ce qu’il dit exista ;
 
 
il commanda, et ce qu’il dit survint.

 
10
Le Seigneur a déjoué les plans des nations,
 
 
anéanti les projets des peuples.
 
11
Le plan du Seigneur demeure pour toujours,
 
 
les projets de son cœur subsistent d’âge en âge.

 
          ~

Lectures du jour

Commentaire

De la division à l’unité

Paul arrive à Athènes, un endroit où les idoles sont nombreuses. Il y a des divinités pour chacun et ainsi, le monde est divisé.
C’est dans un monde divisé que Paul vit et témoigne du Christ : il y a les juifs, les « craignant Dieu », les Grecs, les Romains.
Face à cela, Paul parle d’un Dieu unique, d’un Dieu qui nous donne « la vie, le mouvement et l’être » (v. 28), un Dieu « qui ne fait pas constamment des reproches » (Ps 103), mais partage à tous un même souffle. Il évoque l’unité primordiale de l’humanité : « A partir d’un seul homme », littéralement « d’un seul sang », le sang étant la source de la vie. Et, prêchant Jésus-Christ, il prêche un unique homme.

Son message est donc pour tous. « Nous sommes de la race de Dieu », nous dit Paul.
Aujourd’hui, grâce à la science, nous savons que l’humanité n’est qu’une seule race. L’auteur des Actes le savait déjà, grâce à la foi. Il ne s’agit pas là de nier la pluralité ni réduire les différences, mais bien de remettre en question nos hiérarchisations. Nous sommes du même sang, c’est-à-dire que personne n’est au-dessus de quelqu’un d’autre par naissance. Un seul homme, Jésus, est habilité à juger le monde avec justice, donc personne n’est meilleur qu’un autre. Ainsi, avec cette prière de l’évêque Desmond Tutu, nous pouvons rendre grâces à Dieu :

« Je te rends grâce aussi d'avoir mis le même désir de paix au cœur de mes sœurs et de mes frères comme une étoile à l'horizon de notre histoire. Seigneur, je te rends grâce d'avoir tracé pour les êtres humains de tous les temps et de tous pays à travers l'obscurité de la violence et l'aveuglement de l'orgueil un même chemin de lumière. »

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
qui veux que tous les hommes soient sauvés
et parviennent à la connaissance de la vérité,
délivre-nous de toutes les ruses de l’ennemi
et donne-nous de te connaître,
toi le seul vrai Dieu,
et Celui que tu as envoyé,
Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 36-19 (du recueil Alléluia)

Non point à nous, Seigneur